Bataille de Bargaram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Bargaram

Informations générales
Date 24 -
Lieu Bargaram
Issue Victoire camerounaise
Belligérants
Drapeau du Cameroun CamerounShababFlag.svg Boko Haram
Forces en présence
inconnues500 à 600 hommes[1]
Pertes
6 à 10 morts[1]inconnues

Insurrection de Boko Haram

Coordonnées 12° 42′ 02″ nord, 14° 16′ 33″ est

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Bataille de Bargaram

Géolocalisation sur la carte : Extrême-Nord

(Voir situation sur carte : Extrême-Nord)
Bataille de Bargaram

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

(Voir situation sur carte : Cameroun)
Bataille de Bargaram

La bataille de Bargaram a lieu dans l'Extrême-Nord du Cameroun les 24 et pendant l'insurrection de Boko Haram.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 24 et le , les forces de Boko Haram attaquent Bargaram, une ville camerounaise située sur la frontière avec le Nigeria, près de Hile-Alifa dans le département de Logone-et-Chari[1].

Le combat s'engage le soir du , plusieurs dizaines de rebelles attaque un petit groupe de huit militaires à Bargaram, deux soldats sont tués dans l'affrontement. L'armée camerounaise envoie alors des renforts pour traquer les insurgés, certains pénètrent même en territoire nigérian[2].

Les affrontements se poursuivent le lendemain, selon des sources militaires de RFI, 500 à 600 rebelles islamistes lourdement armés sont engagés dans la bataille. Mais les Camerounais reçoivent à nouveau des renforts venus de Maroua et repoussent l'attaque[1].

Selon les sources de RFI, 6 à 10 soldats camerounais sont tués, d'autres portés disparus, et de l'équipement militaire est également perdu[1].

Références[modifier | modifier le code]