Combat de Gamboru Ngala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Gamboru Ngala.
Combat de Gamboru Ngala

Informations générales
Date
Lieu Gamboru Ngala
Issue Victoire tchadienne
Belligérants
Drapeau du Tchad TchadShababFlag.svg Boko Haram
Commandants
Ahmat Darry Bazine
Forces en présence
2 000 hommes[1]
1 hélicoptère Mi-24[2]
~ 200 hommes
2 blindés[2]
14 pick-up[3]
Pertes
1 mort[2]
11 blessés[2]
13 morts[2]
2 à 4 pick-up détruits[2]
1 blindé capturé[2]
1 pick-up capturé[2]

Insurrection djihadiste au Nigeria

Coordonnées 12° 22′ 14″ nord, 14° 13′ 02″ est

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Combat de Gamboru Ngala

Géolocalisation sur la carte : Nigeria

(Voir situation sur carte : Nigeria)
Combat de Gamboru Ngala

Le combat de Gamboru Ngala du se déroule pendant l'insurrection de Boko Haram.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , huit jours après la prise de la ville de Gamboru Ngala par l'armée tchadienne, les forces de Boko Haram lancent une attaque contre une position militaire tchadienne[3],[2].

Les djihadistes engagent quatorze pick-up et deux blindés et attaquent vers quatre heures du matin. Les Tchadiens se replient mais contre-attaquent rapidement. Les djihadistes prennent la fuite, poursuivis par un hélicoptère[3],[2].

Selon le bilan officiel donné par l’état-major de l'armée tchadienne, le combat a fait un mort et onze blessés du côté des militaires tandis que les djihadistes laissent 13 morts, deux véhicules détruits et deux véhicules récupérés par les Tchadiens dont un AML[2]. Selon RFI, trois pick-up djihadistes ont été détruits lors du combat, un autre capturé et un cinquième qui contenait des bombonnes de gaz a explosé lors du repli[3].

Références[modifier | modifier le code]