Massacre de Lamana et Ngoumao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Massacre de Lamana et Ngoumao
Date
Lieu Gueskerou, Drapeau du Niger Niger
Victimes Civils nigériens
Morts 38[1]
Auteurs Drapeau de l'État islamique État islamique en Afrique de l'Ouest
Guerre Insurrection de Boko Haram
Coordonnées 13° 29′ 04″ nord, 12° 50′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Massacre de Lamana et Ngoumao

Géolocalisation sur la carte : Niger

(Voir situation sur carte : Niger)
Massacre de Lamana et Ngoumao

Le massacre de Lamana et Ngoumao a lieu le pendant l'insurrection de Boko Haram.

Déroulement[modifier | modifier le code]

La nuit du 17 au , Boko Haram attaque Lamana et Ngoumao, deux villages de la commune de Gueskerou près de Diffa au Niger. Ces derniers ne sont pas défendus et sont loin des positions militaires des armées nigériennes, tchadiennes et nigérianes[1],[2].

L'attaque aurait été commise par des djihadistes locaux. Ces derniers mettent le feu aux habitations et abattent les fuyards. Selon le ministre nigérien de l'Intérieur, le bilan est de 38 civils tués, dont 14 hommes, 14 femmes et 10 enfants. Il s'agit alors du plus lourd massacre commis par Boko Haram au Niger[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]