Bas-Mauco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bas-Mauco
Bas-Mauco
Mairie de Bas-Mauco.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Mont-de-Marsan
Canton Chalosse Tursan
Intercommunalité Chalosse Tursan
Maire
Mandat
Roselyne Lacouture
2014-2020
Code postal 40500
Code commune 40026
Démographie
Population
municipale
364 hab. (2015 en augmentation de 14,11 % par rapport à 2010)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 47′ 50″ nord, 0° 33′ 15″ ouest
Altitude 60 m
Min. 35 m
Max. 74 m
Superficie 11,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Bas-Mauco

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Bas-Mauco

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bas-Mauco

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bas-Mauco

Bas-Mauco (en gascon Mau Còrn Baish) est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bas-Mauco[1]
Haut-Mauco
Aurice Bas-Mauco Benquet
Saint-Sever

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Situé dans le bassin versant de l'Adour, le territoire de la commune est traversé[2] par le ruisseau de Saint-Jean, affluent droit de l'Adour, et par ses deux tributaires droit, les ruisseaux de Lagralote et de Lagourgue.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mau còrn désigne un « mauvais coin » ou « mauvais endroit ». C'est l'attraction du mot gascon còr (« cœur ») qui a dû influencer la prononciation. Ce nom médiéval est lié très probablement à un lieu à défricher[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Roselyne Lacouture DVD Attachée territoriale
mars 2001 mars 2008 Claude Guibert   Retraité
mars 1983 mars 2001 Auguste Feugas   Industriel
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 364 habitants[Note 1], en augmentation de 14,11 % par rapport à 2010 (Landes : +4,92 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
225212223198245223202222208
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
219201218220213194190185209
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
215276185167169148140140134
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
151116129160242277303331364
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

22 odonymes recensés à Bas-Mauco
au 22 décembre 2013
Allée Avenue Chemin Cours Espace Impasse Montée Parc Passage Place Pont Route Rue Ruelle Autres Total
1 [N 1] 4 [N 2] 0 0 0 5 0 0 0 2 [N 3] 0 8 2 [N 4] 0 0 [N 5] 22
Notes « N »
  1. Allée de Lacrauste.
  2. Avenue de la Chalosse, Avenue de la Forêt de Maucor, Avenue du Marsan, Avenue Lande de Peydelin.
  3. Place de Cenas et Place du 23-Septembre-1989.
  4. Rue de Cenas et Rue de la Grande Lande.
  5. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

La commune ne possède pas d'église : le culte est ponctuellement célébré dans une salle polyvalente[8],[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. SANDRE, « Cours d'eau de la commune de Bas-Mauco » (consulté le 3 septembre 2010)
  3. Bénédicte Boyrie-Fénié, Institut occitan, Dictionnaire toponymique des communes des Landes et bas-Adour, Pau, Éditions Cairn, , 288 p. (ISBN 2-35068-011-8, présentation en ligne), p. 50.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Observatoire du patrimoine religieux.
  9. « Recherches sur critères », Clochers de France.