Banque centrale d'Iran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Banque centrale d'Iran
illustration de Banque centrale d'Iran

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Bank Markazi Tower (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Secteur financierVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.cbi.irVoir et modifier les données sur Wikidata

Bank Markazi Iran ou Bank Markazi Jomhouri Islami Iran (en persan : بانک مرکزی جمهوری اسلامی ايران) est la banque centrale de l'Iran.

Histoire[modifier | modifier le code]

La banque centrale d'Iran (CBI) est une banque nationalisée créée en 1927 par Reza Shah[1] avec l'objectif initial de maintenir la valeur de la devise nationale de l'Iran, le Toman puis le rial.

Les objectifs de la banque centrale iranienne aujourd'hui, d'après sa charte, sont les suivants :

— maintenir la valeur de la monnaie nationale ;
— maintenir l'équilibre dans la balance des paiements ;
— faciliter les échanges commerciaux ;
— améliorer le potentiel de croissance du pays.

C'est dans les locaux de la Bank Markazi Iran que sont conservés les joyaux de la couronne impériale de Perse.

En septembre 2019, le gouvernement américain instaure de nouvelles sanctions visant notamment « la dernière source de revenus de la Banque centrale d'Iran  », déjà sur la liste noire américaine[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Patrick Clawson, Michael Rubin, Eternal Iran, Palgrave, 2005 (ISBN 1-4039-6276-6), p. 55.
  2. « « Les sanctions les plus sévères jamais imposées à un pays » : Trump renforce ses sanctions contre l’Iran », Ouest France avec AFP,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]