First Bank of the United States

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
First Bank of the United States

La First Bank of the United States est un des monuments de la ville de Philadelphie, sur la côte est des États-Unis, situé à l'est du Center City. Elle fut fondée par le Congrès américain le 25 février 1791, avec un capital de 10 millions de dollars, sous forme de banque commerciale privée. Elle émit des billets et proposa des dépôts et prêts jusqu’au 3 mars 1811 [1], lorsque sa charte arriva à expiration. Stephen Girard racheta alors la majorité des actions ainsi que les bâtiments et fonda sa propre banque, la Girard Bank (qui aida à financer la Guerre anglo-américaine de 1812).

Le 10 avril 1816[1] fut créée la Second Bank of the United States avec un capital de 35 millions de dollars. Elle remplit les mêmes missions que celle créée en 1791. Confrontée à des difficultés lors de la crise bancaire de 1819, elle procédait également à des achats de titres et à des réceptions de dépôts en provenance du gouvernement fédéral. Parallèlement se développa en Nouvelle-Angleterre à partir de 1825 le "système Suffolk": la Suffolk Bank de Boston proposant un système de "clearing" pour les billets de banque. La charte de cette seconde banque prit fin le 3 mars 1836[2] du fait entre autres de l'opposition du président Andrew Jackson.

Le bâtiment actuel date de 1797. Il est classé National Historic Landmark.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b millercenter.org/president/madison/key-events
  2. blueandgraytrail.com/year/1836

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

39° 33′ 55″ N 75° 50′ 54″ O / 39.565325, -75.84845