BMW S 1000 RR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde de la moto image illustrant les sports mécaniques image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant le monde de la moto, les sports mécaniques et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

BMW S 1000 RR
Image illustrative de l'article BMW S 1000 RR
BMW S 1000 RR

Constructeur Drapeau : Allemagne BMW
Années de production 2009 -
Prix à sa sortie 15 900
Type Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) 4-cylindres en ligne, 4-temps, refroidissement liquide
Distribution 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 999 cm3 (80 × 49,7 mm)
Puissance maximale 193 ch à 13 000 tr/min
Couple maximal 11,4 mkg à 9 750 tr/min
Alimentation injection électronique
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale >300 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre périmétrique
Suspension avant (débattement) fourche télescopique inversée ∅ 46 mm (120 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (130 mm)
Frein avant 2 disques ∅ 320 mm, étriers 4 pistons
Frein arrière 1 disque ∅ 220 mm, étrier 1 piston
Poids et dimensions
Roue avant 120/70 x 17
Roue arrière 190/55 x 17
Empattement 1 432 mm
Hauteur de selle 820 mm
Poids à sec 183 kg
Réservoir (réserve) 17,5 litres (4 litres)

La S 1000 RR est un modèle de motocyclette sportive de la firme bavaroise BMW.

Description[modifier | modifier le code]

Elle possède un moteur quatre cylindres en ligne 4-temps de 999 cm3 affichant une puissance officielle de 193 ch à 13 000 tr/min pour un couple de 11,2 mkg à 9 750 tr/min.

Le cadre est en aluminium, ce qui permet de limiter le poids de la machine à 204 kg (206,5 kg avec l'ABS). Les suspensions sont tirées du catalogue Sachs.

Elle est en mesure de réaliser le 0 à 100 km/h en 3,1 s, le 0 à 200 km/h en 6,9 s et le 0 à 300 km/h en 19,1 s pour une vitesse de pointe (non bridée) supérieure à 300 km/h, ce qui en fait l'une des motos de série les plus rapides du monde.

La BMW S 1000 R est la version roadster, apparue en 2014.

Compétition[modifier | modifier le code]

Elle a été développée dans le but de participer au Championnat du monde de Superbike 2009. Pour pouvoir s'engager dans ce championnat, il faut vendre au moins mille exemplaires de la moto servant de base au modèle de compétition.

Les pilotes officiels BMW du Championnat du monde de Superbike 2010 sont Rubén Xaus et Troy Corser. Pour la saison 2011, les pilotes officiels sont Troy Corser et Leon Haslam. En 2012, Marco Melandri rejoint BMW au côté de Leon Haslam.

HP4[modifier | modifier le code]

Par rapport à la S 1000 RR standard, la BMW HP4 (HP pour « Haute Performance ») reçoit, entre autres, une ligne d'échappement Akrapovič en titane, des jantes en alliage léger et un Launch Control d'origine. Mais la plus grosse différence avec le modèle de base se situe au niveau de la suspension. La BMW HP4 est la première moto sportive de série au monde qui bénéficie de la suspension dynamique « DDC » (pour Dynamic Damping Control en anglais)[1]. Comme pour la suspension ESA Dynamic (montée par exemple sur les R 1200 RT et R 1200 GS), l'amortissement hydraulique du système DDC s'ajuste en fonction de la vitesse de la course de l'amortisseur[2].

Au cours d'un comparatif réalisé par le magazine Moto Journal entre les différentes hypersportives, la puissance relevée au vilebrequin est de 208,9 ch pour un poids tous pleins faits mesuré à 200,6 kg, soit un rapport poids/puissance exceptionnel de 0,96 kg/ch. Au cours de ce même comparatif, la vitesse de pointe de la BMW HP4 a été mesurée à 303,37 km/h sur le circuit Paul-Ricard, devançant ainsi la Kawasaki ZX-10R et la MV Agusta F4 RR.

Lors d'un autre comparatif réalisé par le magazine américain Motor Trend, la BMW HP4 a franchi la barre des 400 m départ arrêté en 9,76 s à la vitesse de 152,4 mi/h (soit 245,2 km/h) devançant également toutes ses concurrentes. À titre de comparaison, la Bugatti Veyron Super Sport (forte de 1 200 ch) a été chronométrée par le magazine anglais Autocar en 10,1 s à 147,9 mi/h (soit 238 km/h) sur le même exercice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La BMW S 1000 R est équipée en option de la suspension DDC.
  2. L'ESA Dynamic et le DDC sont des systèmes dits « semi-actifs pilotés ».

Liens externes[modifier | modifier le code]