BMW Motorrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BMW Motorrad
logo de BMW Motorrad
illustration de BMW Motorrad

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Filiale
Siège social Munich, Bavière
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Direction Hendrik von Kuenheim
Actionnaires BMWVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Construction motocycle
Produits Motos
Société mère Drapeau de l'Allemagne Groupe BMW
Site web www.bmw-motorrad.com
Fabrication de R 24 à l'usine BMW Motorrad en 1948.

BMW Motorrad est la filiale moto de la société allemande BMW. Elle produit des motocyclettes depuis 1923. Depuis 2008, son directeur général est Hendrik von Kuenheim[1]. Le chiffre d'affaires pour 2009 a été d'1,069 milliard d'euros pour la vente de 87 306 motos[2].

BMW Motorrad a vendu 123 495 véhicules en 2014[3] et 136 963 en 2015[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, la société débute comme fabricant de moteurs d'avions notamment pendant la Première Guerre mondiale. BMW fabrique sa première motocyclette en 1923, la R32, qui est dotée d'un moteur flat-twin boxer. BMW Motorrad utilise toujours la configuration en flat-twin boxer mais a diversifié ses motorisations en proposant également des motocyclettes équipées de quatre et six cylindres en ligne.

En mai 2011, BMW Motorrad a produit sa deux millionième motocyclette, une R 1200 GS[5].

Modèles et séries[modifier | modifier le code]

Toutes les motocyclettes BMW sont produites depuis les tout débuts dans une usine située à Berlin, en Allemagne[6], bien que certains moteurs soient fabriqués en Autriche, en Chine ou à Taiwan. La plupart des motocyclettes récentes ont été conçues par David Robb, styliste en chef de 1993 à 2012, qui a démissionné sur un désaccord avant d'être remplacé par Edgar Heinrich[7],[8].

En 2009, BMW Motorrad a produit 82 631 motocyclettes, contre 104 220 ventes en 2008, soit une baisse de 20,7 %[2]. Le modèle le plus populaire est la R1200GS et sa dérivée la R1200GS Adventure, qui a été vendue à 24 467 unités — représentant 28 % de la production annuelle de la marque[9]. La production actuelle[Quand ?] repose sur une variété de transmissions et avec des moteurs (de 131 à 1 649 cm3). BMW produit tout types de motocyclettes : trails, sportives, roadster, routières et dernièrement « néo-rétro » avec la gamme Heritage et sa BMW R NineT.

En 2008, BMW a introduit la DOHC Boxer HP2 Sport[10] et est entré dans le marché du tout terrain motocyclette avec la BMW G450X[11].

Chez BMW Motorrad les motocyclettes sont classées en familles de produits, et chaque famille se voit attribuer une lettre de préfixe différente. Les familles sont les suivantes :

  • La série C : maxi-scooters de la gamme Urban Mobility par BMW, destinés à la ville.
  • Série F : les bi-cylindres en ligne à chaîne ou à courroie. Les modèles sont F650GS, F700GS, F800GS, F800R, F800S, F800GT et F800ST. La F650GS était dotée d'un moteur autrichien Rotax monocylindre de 652 cm3.
  • Série G : moteurs mono-cylindre de 449 à 652 cm3 à transmission par chaîne. La série comprenait les motocyclettes suivantes : G450X, G650GS, G650 Sertão, G650 Xmoto, G650 Xchallenge et G650 Xcountry. Les moteurs de 450 cm3 étaient fabriqués par Kymco à Taiwan[12]. En 2009 et en 2010 les pièces du moteur de 650 cm3 étaient fournies par Rotax. Le moteur était ensuite assemblé par Loncin Holdings, Ltd en Chine[13],[14].
  • La série R : moteurs bi-cylindre boxer de 1 170 cm3 à transmission par cardan. La gamme est composée des modèles R1200GS, R1200R, R1200RT, BMW R1200RS, R1200S et R nineT.
  • Série K : moteurs à quatre cylindres de 1 157 à 1 649 cm3 à cardan. Les modèles sont les K1200LT, K1300GT, K1300R et K1300S. En 2011, BMW Motorrad lance un moteur six-cylindres de 1 649 cm3 avec les K1600GT et K1600GTL[15].
  • La série S : S1000RR, motocyclette sportive à poutre transversale dotée d'un moteur de 999 cm3 quatre cylindres en ligne. La gamme s'élargit en 2014 avec les modèles S 1000 R et S 1000 XR.

Compétition motocyclette[modifier | modifier le code]

BMW Motorrad participe régulièrement avec ses motocyclettes au Rallye Dakar, course organisée en Amérique du Sud. Il y a présenté des coureurs tels que Simon Pavey et Charley Boorman. Les motocyclettes BMW Motorrad ont remporté le Dakar à six reprises[17],[18].

En 2007, BMW Motorrad annonce sa participation au Championnat Superbike 2009 avec sa BMW S 1000 RR. L'équipe de la saison 2009, nommée « Team Alpha BMW », est composée du pilote espagnol Rubén Xaus et du pilote Australien Troy Corser[19]. Pour la saison 2010, Xaus et Corser sont rejoints sur la piste par l'équipe Reitwagen et ses pilotes Andrew Pitt et Roland Resch, également à sur S 1000 RR.

En 2009, BMW s'engage avec la BMW S 1000 RR en championnat du monde de Superbike avec les pilotes Troy Corser et Rubén Xaus. Dès la saison suivante Corser monte sur le podium à Monza (Italie), et confirmera avec une pole position et une nouvelle troisième place à Misano (Saint-Marin). En 2011, Leon Haslam réalise trois podiums (trois fois troisième) et termine le championnat en cinquième position. En 2012, BMW remporte six courses avec le pilote italien Marco Melandri[19].

En 2010, Ayrton Badovini est sacré champion du monde dans la catégorie Superstock 1000 (en) au guidon de la fameuse BMW S 1000 RR. L'Italien assure la réussite de la marque en remportant la totalité des courses de la saison.

Erwan Nigon remporte le championnat de France superbike sur la S 1000 RR devant son coéquipier Sébastien Gimbert, offrant à Bayerische Motoren Werke Motorrad France le premier doublé.

En mars 2012, Hendrik von Kuenheim, président de BMW Motorrad, a évoqué la possibilité d'un engagement futur en MotoGP[20].

Le Tourist Trophy[modifier | modifier le code]

Au cours des années 2010, BMW Motorrad a participé avec succès au Tourist Trophy de l'île de Man (TT). Le dernier succès en catégorie solo datait de 1939, lorsque l'Allemand Georg Meier avait remporté le Senior TT ; après 75 ans sans victoire, BMW prend la première place sur le podium en 2014 grâce à l'Irlandais Michael Dunlop au guidon d'une S 1000 RR[21] .

En 2016 Michael Dunlop obient de nouveau les honneurs et bat le record du tour, avec une vitesse moyenne de 133,393 mph (214,67 km/h)[22] et établi un nouveau record en bouclant le tour en h 44 min 14 s 259, après 364 km de course[23].

Les side-cars BMW connaissent également de nombreux succès au TT, principalement pendant les années 1960 et au début des années 1970. Au total, BMW a remporté 34 courses au TT de l'Île de Man, à la fois en solo et en side-car[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « CV of Hendrik von Kuenheim, General Director BMW Motorrad. », BMW Group,
  2. a et b (en) « Annual Report 2009 » [PDF], BMW Group
  3. (en) BMW Motorrad achieves record sales in 2014. Sales increase by 7.2% to over 120,000 vehicles - Communiqué de presse de BMW Group, 19 janvier 2015
  4. (en) BMW Motorrad achieves record sales for the fifth time in succession in 2015 - Communiqué de presse de BMW Group, 19 janvier 2016
  5. (en) Alina Dumitrache, « BMW Celebrates Production of Its Two Millionth Motorcycle », AutoEvolution.com,
  6. (en) « BMW Plant Berlin », Site officiel
  7. (en) Kevin Ash, « Legendary design chief leaves BMW », MotorCycle News,
  8. (en) « David Robb leaves BMW », VisorDown.com,
  9. « BMW Motorcycle Sales for 2009 and Prospects for 2010 », webBikeWorld.com,
  10. (en) « BMW Motorrad achieved record sales yet again in 2007 », Biker Voodoo, (archivé)
  11. Jesse Ziegler, « 2009 BMW G450X Dirtbike », Motorcyclist, (voir archive)
  12. La collaboration entre Kymco et BMW se poursuit - Scooter-infos.com, 27 août 2009
  13. (en) « BMW's radical 3-wheeler on its way », VisorDown.com,
  14. (en) Pete Brissette, « 2009 BMW G650GS Review », Motorcycle.com,
  15. (en) Bart Madson, « 2011 BMW K1600GT First Look » [archive du ], Motorcycle USA, (consulté le 22 juillet 2010)
  16. (en) All Motorcycles : Production models since 1923 (1923 – 2008) - BMW Group Education Programme [PDF]
  17. « Dakar - Rétrospective 1979-2009 » [PDF], Rallye Dakar, p. 186
  18. (en) « Dakar Rally Winners (Bike Category) », MotorSports Etc.
  19. a et b (en) « Alpha Racing : Sport history », AlphaRacing.com
  20. BMW songe à s'engager en MotoGP - Site officiel du MotoGP, 22 mars 2012
  21. (en) Michael Dunlop wins historic Isle of Man TT Superbike race for BMW Motorrad - Communiqué de presse du BMW Group, 2 juin 2014
  22. (en) Dunlop obliterates records in opening RST Superbike TT Race - Tourist Trophy de l'île de Man, 4 juin 2016
  23. (en) RST Superbike TT - Result Sheet - Tourist Trophy de l'île de Man, 4 juin 2016 [PDF]
  24. (en) TT Fact Zone : Machine Profile - BMW - Tourist Trophy de l'île de Man