Armorial du Héraut Vermandois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vermandois.
Armorial du Héraut Vermandois
Auteur Anonyme
Genre Armorial manuscrit
Version originale
Langue Dialecte picard
Date de parution 1285-1300

L'Armorial du Héraut Vermandois est un armorial français du XIIIe siècle, compilé entre 1285 et 1300.

Contenu[modifier | modifier le code]

Le manuscrit est écrit en patois picard, et contient 1076 blasons.

Les armoiries sont réparties de la manière suivante :

Nos de folios Fief
1 à 21 Brebancons
(Duché de Brabant)
22 à 31 Behaignons[1]
32 à 122 Alemans et Ruyers
123 à 135 Henniers
(Comté de Hainaut)
136 à 196 Vermandisiens et Beauvoisins
(Comté de Vermandois,
Diocèse de Beauvais)
197 à 282 Arthisiens
(Comté d'Artois)
283 à 309 Corbyens
310 à 396 Hennoyers
(Comté de Hainaut)
397 à 417 Flamens
(Comté de Flandre)
418 à 430 Normens
(Duché de Normandie)
431 à 448 Berruyers
(Duché de Berry)
449 à 493 Poitevins
(Comté de Poitiers)
494 à 537 Angevins
(Comté d'Anjou)
538 à 558 Manseaux, 1re partie
(Comté du Maine)
559 à 600 Bretons
(Duché de Bretagne)
601 à 616 Auvergnois
(Duché d'Auvergne)
617 à 629 Champenois et Bourguignons
(Comté de Champagne,
Duché de Bourgogne)
630 à 646 Tourangiaux
(Comté de Tours)
647 à 680 Normands
(Duché de Normandie)
681 à 719 Francoys, 1re partie
(Royaume de France)
720 à 755 Francoys, 2e partie
756 à 769 Manseaux, 2e partie
770 à 841 Francoys, 3e partie
842 à 856 Payens, Possis et Picardz
857 à 880 Roys
881 à 913 Aultres Roys et Soudanes
914 à 959 Contes, 1re partie
960 à 986 Contes, 2e partie
987 à 1005 Aucun Ducs
1006 à 1021 Vicontes
1022 à 1046 Le 4e chapitre de L'ordre de la Toison d'or (1435)
(Suivi d'une assignation à un tournoi)
1047 à 1061 Le Royaume darragon
1062 à 1076 Les Vicontes darragon
1077 à 1177 Le reste du rôle, composé de noms sans blasons.

Lieu de conservation[modifier | modifier le code]

L'original est perdu, mais une copie du XVe siècle, faite avant la mort de Charles VII de France en 1461 est conservée à Paris (Bibliothèque nationale de France, MS 2249).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BEHAIGNON, subst. masc.
    1. - Adj. "De Bohême"
    2. - Subst
      1. - "Habitant, soldat de Bohême"
      2. - "Langue de Bohême"
    « cnrtl.fr : Centre national de ressources textuelles et lexicales » (consulté le 18 mars 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]