Armorial des Plantagenêt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Armorial des Plantagenêts)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (mars 2017).

Motif : problèmes de structure et de sélection de l'information, non respect des normes de rédaction, français qui semble sorti d'un logiciel de traduction automatique, overlinking

Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.
Lame funéraire de Geoffroy Plantagenêt, fondateur de la dynanstie

L'armorial des Plantagenêt présente les armoiries (figures et blasonnements) portées des familles anglo-normandes Plantagenêt, dont la première dynastie royale armigère en Angleterre.[Ce passage est incompréhensible.]

Les armoiries de cette noble puis royale famille, blasonnées de gueules, à trois léopards d'or (armés et lampassés d'azur), signifient les armes de la maison royale d'Angleterre, dites « les armes d'Angleterre » qui furent d'abord adoptées par le roi Richard Cœur de Lion (1189–1199), fils du roi Henri II d'Angleterre (1154–1189), héritier du comte Geoffrey Plantagenêt (1129–1151), issus des comtes d'Anjou (depuis 929). [Ce passage est incompréhensible.]

Les branches cadettes, descendues de la maison royale anglaise, portent des différentes armes d'Angleterre brisées.[Ce passage est incompréhensible.]

Les premiers Plantagenêt : genèse des armes d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Geoffrey of Anjou.svg


Arms of William the Conqueror (1066-1087).svg

Geoffroy « Plantegenêt » (1113 † 1151, comte d'Anjou et du Maine (1129–1151). Il reçoit l'investiture du duché de Normandie en 1144 au nom des droits de sa femme, Mathilde « l'Emperesse », fille d'Henri Ier d'Angleterre et veuve de l'empereur Henri V.

Sa lame funéraire, autrefois à la cathédrale du Mans porte :

  • D'azur à six lions d'or, trois, deux et un[1].


Comme duc de Normandie, la tradition lui attribue les armoiries postérieures du duché :

  • De gueules à deux léopards d'or[2]:14 [3].

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (tradition postérieure).

Enfants de Geoffroy « Plantegenêt »
Arms of William the Conqueror (1066-1087).svg Henri II « fitzEmpress » (1133 † 1189), roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande, duc d'Aquitaine et de Normandie, comte d'Anjou et du Maine. Fils aîné de Geoffroy V et de Mathilde « l'Emperesse ».

La tradition lui attribue les armoiries postérieures du duché de Normandie :

  • De gueules à deux léopards d'or armés et lampassés d'azur[4],[3].

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (tradition postérieure).

Royal Arms of England (1154-1189).svg Guillaume « fitzEmpress » (1136 † 1164), vicomte de Dieppe, dernier fils de Geoffroy V et de Mathilde « l'Emperesse ».

De 1154 à 1164, ses sceaux portent :

  • De ... au lion de ..[3].
Enfants d'Henri II
Royal Arms of England (1154-1189).svg Henri « le jeune roi » (1153 † 1183), co-roi d'Angleterre de 1170 à 1183. Fils aîné d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine.

La tradition lui attribue :

  • De gueules au lion d'or (armé et lampassé d'azur)[3].

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (tradition postérieure).

Arms of England (1189-1198).svg

Royal Arms of England (1154-1189).svg ? Royal Arms of England (1189-1198).svg

Puis

Royal Arms of England (1198-1340).svg

Richard « Cœur de Lion » (1157 † 1199), roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine et de Normandie, comte d'Anjou et du Maine. Deuxième fils d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine.
  • De ... aux deux lions affrontés de ... .

Alias,

  • De ... au lion de ... .

Contrairement à celles des rois précédents, ces armoiries sont attestées. On en voit la moitié dextre sur un sceau. La deuxième moitié et les couleurs sont en revanche sujettes à spéculation[3],'[4].


Vers 1195 ou 1198, il change d'armoiries et prend :

  • De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur[3],[5],[6],[7].
Arms of William the Conqueror (1066-1087).svgBlason famille fr de l'Espinasse.svg Geoffroy (1158 † 1186), duc de Bretagne par son mariage avec Constance de Bretagne. Troisième fils d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine.

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (pas de source).


Arms of William the Conqueror (1066-1087).svg

Royal Arms of England (1198-1340).svg

Jean « sans Terre » (1166 † 1216), seigneur d'Irlande (1177), puis roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine, etc. (1199). Dernier fils d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine.

Avant son accession au trône, ses sceaux portent :

  • De gueules à deux léopards d'or armés et lampassés d'azur[3],[8].


En 1199, il s'empare du trône et reprend les armoiries de son frère Richard « Cœur de Lion », qui deviennent de fait les armoiries de l'Angleterre:

  • De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur[3],[5],[7],[6].
Enfants de Geoffroy de Bretagne
Royal Arms of England (1154-1189).svg Arthur (1185 † 1203), prince d'Angleterre et duc de Bretagne, fils posthume de Geoffroy II et Constance de Bretagne, successeur désigné de Richard « Cœur de Lion ».

La tradition lui attribue :

  • De gueules au lion d'or (armé et lampassé d'azur).

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (tradition postérieure).

Les rois d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Armoiries Écu Nom et blasonnement
Coat of Arms of England (-1340).svg Royal Arms of England (1198-1340).svg Les premiers rois Plantagenêt de 1190 à 1340.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Armoiries portées par :

Coat of Arms of Edward III of England (1327-1377).svg Royal Arms of England (1340-1367).svg Édouard III (1312 † 1377), roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande, duc d'Aquitaine. Prétendant à la succession de Charles IV le Bel par sa mère Isabelle de France, il se proclame roi de France en 1340 et change d'armoiries :
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Son badge, une jarretière d'azur, devient l'insigne de son ordre de chevalerie

Coat of Arms of Richard II of England (1377-1399).svg Royal Arms of England (1395-1399).svg Richard II (1367 † 1400), roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande, duc d'Aquitaine ; petit-fils du précédent.
Parti, au I d'azur à la croix fleuronnée d'or accompagnée de cinq merlettes du même (Armoiries attribées à Édouard le Confesseur) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[9].

Il utilise son badge, un cerf d'argent, comme support.

Rois de la maison de Lancastre[modifier | modifier le code]

Armoiries Écu Nom et blasonnement
Coat of Arms of Henry IV of England (1399-1413).svg Royal Arms of England (1340-1367).svg

Royal Arms of England (1399-1603).svg

Henri IV (1367 † 1413), fils de Jean de Gand, duc de Lancastre et petit-fils d'Édouard III. Il destitue son cousin Richard II en 1399 et devient, roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande, duc d'Aquitaine.
Écartelé, aux 1 et 4, d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Vers 1400, il simplifie les quartiers de France en imitation de Charles V :

Écartelé, aux 1 et 4, d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Il utilise le léopard d'Angleterre et son badge, une antilope, comme supports.

Coat of Arms of Henry IV & V of England (1413-1422).svg Royal Arms of England (1399-1603).svg Henri V (1387 † 1422), roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande, duc d'Aquitaine ; fils d'Henri IV.
Écartelé, aux 1 et 4, d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Il utilise le léopard d'Angleterre et le badge de son père, une antilope, comme supports.

Coat of Arms of Henry VI of England (1422-1471).svg
Royal Arms of England (1470-1471).svg Henri VI (1421 † 1471), roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande, duc d'Aquitaine ; fils d'Henri V. En 1422, en application du traité de Troyes, il devient roi de France et change d'armoiries.
Parti, au I d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Il utilise le badge de son grand-père, une antilope, comme support.

Rois de la maison d'York[modifier | modifier le code]

Armoiries Écu Nom et blasonnement
Coat of Arms of Edward IV of England (1461-1483).svg Royal Arms of England (1399-1603).svg Édouard IV (1442 † 1483), arrière-petit-fils d'Édouard III d'Angleterre par Edmond de Langley, duc d'York. En 1461, il dépose Henri VI et devient roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande. Leur opposition occasionne la Guerre des Deux-Roses
Écartelé, aux 1 et 4, d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Il utilise le badge de sa grand-mère (Anne, comtesse de March), un lion d'argent, comme support.

Coat of Arms of Edward V of England (1483).svg Royal Arms of England (1399-1603).svg Édouard V (1470 † 1483), fils aîné d'Édouard IV ; roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande pendant trois mois, sous la régence de sa mère Élisabeth Woodville.
Écartelé, aux 1 et 4, d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Il utilise le lion des March et le cerf de Richard II comme supports.

Coat of Arms of Richard III of England (1483-1485).svg Royal Arms of England (1399-1603).svg Richard III (1452 † 1485), frère cadet d'Édouard IV. En 1483, il renverse son neveu Edouard V et devient roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande.
Écartelé, aux 1 et 4, d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre)[5],[7],[6],[7].

Il utilise son badge, un sanglier d'argent, comme support.

Reines d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Aquitaine and Guyenne.svg Aliénor d'Aquitaine (1122 † 1204), femme d'Henri II d'Angleterre de 1154 à 1289, duchesse héritière d'Aquitaine (1137), fille de Guillaume X le Toulousain, comte de Poitiers et de Gascogne, duc d'Aquitaine. Elle est aussi la première femme de Louis VII « le Jeune ».

La tradition lui attribue les armoiries postérieures du duché d'Aquitaine :

De gueules au léopard d'or [7],[2].

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (tradition postérieure : ni elle, ni son père, ni son grand-père ne semblent avoir fait usage de ces armes[3]).

Arms of the Kings of France (France Ancien).svg Marguerite de France (1158 † 1197), femme d'Henri II « le Jeune » de 1172 à 1183, fille de Louis VII de France.

La tradition lui attribue les anciennes armes de France

D'azur semé de lys d'or[7].

Blason modèle fr Enquerre.svg Ces armoiries sont imaginaires (son frère Philippe II Auguste semble n'avoir adopté ces armes qu'après la mort d'Henri II).


Arms of Berengaria of Navarre.svg Bérangère de Navarre (1165 † 1230), femme de Richard « Coeur de Lion » de 1191 à 1199, fille du roi Sanche de Navarre et Castille.
D'azur à la croix pomettée d'argent[2].
Arms of Isabella of Angoulême.svg Isabelle d'Angoulême (v.1188 † 1246), femme de Jean « sans-Terre » de 1200 à 1216, comtesse héritière d'Angoulême, fille d'Aymar Taillefer.
Losangé d’or et de gueules[7],[2].
Arms of Eleanor of Provence.svg Éléonore de Provence (1223 † 1291), femme d'Henri III de 1236 à 1272, fille de Raimond Bérenger IV de Provence.
D'or à quatre pals de gueules[7],[2].

Arms of Castille (English heraldry).svg
Éléonore de Castille (1241 † 1290), femme d'Édouard Ier de 1272 à 1290, fille de Ferdinand III de Castille.
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur (de Castille) ; aux 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'azur (de León)[7],[2].
Arms of Margaret of France.svg Marguerite de France (1279 † 1318), femme d'Édouard Ier de 1299 à 1307, fille de Philippe III « le Hardi ».
Mi-parti, au 1 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au 2 d'azur semé de lys d'or (de France ancien)[7],[2].
Arms of Margaret of France.svg


Arms of Isabella of France.svg

Isabelle de France (1292 † 1358), femme d'Édouard II de 1308 à 1327, fille de Philippe IV « le Bel ».

Avant 1340:

Mi-parti, au 1 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au 2 d'azur semé de lys d'or (de France ancien)[7],[2].


Après 1340:

Écartelé, au 1 de gueules à trois léopards d'or (d'Angleterre) ; au 2 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; au 3 de gueules à l'escarboucle fermée d'or, allumée de sinople (Navarre) ; au 4 d'azur à la bande d'argent côtoyée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées d'or (Champagne)[7],[2].
Arms of Philippa of Hainault (1330-1340).svg


Arms of Philippa of Hainault (1340-1369).svg

Philippa de Hainaut (1311 † 1369), femme d'Édouard III de 1329 à 1369, fille de Guillaume Ier de Hainaut.

Avant 1340:

Écartelé, aux I et IV de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; aux II et I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules (de Flandre) ; aux 2 et 3 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur (de Hollande)[7],[2].


Après 1340:

Écartelé, aux I et IV contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; aux II et I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules (de Flandre) ; aux 2 et 3 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur (de Hollande)[7],[2].
Arms of Anne of Bohemia.svg Anne de Bohême (1366 † 1394), femme de Richard II de 1382 à 1394, fille de Charles IV, empereur des Romains.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II écartelé aux 1 et 4 d'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et liée de gueules (de l'Empire) ; aux 2 et 3 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or (de Bohême)[7],[2].
Arms of Isabella of Valois.svg Isabelle de France (1389 † 1409), femme de Richard II de 1396 à 1399, fille de Charles VI de Valois.
Tiercé en pal, au I d'azur, à la croix fleuronnée d'or, accompagnée de cinq merlettes du même (d'Édouard le Confesseur) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3, de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au III, d'azur semé de lys d'or (de France ancien) [7],[2].
Arms of Joan of Navarre.svg Jeanne de Navarre (1370 † 1437), femme d'Henri IV de 1399 à 1413, fille de Charles II « le Mauvais » de Navarre.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II écartelé, aux 1 et 4 de gueules aux à l'escarboucle fermée d'or, allumée de sinople (de Navarre) ; aux 2 et 3 d'azur semé de lys d'or, à la bande componée d'argent et de gueules (d'Évreux) [7],[2].
Arms of Catherine of Valois.svg Catherine de Valois (1401 † 1437), femme d'Henri V de 1420 à 1422, fille de Charles VI de Valois. Veuve en 1422, elle se remarie avec Owen Tudor ; elle est ainsi la grand-mère du roi Henri VII.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) [7],[2].
Arms of Margaret of Anjou.svg Marguerite d'Anjou (1430 † 1482), femme d'Henri VI de 1445 à 1461, fille de René d'Anjou.
Parti, au I parti, au 1 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; au 2 écartelé, aux a et b d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II parti de deux, coupé de un, au 1 fascé de gueules et d'argent (de Hongrie) ; au 2 d'azur semé de lys d'or, au lambel de gueules (d'Anjou-Sicile) ; au 3 d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même (de Jérusalem) ; au 4 d'azur semé de lys d'or, à la bordure de gueules (d'Anjou) ; au 5 d'azur semé de croisettes d'or aux deux bars du même (de Bar) ; au 6 d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent (de Lorraine)[7],[5].
Arms of Elizabeth Woodville.svg Élisabeth Woodville (1437 † 1492), femme d'Édouard IV de 1464 à 1483, fille de Richard Woodville, comte de Rivers.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II parti de deux, coupé de un, au 1 d'argent au lion de gueules à la queue fourchue passée en sautoir couronné d'or (de Luxembourg-Ligny) ; au 2 écartelé, aux a et c de gueules chargé d'une étoile de seize rayons d'argent (des Baux) ; aux 2 et 3 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; au 3 burelé d'argent et d'azur de dix pièces au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (de Luxembourg) ; au 4 bandé d'argent et de gueules de six pièces au chef d'argent chargé d'une rose de gueules, boutonnée d'or, soutenue d'une fasce du même (Ursins) ; au 5 de gueules à trois pals de vair au chef d’or chargé d'un lambel à cinq points d'azur (de Châtillon-Saint-Pol) ; au 6 d'argent à la fasce-canton de gueules (de Woodville)[7],[2].
Arms of Anne Neville (Variant).svg


Arms of Anne Neville.svg

Anne Neville (1456 † 1485), femme de Richard III de 1472 à 1485, fille de Richard Neville, comte de Warwick.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II de gueules au sautoir d'argent (de Neville)[7],[2].

Alias :

Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II écartelé, au 1 parti, au a de gueules à la fasce d'or entre six croix recroisettées du même (de Beauchamp) ; au b, échiqueté d'or et d'azur au chevron d'hermine (de Newburgh) ; au 2, parti au a d'argent, à la fasce de trois fusées de gueules (de Montagu) ; au b d'or à l'aigle de sinople, becquée et membrée de gueules (de Monthermer) ; au 3 parti, au a de gueules au sautoir d'argent au lambel à tois pendants componné d'argent et d'azur (de Neville) ; au b d'or à trois chevrons de gueules (de Clare) ; au 3, contre-écartelé, d'argent et de gueules à la frette d'or, une bande de sable brochant sur le 3 (de Despenser)[7],[2].

Enfants des rois Plantagenêt (ligne directe)[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Enfants de Jean « sans Terre »
Arms of Edward, Prince of Wales (1301-1307).svg Henri de Winchester (1207 † 1272), futur Henri III d'Angleterre ; fils ainé de Jean « sans Terre ». Avant son avènement, il porte :
De gueules aux trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur[5],[7],[6],[7].
Arms of Richard of Cornwall, Earl of Cornwall.svg


Shield and Coat of Arms of the Holy Roman Emperor (c.1200-c.1300).svg Arms of Richard Plantagenet, 1st Earl of Cornwall.svg

Richard de Cornouailles (1209 † 1272), comte de Cornouailles et de Poitou (titulaire), puis roi des Romains ; fils cadet de Jean « sans Terre ».
D'argent au lion de gueules couronné d'or à la bordure de sable besantée aussi d'or (de Poitou)[10].

En 1256, il est élu roi des Romains et prend :

D'or à l'aigle de sable, membrée et becquée de gueules (de l'Empire)[11].

Alias:

D'or à l'aigle de sable, membrée et becquée de gueules (de l'Empire) ; sur-le-tout d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or et à la bordure de sable besanté d'or (de Poitou)[11].
Enfants d'Henri III d'Angleterre
Arms of Edward, Prince of Wales (1301-1307).svg Édouard « Longshanks » (1237 † 1307), futur Édouard Ier ; fils aîné d'Henri III.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur.
Arms of Edmund Crouchback, Earl of Leicester and Lancaster.svg Edmond « Crouchback » (1245 † 1296), comte de Leicester (1267) puis de Lancastre (1276) ; fils cadet d'Henri III.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur, chaque pendant chargé de trois fleurs de lys d'or[12],[7],[6].
Enfants d'Édouard Ier
Arms of Alphonso, Earl of Chester.svg Alphonse de Windsor (1273 † 1284), comte de Chester ; troisième fils d'Édouard Ier.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à cinq pendants d'azur[8]
Arms of Edward, Prince of Wales (1301-1307).svg Édouard de Caernarvon (1284 † 1327), premier prince de Galles, futur Édouard II d'Angleterre ; cinquième fils d'Édouard Ier.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur[5],[7],[6],[7].
Arms of Thomas of Brotherton, 1st Earl of Norfolk.svg Thomas de Brotherton (1300 † 1338), comte de Norfolk ; sixième fils d'Édouard Ier.
De gueules, à trois léopards d'or (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent[7].
Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg Edmond de Woodstock (1301 † 1330), comte de Kent ; septième fils d'Édouard Ier.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Enfants d'Édouard II
Arms of Edward, Prince of Wales (1301-1307).svg Édouard de Windsor (1312 † 1377), prince de Galles, futur Édouard III ; fils aîné d'Édouard II.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur[7]
Arms of John of Eltham, Earl of Cornwall.svg Jean d'Eltham (1316 † 1336), comte de Cornouailles ; second fils d'Édouard II.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'azur semée de lys d'or.
Enfants d'Édouard III
Arms of the Prince of Wales (Ancient).svg

Arms of the Prince of Wales (Shield of Peace).svg

Édouard de Woodstock, « le Prince noir » (1330 † 1376), prince de Galles ; fils aîné d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé[5],[7],[6],[7].


Écu de paix (devise) :

De sable à trois plumes d'autruche d'argent traversant un phylactère de même, au mot « Ich dien » en lettres du premier.
Arms of Lionel of Antwerp, 1st Duke of Clarence.svg Lionel d'Anvers (1338 † 1368), duc de Clarence ; troisième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé d'un canton de gueules[13],[5],[7],[6],[7]
Arms of John of Gaunt, 1st Duke of Lancaster.svg


Arms of John of Gaunt, King of Castile.svg

Jean de Gand (1340 † 1399), duc de Lancastre (1362) ; quatrième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine de sable[13].

En 1371, il se marie avec Constance de Castille et prend les armes de sa femme pour montrer sa prétention à la succession de Pierre le Cruel :

Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 de gueules au château d'or, ouvert d'azur (de Castille) ; aux 2 et 3 d'argent au lion de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur le II, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.
Arms of Edmund of Langley, 1st Duke of York.svg Edmond de Langley (1341 † 1402), comte de Cambridge puis duc d'York (1384) ; cinquième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois besans de gueules[7]
Arms of Thomas of Woodstock, 1st Duke of Gloucester.svg Thomas de Woodstock (1355 † 1397), comte de Buckingham puis duc de Gloucester (1385) ; septième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Enfants d'Édouard de Woodstock « le Prince noir »
Arms of the Prince of Wales (Ancient).svg Édouard d'Angoulême (en) (1365 † 1370) ; fils aîné d'Édouard de Woodstock.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent brochant sur l'écartelé[réf. nécessaire].
Arms of Richard of Bordeaux, Prince of Wales (later Richard II).svg Richard de Bordeaux (1367 † 1399), futur Richard II ; second fils d'Édouard de Woodstock. Du vivant de son père, il porte :
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, le pendant en cœur chargé d'une croix de gueules[5],[7],[6],[7].
Arms of Sir Roger de Clarendon.svg Roger de Clarendon († 1402), fils bâtard du Prince noir.
  • D'or, à la bande sable chargée de trois plumes d'autruche d'argent traversant un phylactère d'argent du même.

Maison de Cornouailles[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Richard of Cornwall, Earl of Cornwall.svg


Shield and Coat of Arms of the Holy Roman Emperor (c.1200-c.1300).svg Arms of Richard Plantagenet, 1st Earl of Cornwall.svg

Richard de Cornouailles (1209 † 1272), fils cadet de Jean « sans Terre », comte de Cornouailles et de Poitou (titulaire), puis roi des Romains.
D'argent au lion de gueules couronné d'or à la bordure de sable besantée aussi d'or (de Poitou)[10].


En 1256, il est élu roi des Romains et prend :

D'or à l'aigle de sable, membrée et becquée de gueules[11].

Alias:

D'or à l'aigle de sable, membrée et becquée de gueules (de l'Empire) ; sur-le-tout d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or et à la bordure de sable besanté d'or (de Poitou)[11].
Enfants de Richard de Cornouailles
Arms of Richard of Cornwall, Earl of Cornwall.svg

Richard of Cornwall-Romans Arms.svg

Henri d'Almayne (1235 † 1271), fils aîné du précédent.
D'argent au lion de gueules couronné d'or à la bordure de sable besantée aussi d'or (de Poitou)[10].


A l'occasion, il pose ses armes sur une aigle éployée tenant la courroie de l'écu dans son bec

Arms of Richard of Cornwall, Earl of Cornwall.svg Edmond de Cornouailles (1249 † 1300), fils cadet de Richard de Cornouailles, 2e comte de Cornouailles de 1272 à 1300.
D'argent au lion de gueules couronné d'or à la bordure de sable besantée aussi d'or (de Poitou)[10]

Après son mariage avec Marguerite de Clare en 1272, il porte :

Mi-parti, au 1 d'argent au lion de gueules couronné d'or à la bordure de sable besantée aussi d'or (de Poitou) ; au 2 d'or à trois chevrons de gueules (de Clare)[14].

Première maison de Lancastre[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Edmund Crouchback, Earl of Leicester and Lancaster.svg Edmond « Crouchback » (1245 † 1296), comte de Leicester (1267) puis de Lancastre (1276) ; fils cadet d'Henri III.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur, chaque pendant chargé de trois fleurs de lys d'or[12],[7],[6].
Enfants d'Edmond « Crouchback »
Arms of Edmund Crouchback, Earl of Leicester and Lancaster.svg Thomas de Lancastre (1278 † 1322), 2e comte de Lancastre et de Leicester ; fils aîné d'Edmond « Crouchback ».
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur, chaque pendant chargé de trois fleurs de lys d'or[12],[7],[6].
Arms of Henry, 3rd Earl of Leicester and Lancaster.svg Henry de Lancastre (1281 † 1345), 3e comte de Lancastre et de Leicester ; fils cadet d'Edmond Crouchback.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la cotice d'azur[12],[7],[6]
Enfants d'Henry de Lancastre
Arms of Edmund Crouchback, Earl of Leicester and Lancaster.svg Henry de Grosmont (1299 † 1361), 4e comte de Lancastre et de Leicester puis premier duc de Lancastre (1351) ; fils aîné d'Henri de Lancastre.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'azur, chaque pendant chargé de trois fleurs de lys d'or[12],[7],[6].

Deuxième maison de Lancastre[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of John of Gaunt, 1st Duke of Lancaster.svg


Arms of John of Gaunt, King of Castile.svg

Jean de Gand (1340 † 1399), duc de Lancastre (1362) ; quatrième fils d'Édouard III. Il se marie en première noces avec Blanche de Lancastre, fille aînée et héritière d'Henri de Grosmont, 1er duc de Lancastre.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine de sable[13].

En 1371, il se marie avec Constance de Castille et prend les armes de sa femme pour montrer sa prétention à la succession de Pierre le Cruel :

Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 de gueules au château d'or, ouvert d'azur (de Castille) ; aux 2 et 3 d'argent au lion de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur le II, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.
Enfants de Jean de Gand
Philippa de Lancastre (1360 † 1415), reine de Portugal par son mariage avec Jean Ier de Portugal; fille aînée de Jean de Gand et de Blanche de Lancastre (fille aînée d'Henri de Grosmont, 1er duc de Lancastre).
Parti, au I d'argent aux cinq écussons d'azur disposés en croix, les deux du côté affrontés, chaque écusson chargé de cinq besants d'argent disposés en sautoir, à la bordure de gueules chargée de douze châteaux d'or, donjonnés de trois tours, ouverts et ajourés d'azur et chargé des quatre bouts évidents d'une croix fleurdelisé de sinople (de Portugal) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre).
Arms of Henry Bolingbroke, Duke of Hereford.svg


Arms of Henry Bolingbroke, Duke of Hereford and Lancaster.svg

Henri de Bolingbroke (1367 † 1413), 3e comte de Derby (1384) puis duc de Hereford (1397), 2e duc de Lancastre (1399), fils de Jean de Gand. En octobre 1399, il reverse son cousin Richard II et devient roi sous le nom d'« Henri IV ».

Avant 1399, comme duc de Hereford :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à cinq pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine[13],[7].


De février à octobre 1399, comme duc de Lancastre :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à cinq pendants brochant sur l'écartelé, les deux pendants dextres d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine, les trois sénestres d'azur chargés de trois fleurs-de-lys d'or[13],[7]
Coat of Arms of Catherine of Lancaster, Queen Consort of Castile.svg Catherine de Lancastre (1373 † 1418), fille unique de Jean de Gand et de Constance de Castille, reine de Castille par son mariage avec Henri III de Castille.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 de gueules au château d'or, ouvert d'azur (de Castille) ; aux 2 et 3 d'argent au lion de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre).
Arms of John Beaufort, 1st Earl of Somerset (Bastard).svg


Arms of John Beaufort, 1st Earl of Somerset.svg

Jean Beaufort (1371 † 1410), comte de Somerset et marquis de Dorset (1397) ; fils bâtard de Jean de Gand.
Parti, d'argent et d'azur à la bande de gueules brochant sur le parti et chargée de trois léopards d'or au lambel d'azur en chef semé de lys d'or[15],[7]


En 1396, Jean de Gand épouse sa maîtresse Katherine Swynford et légitime son bâtard, qui prend :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'azur[15],[7]

Armes également portées par son frère Henri, évêque de Winchester.

Arms of Thomas Beaufort, 1st Duke of Exeter.svg Thomas Beaufort (1377 † 1426), comte de Dorset (1411) et duc d'Exeter (1416) ; fils bâtard de Jean de Gand.

En 1396, Jean de Gand épouse sa maîtresse Katherine Swynford et légitime son bâtard, qui prend :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'hermine et d'azur[15],[7]
Enfants d'Henri de Bolingbroke / Henri IV
Arms of Henry Bolingbroke, Duke of Hereford.svg

Arms of the Prince of Wales (Modern).svg

Henri de Monmouth (1387 † 1422), prince de Galles, futur Henri V ; fils aîné d'Henri IV

De février à octobre 1399 :

Écartelé, en 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (France ancien), en 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or (Angleterre), au lambel à cinq pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine[13],[7].


D'octobre 1399 à 1413, comme prince de Galles :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent à trois pendants[7].
Arms of Thomas of Lancaster, 1st Duke of Clarence.svg Thomas de Lancastre (1388 † 1421), duc de Clarence (1412) ; deuxième fils survivant d'Henri IV.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent à trois pendants brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois mouchetures d'hermine et d'un canton de gueules[2]:91

Arms of John of Lancaster, 1st Duke of Bedford.svg
Jean de Lancastre (1389 † 1435), duc de Bedford (1414) ; troisième fils d'Henri IV.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à cinq pendants brochant sur l'écartelé, les deux pendants dextres d'argent chargés de trois mouchetures d'hermine, les trois sénestres d'azur chargés de trois fleurs-de-lis d'or[13],[7]
Arms of Humphrey of Lancaster, 1st Duke of Gloucester.svg Humphrey de Lancastre (1389 † 1447), duc de Gloucester (1414) ; dernier fils d'Henri IV.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7],[16].
Coats of arms of Reine Philippa of Angleterre.svg Philippa de Lancastre (1394 † 1430), reine de Danemark, de Suède et de Norvège par son mariage avec Éric de Poméranie ; fille aînée d'Henri IV.
Parti, au I écartelé à la croix de gueules (qui est le Danebrog, au 1 d'or semé de coeurs de gueules, à trois léopards d'azur (de Danemark) ; au 2 d'azur à trois couronnes d'or (de Suède) ; au 3 de gueules au lion d'or couronné, tenant dans ses pattes une hache d'argent (de Norvège) ; au 4 d'argent au griffon de gueules (de duché de Poméranie) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent.
Enfants d'Henri V
Arms of the Prince of Wales (Modern).svg Henri de Windsor (1421 † 1471), duc de Cornouailles, futur Henri VI ; fils aîné d'Henri V

De décembre 1421 à septembre 1422, comme duc de Cornouailles :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent à trois pendants brochant sur l'écartelé[7].
Enfants d'Henri VI
Arms of the Prince of Wales (Modern).svg Édouard de Westminster (1453 † 1471), prince de Galles ; fils aîné d'Henri VI
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent à trois pendants brochant sur l'écartelé[7].

Maison d'York[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Edmund of Langley, 1st Duke of York.svg Edmond de Langley (1341 † 1402), comte de Cambridge puis duc d'York (1384) ; cinquième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois besans de gueules[7]
Enfants d'Edmond de Langley
Arms of Edward of Norwich.svg


Arms of Richard of York, 3rd Duke of York.svg

Édouard de Norwich (vers 1373 † 1415), comte de Rutland (1390) et de Cambridge (1402), puis 2e duc d'York (1402) ; fils aîné d'Edmond de Langley.

Avant 1402 :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants brochant sur l'écartelé, parti de gueules au château d'or ouvert d'azur (de Castille et d'argent au lion de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León)[7]

Après 1402 :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois besans de gueules[7]
Arms of Richard of Conisburgh, 3rd Earl of Cambridge.svg Richard de Conisburgh (1385 † 1415), comte de Cambridge ; fils cadet d'Edmond de Langley.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois besans de gueules, le tout dans une bordure d'argent semée de lions de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León).
Enfants de Richard de Conisburgh
Arms of Richard of York, 3rd Duke of York.svg


Richard of York, 3rd Duke of York (Variant).svg

Édouard d'York (1411 † 1460), 3e duc d'York (1425), comte de Rutland (1425), de Cambridge (1425), de March (1426) et d'Ulster (1426) ; fils unique de Richard de Conisburgh et d'Anne de Mortimer.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois besans de gueules[7]

Il utilise également de grandes armes représentant les différents matrilignages dont il se prétendait l'héritier :

Écartelé, aux I et IV contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé de trois besans de gueules ; au II contre-écartelé, aux 1 et 4 de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur (de Castille) ; aux 2 et R d'argent au lion de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León) ; au III contre-écartelé, aux 1 et 4 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer) ; aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules (de Burgh).

Soit :

Écartelé, aux I et IV de son grand-père paternel, Edmond de Langley ; au II de sa grand-mère paternelle, Isabelle de Castille ; au III de sa mère, Anne de Mortimer ; sur-le-tout de sa grand-mère maternelle, Aliénor Holland.
Enfants de Richard d'York
Anne d'York (1439 † 1476), duchesse d'Exeter par son mariage avec Henri Holland ; fille aînée de Richard d'York.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II coupé, au 1 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer) ; au 2 d'or à la croix de gueules (de Burgh).
Arms of Elizabeth of York (Princess).svg Édouard d'York (1442 † 1483), duc d'York, comte de Cambridge, de March et d'Ulster, roi d'Angleterre sous le nom d'« Édouard IV » ; second fils de Richard d'York.
Écartelé, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; aux II et III d'or à la croix de gueules (de Burgh) ; au IV burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer).
Arms of Edmund, Earl of Rutland.svg Edmond Plantagenêt (1443 † 1460), comte de Rutland (1451) ; troisième fils de Richard d'York.
Écartelé, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent à cinq pendants brochant sur le I, les deux dextres chargés d'un lion de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León) et les trois autres de trois tourteaux de gueules (d'York ; aux II et III d'or à la croix de gueules (de Burgh) ; au IV burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer)[7],[15].
Élisabeth d'York (1444 † 1503), duchesse de Suffolk par son mariage avec John de la Pole ; troisième fille de Richard d'York.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à la fasce d'or entre trois têtes de léopard du même (de La Pole) ; aux 2 et 3 d'argent au chef de gueules, un lion d'or à la queue fourchée, armé et lampassé d'azur, brochant (de Chaucer) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre).
Marguerite d'York (1446 † 1503), duchesse de Bourgogne par son mariage avec Charles le Téméraire ; quatrième fille de Richard d'York.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules (de Valois-Bourgogne) ; au 2 parti, au A bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules (de Bougogne) ; au B de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules (de Brabant) ; au 3 parti, au A bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules (de Bougogne) ; au B d'argent au lion de gueules à la queue fourchée et passé en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or (de Limbourg) ; sur-le-tout d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (de Flandre) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre).
Arms of George Plantagenet, 1st Duke of Clarence.svg Georges Plantagenêt (1449 † 1478), duc de Clarence (1461) ; sixième fils de Richard d'York.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé d'un canton de gueules[7].
Arms of Thomas of Lancaster, 1st Duke of Clarence.svg Richard Plantagenêt (1452 † 1485), duc de Gloucester (1461), roi d'Angleterre sous le nom de « Richard III » ; dernier fils de Richard d'York
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque chargé d'un canton de gueules et de trois mouchetures d'hermine[16],[7].
Enfants d'Édouard IV
Arms of Elizabeth of York (Princess).svg


Arms of Elizabeth of York.svg

Élisabeth d'York (1466 † 1503), reine d'Angleterre par son mariage avec Henri Tudor ; fille aînée d'Édouard IV.
Écartelé, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; aux II et III d'or à la croix de gueules (de Burgh) ; au IV burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer)[7].
Article connexe : Armorial des Tudor.
Arms of the Prince of Wales (Modern).svg Édouard de Westminster (1473 † 1483), prince de Galles, éphémèrement roi d'Angleterre sous le nom d'« Édouard V » ; fils aîné d'Édouard IV.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à tois pendants d'argent brochant sur l'écartelé[16].
Arms of Richard of Shrewsbury, 1st Duke of York.svg Richard de Shrewsbury (1473 † 1483), duc d'York (1474) ; second fils d'Édouard IV.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à tois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, le pendant sénestre chargé d'un canton de gueules[16].
ArmsOfWilliam Courtenay10th EarlOfDevonTivertonChurch.jpg Catherine d'York (1479 † 1527), comtesse de Devon par son mariage avec William Courtenay ; dernière fille d'Édouard IV.
Parti, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'or à trois tourteaux de gueules (de Courtenay) ; aux 2 et 3 d'or au lion d'azur (de Redverd) ; au II, écartelé, au 1 contre-écartelé, aux A et D d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux B et C de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au 2 et 3 d'or à la croix de gueules (de Burgh) ; au 4 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer).
Arms of Arthur Plantagenet, 1st Viscount Lisle.svg Arthur Plantagenêt († 1542), vicomte Lisle (1523) ; fils bâtard d'Édouard IV.
Écartelé, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; aux II et III d'or à la croix de gueules (de Burgh) ; au IV burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer), à la barre d'azur brochant sur le tout[16].
Enfants de Georges, duc de Clarence
Arms Margaret Pole, Countess of Salisbury.svg Marguerite (1473 † 1541), comtesse héritière de Salisbury (1512) ; fille aînée de Georges de Clarence.
Écartelé, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II parti, au 1 de gueules au sautoir d'argent au lambel à trois pendants d'argent, chaque componné d'azur et d'argent (armes de sa mère, Isabelle Neville) ; au 2 de gueules à la fasce d'or accompagnée de six croix recroisettées du même (de Beauchamp) ; au III parti, au 1 échiqueté d'azur et d'or au chevron d'hermine (de Newburgh) ; au 2 d'argent à trois losanges de gueules posées en fasce (de Montagu) ; au IV parti, au 1 d'or à l'aigle de sinople (de Monthermer} ; au 2 écartelé, aux A et D d'or à trois chevrons de gueules (de Clare) ; aux B et C écartelé d'argent et de gueules à la frette d'or, une bande de sable brochant (de Despenser)[7].
Arms of Edward Plantagenet, 17th Earl of Warwick.svg Édouard Plantagenêt (1475 † 1499), 17e comte de Warwick ; seul fils survivant de Georges de Clarence et dernier Plantagenêt mâle légitime. Il exécuté sur ordre d'Henri VII.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent componné d'azur, brochant sur l'écartelé[7]

Maison de Gloucester[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Thomas of Woodstock, 1st Duke of Gloucester.svg Thomas de Woodstock (1355 † 1397), comte de Buckingham puis duc de Gloucester (1385) ; septième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Enfants de Thomas de Woodstock
Arms of Thomas of Woodstock, 1st Duke of Gloucester.svg Humphrey de Gloucester (1381 † 1399), 2e comte de Buckingham, fils unique de Thomas de Woodstock.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Arms of Anne of Gloucester, Countess of Stafford.svg Anne de Gloucester (1383 † 1438), comtesse de Stafford par son mariage avec Thomas puis Edmond Stafford ; fille aînée de de Thomas de Woodstock.
Parti, au I d'or au chevron de gueules (de Stafford) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].

Branches féminines[modifier | modifier le code]

Comtes d'Ulster[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Lionel of Antwerp, 1st Duke of Clarence.svg Lionel d'Anvers (1338 † 1368), duc de Clarence ; troisième fils d'Édouard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé d'un canton de gueules[13],[5],[7],[6],[7]
Enfants de Lionel d'Anvers
Arms of Philippa of Clarence, 5th Countess of Ulster.svg Philippe Plantagenêt (1355 † 1382), comtesse héritière d'Ulster par sa mère Élisabeth de Burgh, comtesse de March par son mariage avec Edmond Mortimer ; fille unique de Lionel d'Anvers.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé d'un canton de gueules ; au II burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer).
Enfants de Philippe Plantagenêt
Arms of the Earl of March.svg Roger Mortimer (1374 † 1398), 4e comte de March, 6e comte d'Ulster ; fils unique de Philippe Plantagenêt et d'Edmond Mortimer. Héritier désigné de son cousin Richard II à partir de 1385.
Écartelé, aux 1 et 4 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer) ; aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules (de Burgh).
Enfants de Roger Mortimer
Arms of Anne de Mortimer, Countess of Cambridge.svg Anne de Mortimer (1390 † 1411), comtesse héritière de March et d'Ulster (1425), comtesse de Cambridge par son mariage avec Richard de Conisburgh ; fille aînée de Roger Mortimer et d'Éléonore Holland.
Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent semée de lions de pourpre, couronné, armé et lampassé d'or (de León) ; au II écartelé, aux 1 et 4 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer) ; aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules (de Burgh).
Arms of the Earl of March.svg Edmond Mortimer (1391 † 1425), 5e comte de March, 7e comte d'Ulster ; fils aîné de Roger Mortimer et d'Éléonore Holland. Héritier désigné de Richard II à partir de 1398.
Écartelé, aux 1 et 4 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer) ; aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules (de Burgh).


Maison de Norfolk[modifier | modifier le code]

Armoiries Écu Nom et blasonnement
Arms of Thomas of Brotherton, 1st Earl of Norfolk.svg Édouard de Norfolk (en) (v. 1320 † 1334), fils unique de Thomas de Brotherton, comte de Norfolk, 5e fils du roi Édouard I d'Angleterre.
  • De gueules, à trois léopards d'or au lambel à trois pendants d'argent.
Armoiries de Warsberg 2.svgArms of Thomas of Brotherton, 1st Earl of Norfolk.svg Marguerite de Brotherton (1320 † 1399), fille aînée et héritière éventuelle de Thomas de Brotherton, dont la mort en 1338 succède comme comtesse de Norfolk, puis en 1397 avancée en tant que duchesse de Norfolk à vie.

En 1337, elle épouse en premières noces Jean, 4e baron Segrave (1315 † 1353).

Coat of Arms of Sir John Mowbray, 5th Earl of Norfolk, KG.png Blason famille Mowbray, duc de Norfolk.svg

Thomas de Mowbray Ist Duke of Norfolk.svg
Sir Thomas de Mowbray (1366 † 1399), petit-fils de Marguerite, duchesse de Norfolk, fils de Jean, 4e baron Mowbray, et d'Élisabeth, baronne Segrave (en) ; comte-maréchal, il est aussi 6e baron Mowbray puis 1er comte de Nottingham ensuite 1er duc de Norfolk, et épouse lady Élisabeth FitzAlan.
Coat of Arms of Sir John Howard, 1st Duke of Norfolk, KG.png
Howard arms (original).svg
Sir John Howard (1430 † 1485), fils de Sir Robert Howard (1385–1436) et de lady Marguerite de Mowbray, petite fille du premier duc de Norfolk.

Confident du roi Richard III, il est nommé en 1483 duc de Norfolk (3e cr.) puis comte-maréchal, ensuite commandant de l'aile droite yorkiste à Bosworth, où il trouve la mort.

  • Écartelé, au 1 et 4 de gueules à la bande d'argent de six croix recroisetées et fichées du même (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), et au 3 de gueules au lion d'argent (Mowbray).
Coat of arms of Sir Thomas Howard, 2nd Duke of Norfolk, KG.png Howard arms (augmented).svg


Maréchal d'armes Normandie.svg
Sir Thomas Howard (1443 † 1524), fils unique et héritier de John Howard, 1er duc de Norfolk, titré comte de Surrey de 148385 et 14891514 puis restauré en tant que 2e duc de Norfolk.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'argent (Mowbray).

Comte-maréchal d'Angleterre depuis 1509, suite la victoire de Flodden en 1513 sa famille est accordée d'augmentation d'honneur héraldique héreditaire, aussi bien que certaines domaines royales avec rentes à vie.



St Philip Howard.jpg
Arms of the Duke of Norfolk.svg

Coat of Arms of the Duke of Norfolk, the Earl Marshal.svg

St. Philippe Howard (1557 † 1595), fils de Thomas Howard, 4e duc de Norfolk, qui succède en 1580 comme 20e comte d'Arundel, canonisé en 1970 par le pape Paul VI en tant qu'un des Quarante Martyrs de l'Angleterre et du Galles ; après son héritage en 1580 au titre féodal de comte d'Arundel, les Howard (es) remplacent le trimestre héraldique des Mowbray avec ça des FitzAlan, puis s'appellent FitzAlan-Howard :
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan).

St. Philippe Howard, connu à son époque en tant que comte d'Arundel, est grand-père du 5e duc de Norfolk (it).

Coat of arms of Sir Thomas Howard, 1st Earl of Suffolk, KG.png
Howard arms (augmented).svg

Earl of Suffolk COA.svg
Sir Thomas Howard (1561 † 1626), 1er comte de Suffolk (cr. 1603), amiral (RN), ancêtre des comtes de Berkshire.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent accompagné de six croix recroisetées du même et chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan), à un croissant brochant en cœur de l'écartelé.

Voir aussi : barons Howard de Walden (en) (cr. 1597).




Baron Howard de Walden coa.png

Rangkronen-Fig. 18.svgCoronet of a British Baron.svgBlason de la Famille Czernin.svgBlason du 8th Lord Howard de Walden.svg
L'hon. Hazel Scott-Ellis (née en 1935), comtesse Czernin de uxoris en 1957, titrée 10e baronne Howard de Walden (en) depuis 2004 suite la vacance en sa faveur du titre familial de pair.
  • Parti de gueules plein et fascé d'azur et d'argent (Czernin), en surtout d'un écusson écartelé, au 1 d'herminais à la croix de sable chargée de cinq croissants d'argent (Ellis (en)), au 2 de gueules à la bande d'argent chargée de trois trèfles de sinople (Hervey), au 3 de gueules à deux léopards d'argent couronnés d'or (Felton (en)), au 4 de gueules à la bande d'argent accompagné de six croix recroisetées du même et chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même (Howard (es)).

Voir aussi : Grafen Czernin von und zu Chudenitz (cr. 1623).

Coronet of a British Earl.svg
Earl of Carlisle COA.svg

COA Earl of Carlisle.jpg
Charles Howard (en) (1628 † 1685), 1er comte de Carlisle, aussi vicomte Howard (en), baron Dacre (en) (cr. 1661), homme d'État et diplomate britannique.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'argent (Mowbray), au 5 de gueules à trois coquilles d'argent (Dacre (en)), au 6 fascé d'argent et d'azur à trois couronnes de roses de gueules brochant sur le tout (Greystoke (en)).

Voir aussi : baron Howard d'Henderskelfe (en) (à vie) ; château Howard.

Coat of arms of Sir William Howard, 1st Baron Howard of Effingham, KG.png
Coronet of a British Baron.svg
Howard arms (augmented).svg
William Howard (en) (1510 † 1573), 1er baron Howard d'Effingham (it), amiral (RN), fils du 2e duc de Norfolk par sa seconde épouse, Agnès, sœur de sir Philip Tilney.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan) à une étoile brochant en cœur de l'écartelé.

Les barons Howard soient comtes de Nottingham de 1597 à 1681 jusqu'à la mort du 3e comte dont le titre de baron Howard d'Effingham (en) fut réussi par son cousin.

Coronet of a British Earl.svg
Howard arms (augmented).svg

Howard arms (augmented).svg
Francis Howard (1683 † 1743), 7e baron Howard d'Effingham (en), militaire au rang de colonel-général, depuis 1731 comte d'Effingham (en).
  • De gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent.
Coronet of a British Viscount.svg
Earl of Suffolk COA.svg

Earl of Suffolk COA.svg
Lord Edmund FitzAlan-Howard (en) (1855 † 1947), 1er vicomte FitzAlan de Derwent (en) (cr. 1921), politique puis dernier lord-lieutenant d'Irlande.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan) à un croissant brochant en cœur de l'écartelé.
Coronet of a British Baron.svg
Arms of the Duke of Norfolk.svg

Coat of Arms of the Duke of Norfolk, the Earl Marshal.svg
Lord Edward Howard MP (en) (1818 † 1883), 1er baron Howard de Glossop (en), titre créé en 1869 pour le politicien libéral, deuxième fils du 13e duc de Norfolk (it).
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan).

Le titre de baron Howard de Glossop (en) se fusionne dans celui de duc de Norfolk depuis 1975.

Coronet of a British Baron.svg
Arms of the Duke of Norfolk.svg


Arms of the Duke of Norfolk.svg
Sir Esmé Howard GCB GCMG (en) (1863 † 1939), 1er baron Howard de Penrith (en) (cr. 1930), diplomate britannique.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan).

Cette branche de la famille descend du lord Henry Howard-Molyneux-Howard (en).

Coronet of a British Baron.svg
Earl of Carlisle COA.svg

Earl of Carlisle COA.svg
Greville Howard (en) (né en 1941), baron Howard de Rising à vie, cadet des comtes de Carlisle (en), homme d'affaires, parlementaire britannique depuis 2004.
  • Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'argent (Mowbray), au 5 de gueules à trois coquilles d'argent (Dacre (en)), au 6 fascé d'argent et d'azur à trois couronnes de roses de gueules brochant sur le tout (Greystoke (en)).

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason Edward Henry Howard.svg

Blason Edward Henry Howard.svg
Cardinal Edward Henry Howard (1829 † 1892), prince de la Sainte Église Romaine et cardinal-évêque de Frascati, petit-neveu du lord Henry Howard-Molyneux-Howard.
  • D'un chapeau de gueules accompagné d'une cordelière à quinze houppes de même, l'écu broche sur une croix de procession d'or ;
Écartelé, au 1 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)), au 2 de gueules à trois léopards d'or lampassés et armés d'azur au lambel à trois pendants d'argent (Plantagenêt de Norfolk), au 3 échiqueté d'or et d'azur (Warenne), au 4 de gueules au lion d'or (FitzAlan) à un annelet brochant en cœur de l'écartelé.
Coat of Arms of the Garter King of Arms.svg
Crown of a British King of Arms.svg
Arms of the Garter King of Arms.svgHoward arms (augmented).svg
Sir Algar Howard KCB KCVO (en) (1880 † 1970), arrière-petit-fils du lord Henry Howard-Molyneux-Howard, Jarretière principal roi d'Armes de 1944 à 1950.
  • Parti au 1 d'argent, à la croix de gueules au chef d'azur chargé d'une couronne entourée d'une jarretière et accompagnée à dextre d'un léopard à sénestre d'une fleur de lys le tout d'or (« Garter » (en)), au 2 de gueules à la bande d'argent chargé en chef d'un écusson d'or au demi-lion percé par une flèche de gueules au double-trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même accompagné de six croix recroisetées d'argent (Howard (es)).

Voir aussi : ordre du Bain ; ordre royal de Victoria ; ordre de Saint-Jean ; blason taillé (en) ex officio.

Maison de Kent[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg Edmond de Woodstock (1301 † 1330), comte de Kent ; septième fils d'Édouard Ier.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Enfants de Edmond de Woodstock
Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg Edmond de Kent (en) (1326 † 1331), 2e comte de Kent ; fils aîné d'Edmond de Woodstock.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg Jean de Kent (1330 † 1352), 3e comte de Kent ; fils cadet d'Edmond de Woodstock.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Jeanne de Kent (1328 † 1385), « la jolie fille de Kent », comtesse héritière de Kent (1352), baronne Holland par son mariage avec Thomas Holland (1340/1349) puis princesse de Galles par son mariage en troisième noces avec Édouard de Woodstock (1361) ; fille aînée d'Edmond de Woodstock.

Comme princesse de Galles, à partir de 1361 :

Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel à trois pendants d'argent brochant sur l'écartelé, chaque pendant chargé d'un canton de gueules ; au II de gueules (d'Angleterre), à trois léopards d'or, à la bordure d'argent[7].
Enfants de Jeanne de Kent et de Thomas Holland
Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg Thomas Holland (1352 † 1400), comte de Kent ; fils aîné de Jeanne de Kent et de Thomas Holland. Il reprend les armes de sa mère.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].

Arms of John Holland, 1st Duke of Exeter.svg
Jean Holland (1352 † 1400), comte de Huntingdon (1387) puis duc d'Exeter (1397) ; fils cadet de Jeanne de Kent et de Thomas Holland. Il reprend les armes de sa mère et les brise :
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent semée de lys d'or[7],[15]
Enfants de Thomas Holland
COA Thomas Holland 1st Duke of Surrey.svg Thomas Holland (1374 † 1400), comte de Kent (1397) et duc de Surrey (1398) ; fils aîné de Thomas Holland.
Parti, au I d'azur à la croix fleuronnée d'or entre cinq merlettes du même (armoiries attribuées à Édouard le Confesseur), à la bordure d'hermine ; et au II de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent et à la bordure du même[7]
Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg Edmond Holland (1384 † 1408), comte de Kent (1400) ; fils cadet de Thomas Holland.
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7].
Arms of Margaret Holland, Countess of Somerset.svg Marguerite Holland (1385 † 1439), comtesse de Somerset par son mariage avec Jean Beaufort puis duchesse de Clarence par son mariage avec Thomas de Lancastre ; troisième fille de Thomas Holland.

Comme comtesse de Somerset

Parti, au I écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'azur ; au II de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent[7]
Enfants de Jean Holland
Arms of John Holland, 2nd Duke of Exeter.svg Jean Holland (1395 † 1447), duc d'Exeter (1416) et comte de Huntingdon ; fils unique de Jean Holland
De gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'azur à huit fleurs de lys d'or[7],[15]

Armoiries ensuite portées par son fils :

Prétendants au trône par les femmes[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Prétendants issus de la ligne directe des Plantagenêt
Arms of the Earl of March.svg Roger Mortimer (1374 † 1398), 4e comte de March, 6e comte d'Ulster ; fils unique de Philippe Plantagenêt et d'Edmond Mortimer. Héritier désigné de son cousin Richard II à partir de 1385.
Écartelé, aux 1 et 4 burelé d'or et d'azur, au chef tiercé en pal, le premier tranché, le troisième taillé des mêmes, le deuxième d'azur, au pal d'or, un écusson d'argent, brochant en cœur (de Mortimer) ; aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules (de Burgh).

Armoiries également portées par son fils :

Prétendants issus de la maison de Gloucester
Arms of Humphrey of Lancaster, 1st Duke of Gloucester.svg Henry Stafford (1455 † 1483), 2e duc de Buckingham ; fils aîné de Humphrey Stafford et d'Anne de Gloucester. Exécuté en 1483 par Richard III.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent.
Édouard Stafford (1478 † 1521), 3e duc de Buckingham (1486) ; fils aîné du précédent. Exécuté en 1521 par Henri VIII.
Écartelé, aux I et IV contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'argent ; aux II et III d'or au chevron de gueules (de Stafford).
Prétendants issus de la maison d'York
John de la Pole, 1st Earl of Lincoln.svg John de la Pole (1462 † 1487), comte de Lincoln ; fils aîné de John de la Pole, duc de Suffolk, et d'Élisabeth d'York. Héritier désigné de son oncle Richard III à partir de 1484.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à la fasce d'or entre trois têtes de léopard du même (de La Pole) ; aux 2 et 3 d'argent au chef de gueules, un lion d'or à la queue fourchée, armé et lampassé d'azur, brochant (de Chaucer), au lambel d'argent à trois pendants brochant sur l'écartelé.
Edmond de la Pole (1472 † 1513), 3e duc de Suffolk ; second fils de John de la Pole et d'Élisabeth d'York. Exécuté en 1513 par Henri VIII.
Écartelé, aux I et IV contre-écartelés, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), au lambel d'argent à trois pendants, brochant sur le contre-écartelé, chaque pendant chargé de trois tourteaux de gueules ; au II d'azur à la fasce d'or entre trois têtes de léopard du même (de La Pole) ; au III d'argent à la bande de gueules, accompagnée de deux filets de sable et chargée de trois vols d'argent (de Wingfield).
Arms of Reginald Pole.svg Henri Pole (1492 † 1539), baron Montagu ; fils aîné de Richard Pole et de Marguerite de Clarence. Exécuté en 1539 par Henri VIII.
Parti de 3, coupé de 1, au I contre-écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au II parti de sable et d'or au sautoir engrêlé de l'un dans l'autre (de Pole) ; au III de gueules au sautoir d'argent au lambel à trois pendants d'argent, chaque componné d'azur et d'argent (armes de sa mère, Isabelle Neville) ; au IV de gueules à la fasce d'or accompagnée de six croix recroisettées du même (de Beauchamp) ; au V échiqueté d'azur et d'or au chevron d'hermine (de Newburgh) ; au VI d'argent à trois losanges de gueules posées en fasce (de Montagu) ; au VII d'or à l'aigle de sinople (de Monthermer} ; au VIII écartelé, aux 1 et 4 d'or à trois chevrons de gueules (de Clare) ; aux 2 et 3 écartelé d'argent et de gueules à la frette d'or, une bande de sable brochant (de Despenser)[7].

Armoiries également portées par son frère :


Branches bâtardes[modifier | modifier le code]

Maison de Beaufort[modifier | modifier le code]

Figure Nom et blasonnement
Arms of John Beaufort, 1st Earl of Somerset (Bastard).svg


Arms of John Beaufort, 1st Earl of Somerset.svg

Jean Beaufort (1371 † 1410), comte de Somerset et marquis de Dorset (1397) ; fils bâtard de Jean de Gand.
Parti, d'argent et d'azur à la bande de gueules brochant sur le parti et chargée de trois léopards d'or au lambel d'azur en chef semé de lys d'or[15],[7]

En 1396, Jean de Gand épouse sa maîtresse Katherine Swynford et légitime son bâtard, qui prend :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'azur[15],[7]

Armes également portées par son frère Henri, évêque de Winchester.

Arms of Thomas Beaufort, 1st Duke of Exeter.svg Thomas Beaufort (1377 † 1426), comte de Dorset (1411) et duc d'Exeter (1416) ; fils bâtard de Jean de Gand.

En 1396, Jean de Gand épouse sa maîtresse Katherine Swynford et légitime son bâtard, qui prend :

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'hermine[15],[7].
Enfants de Jean Beaufort
Beaufort Arms (France modern).svg Henri Beaufort (1401 † 1418), 2e comte de Somerset ; fils aîné de Jean Beaufort.
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'hermine[15],[7].

Armes portées ensute par ses frères et ses neveux :

Arms of Joan Beaufort.svg Jeanne Beaufort (1404 † 1445), reine d'Ecosse par son mariage avec Jacques Ier Stuart ; fille aînée de Jean Beaufort.
Mi-parti, au I d'or au lion de gueules armé et lampassé d'azur dans un double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du second (d'Ecosse) ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'hermine[15],[7].
Enfants de Jean II Beaufort
Arms of Lady Margaret Beaufort, Countess of Richmond.svg Margaret Beaufort (1443 † 1509), comtesse de Richmond par son mariage avec Edmond Tudor ; fille unique de Jean II Beaufort et mère du futur Henri VII d'Angleterre

Comme comtesse de Richemond :

Parti, écartelé, aux 1 et 4 d'azur semé de lys d'or (de France ancien) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure d'azur semée de lis et de merlettes d'or ; au II écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France moderne) ; aux 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), à la bordure componnée d'argent et d'hermine[15],[7].
Article connexe : Armorial des Tudor.

Maison de Somerset[modifier | modifier le code]

Armoiries Écu Nom et blasonnement
Coat of arms of Sir Charles Somerset, 1st Earl of Worcester, KG.png Coat of arms of Sir Charles Somerset, KG.png Charles Somerset (en) (1460 † 1526), fils illégitime d'Henri Beaufort, duc de Somerset, chevalier de la Jarretière depuis 1496, cr. comte de Worcester en 1514, épouse lady Elisabeth Herbert (en) († 1513), 3e baronne Herbert (en), avec issu.
  • Écartelé au 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (France) au 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or (Angleterre) le tout au filet en bordure componée d'argent et d'azur (de Beaufort) au bâton péri d'argent, sur le tout un écusson parti d'azur et de gueules à trois lions d'argent armés et lampassés d'or (Herbert (en))[17]
Quartered arms of Sir William Somerset, 3rd Earl of Worcester, KG.png William Somerset (en) (1526 † 1589), 3e comte de Worcester, chevalier de la Jarretière.
  • Écartelé au 1 et 4 tiercé en fasce d'or, contre-écartelé d'azur à trois fleurs de lys d'or de gueules à trois léopards d'or le tout au filet en bordure componée d'argent et d'azur et d'or (de Beaufort) au 2 parti d'azur et de gueules à trois lions d'argent armés et lampassés d'or (d'Herbert) au 3 d'argent à la fasce de gueules conjointe au canton du même (de Woodville).
Quartered arms of Sir Edward Somerset, 4th Ear of Worcester, KG.png
Blason du feld-marechal baron Raglan.svg
Édouard Somerset (it) (1550 † 1628), 4e comte de Worcester, chevalier de la Jarretière.
  • Écartelé, au 1 et 4 contre-écartelé en 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) à la bordure componée d'argent et d'azur (Beaufort), au 2 parti d'azur et de gueules à trois lions d'argent armés et lampassés d'or (Herbert (en)), au 3 d'argent à la fasce de gueules conjointe au canton du même (de Woodville)[17]

Blasons portés ensuite (sans Jarretière) par les marquis de Worcester : COA of Edward, 2nd Marquess of Worcester.jpg.


Coat of arms of the dukes of Beaufort.png



Henry Somerset (1629 † 1700), 3e marquis de Worcester, cr. duc de Beaufort en 1682, chevalier de la Jarretière.
  • Écartelé, au 1 et 4 contre-écartelé en 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), le tout à la bordure componée d'argent et d'azur[15].

Voir aussi : ducs de Beaufort.

Blason du feld-marechal baron Raglan avec ornements exterieurs.svg


Coat of arms of the Barons Raglan.png


Blason du feld-marechal baron Raglan.svg
Lord FitzRoy Somerset (1788 † 1855), marshal britannique, grand-croix du Bain, fils cadet du 5e duc de Beaufort.
  • Écartelé, au 1 et 4 contre-écartelé en 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur (d'Angleterre), le tout à la bordure componée d'argent et d'azur.

Voir aussi : barons Raglan (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brooke-Little, J.P. (en), p. 205–222
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s (en) John Harvey Pinches et Rosemary Pinches, The Royal Heraldry of England, Hollen Street Press, (ISBN 0-900455-25-X)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Adrian Ailes, The Origins of The Royal Arms of England, Reading, University of Reading, coll. « Graduate Center for Medieval Studies », (ISBN 0704907763)
  4. a et b (en) Arthur Fox-Davies, Complete Guide to Heraldry, New York, Bonanza Books, (1re éd. 1909) (ISBN 1602390010), p. 173
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q et r Ottfried Neubecker, Roger Harmingues, Le Grand livre de l'héraldique, Bordas, (réimpr. 1982), 288 p. (ISBN 2-04-012582-5)
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u et v Héraldique européenne : Angleterre
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc, cd, ce, cf, cg, ch, ci, cj, ck, cl, cm, cn, co, cp, cq, cr, cs, ct, cu, cv et cw (en) Jiri Louda et Michael Maclagan, Heraldry of the Royal Families of Europe, Clarkson N. Potter, Inc, (ISBN 0517545586)
  8. a et b Source : www.heraldica.org
  9. Ces armes figurent sur le Diptyque de Wilton
  10. a, b, c et d Early Blazon : Poitou
  11. a, b, c et d Héraldique européenne : empereurs germaniques
  12. a, b, c, d et e Héraldique européenne : armorial de Falkirk
  13. a, b, c, d, e, f, g et h : Amorial Gelre sur www.heraldique-europeenne.org
  14. Boutrell's Heraldry
  15. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m (en) Johannes Baptist Rietstap, Armorial general, vol. vol.2, Genealogical Publishing Co., (ISBN 0-8063-4811-9, lire en ligne), p. 297
  16. a, b, c, d et e : Amorial Jarretière sur www.heraldique-europeenne.org
  17. a et b [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]