Armorial des départements de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les armoiries des départements de France sont souvent basées sur les armoiries des anciennes provinces de France.

Une majeure partie des collectivités territoriales préférant utiliser des logotypes, seul un tiers des armoiries départementales sont officielles, deux tiers sont non officielles ou des propositions. En 1950, l'héraldiste Robert Louis a notamment édité l'ouvrage Marques symboliques des départements français dans lequel il propose des armoiries pour l'ensemble des départements français de l'époque[1].

Ainsi, parmi les conseils départementaux qui ont officiellement adopté des armoiries, certains ont choisi celles proposées par Robert Louis alors que d'autres ont adopté des armoiries différentes.

Départements métropolitains[modifier | modifier le code]

Les armoiries ayant reçu une reconnaissance officielle sont grisés.

Département Armoiries Blasonnement et description
Ain-Position.svg 01 Ain
(armorial des communes)
Blason département fr Ain.svg Écartelé : en 1 d’azur au lion contourné d’hermine (seigneurie de Bâgé/Bresse), en 2 d’azur aux trois morailles d’or rangées en pal et au chef d’argent chargé d’un lion issant de gueules (pays de Gex), en 3 d’azur aux trois fleurs de lys d’or et au bâton péri en bande de gueules (Dombes) et en 4 de gueules au lion d’hermine (Bugey) ; sur l’écartelé la croix tréflée d’argent (Bourg-en-Bresse)[2].

Ces armoiries ont été proposées par Pierre-Henri Chaix en 1983 au préfet et au président du conseil général mais n'ont pas été adoptées officiellement par le département. Elles ont été utilisées par les archives départementales de l'Ain et réalisées par leur directeur Paul Catin[3]

Blason-vide-3D.svg Écartelé au premier d'argent à la bande d'azur accostée de deux lionceaux de sable (Bresse) ; au deuxième d'azur à deux broyes d'or, au chef d'argent chargé d'un lion issant de gueules (Pays de Gex) ; au troisième d'azur à trois fleurs de lys d'or au bâton de gueules brochant sur le tout (Dombes) ; au quatrième de gueules au lion d'hermines (Bugey).

Armoiries proposées en 1952 par Robert Louis[2] utilisées par la préfecture[4].

Blason-vide-3D.svg D'argent à la bande d'azur accostée de deux lionceaux de sable (Bresse)[2].
Armoiries proposées en 1950 par Robert Louis[2] mais elles n'ont jamais été utilisées.
Aisne-Position.svg 02 Aisne
(armorial des communes)
Blason département fr Aisne.svg Coupé, d'or à trois bandes d'azur (Ponthieu) et d'azur à une bande d'argent accostée de deux cotices potencées et contre-potencées d'or (Champagne) ; à la fasce ondée d'argent brochant sur la partition (rivière Aisne).
Armoiries proposées par Robert Louis[5]
Blason-vide-3D.svg Tiercé en bande : au premier échiqueté d'or et d'azur (Vermandois) ; au deuxième d'azur à la bande d'argent accompagnée de deux cotices potencées et contre-potencées d'or (Champagne) ; au troisième d'azur à trois fleurs de lis d'or (Île-de-France)[5]
Allier-Position.svg 03 Allier
(armorial des communes)
Blason comte fr Clermont (Bourbon).svg D’azur semé de fleurs de lys d’or à la bande de gueules.
Armoiries du Bourbonnais, proposées par Robert Louis comme armoiries du département. Elles ont été utilisées par les archives départementales de l'Allier sur leur papier à entête[6].
Alpes-de-Haute-Provence-Position.svg 04 Alpes-de-Haute-Provence
(armorial des communes)
Blason département fr Alpes-de-Haute-Provence.svg D’azur à la fleur de lys d’or surmontée d’un lambel de gueules, à la plaine émanchée de trois pièces d’argent.


Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes angevines de Provence avec un émanché évoquant les Alpes.

Hautes-Alpes-Position.svg 05 Hautes-Alpes
(armorial des communes)
Blason département fr Hautes-Alpes.svg Parti, en 1 de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or (Comté de Provence) et en 2 d’or au dauphin d’azur crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules (Dauphiné) ; au chef d’azur semé de fleurs de lys d’or.
Les armoiries ont été créées en 1941 par Georges de Manteyer, archiviste du département[7]. Elles ont été adoptées par le département[8].
Blason département fr Hautes-Alpes Robert Louis.svg D'or au dauphin vif d'azur, crêté, oreillé et barbé de gueules, émanché en pointe de deux pièces d'azur.
Armoiries proposées par Robert Louis[1]. Ce sont les armes du Dauphiné avec un émanché en pointe évoquant les montagnes.
Alpes-Maritimes-Position.svg 06 Alpes-Maritimes
(armorial des communes)
Nice Arms.svg D’argent à l’aigle couronnée de gueules au vol abaissé, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.
Armoiries du comté de Nice, proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Ardèche-Position.svg 07 Ardèche
(armorial des communes)
Blason département fr Ardèche.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or à la bordure du même chargée de huit écussons aussi d’azur.
Armoiries du Vivarais, proposées par Robert Louis comme armoiries du département. Elles ont été utilisées par le conseil général en 1982[9] et sur certains panneaux routiers.
Ardennes-Position.svg 08 Ardennes
(armorial des communes)
Blason département fr Ardennes.svg D’azur à la bande d’argent côtoyée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées d’or, à l'écusson d'argent chargé d'un sanglier de sable brochant en abîme, au chef de gueules chargé de trois râteaux démanchés d’or ordonnés 2 et 1.
Elles ont été adoptées en 1950[10] : ce sont les armoiries proposées par Robert Louis avec l'ajout d'un écusson figurant l'animal emblématique des Ardenne.
Ardennes anciennes armoiries.svg D’azur à la bande d’argent côtoyée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées d’or, au chef de gueules chargé de trois râteaux démanchés d’or ordonnés 2 et 1.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de Champagne avec le chef du comté de Rethel[1].
Ariège-Position.svg 09 Ariège
(armorial des communes)
Blason département fr Ariège.svg D’or aux trois pals de gueules (comté de Foix) et à l’écusson d’azur chargé d’une cloche d’argent brochant sur le tout (Couserans).
Armoiries proposées par Robert Louis[1].
Aube-Position.svg 10 Aube
(armorial des communes)
Aube-officiel.svg D’azur à la bande d’argent côtoyée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées d’or, au chef ondé d’argent.
Armoiries proposées par Robert Louis et adoptées le 13 mai 1958 par le conseil général[11]. Ce sont les armes de Champagne avec un chef ondé d'argent qui rappelle le nom du département (latin alba (blanc) qui a donné Aube).
Blason département fr Aube.svg D’azur à la bande d’argent côtoyée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées d’or, au chef ondé d’or.
Variante des armoiries précédentes, présentes sur la carte « Marques symboliques » de Robert Louis[1] et sur l'emblème des sapeurs-pompiers de l'Aube[12].
Aude-Position.svg 11 Aude
(armorial des communes)
Blason département fr Aude.svg De gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or, à la bordure crénelée d’argent.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Languedoc avec une bordure crénelée évoquant les remparts de Carcassonne[1].
Aveyron-Position.svg 12 Aveyron
(armorial des communes)
Blason Rouergue.svg De gueules au léopard lionné d’or.
Armoiries du Rouergue proposées comme armoiries du département par Robert Louis. Les armoiries figurent dans l'Armorial des chefs-lieux de canton du département de l'Aveyron[13].
Bouches-du-Rhône-Position.svg 13 Bouches-du-Rhône
(armorial des communes)
Blason département fr Bouches-du-Rhône.svg D’or au gousset renversé d’azur chargé en cœur d’une fleur de lys du champ surmontée d’un lambel de gueules brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes angevines de Provence avec un gousset renversé évoquant le delta du Rhône.
Calvados-Position.svg 14 Calvados
(armorial des communes)
Blason département fr Calvados.svg Coupé ondé, en 1 d’azur plain et en 2 de gueules aux deux léopards d’or, armés et lampassés d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Normandie avec un champ d'azur évoquant la mer. Ces armoiries auraient été officiellement adoptées en 1972[14]. En 1992, une discussion a eu lieu en préfecture en vue de discuter des armoiries du département[15].
Cantal-Position.svg 15 Cantal
(armorial des communes)
Blason département fr Cantal.svg D’or au gonfanon de gueules frangé de sinople (Auvergne), sur le tout d’azur à la bande d’or accompagnée de six coquilles d’argent (vicomté d'Aurillac).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Charente-Position.svg 16 Charente
(armorial des communes)
Blason département fr Charente.svg Coupé, en 1 d’azur aux trois fleurs de lys d’or surmontées d’un lambel d’argent (maison d'Angoulême) et en 2 losangé d’or et de gueules (Taillefer) ; à la burelle ondée d’argent brochant sur la partition.
Armoiries proposées par Robert Louis. La burelle représente la rivière Charente.
Charente-Maritime-Position.svg 17 Charente-Maritime
(armorial des communes)
Blason département fr Charente-Maritime.svg Coupé ondé, au premier d'azur à la mitre d'argent accompagnée de trois fleurs de lys d'or (Saintonge) ; au deuxième de gueules à une perdrix couronnée d'or (Aunis) ; une fasce ondée d'argent brochant sur la partition.
Armoiries proposées par Robert Louis. La fasce ondée représente la Charente.
Blason département fr Charente-Maritime variante.svg Parti : au premier d'azur à la mitre d'argent accompagnée de trois fleurs de lys d'or, au second de gueules à la perdrix couronnée contournée d'or

Variante des armoiries précédentes[16].

Cher-Position.svg 18 Cher
(armorial des communes)
Blason département fr Cher.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or, à la bordure engrêlée cousue de gueules, à la fasce ondée d’argent brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Berry, la fasce ondée évoquant la rivière Cher.
Corrèze-Position.svg 19 Corrèze
(armorial des communes)
Blason département fr Corrèze.svg Écartelé, en 1 d’or aux deux lions léopardés de gueules (Comborn), en 2 échiqueté de gueules et d’or de six tires (Ventadour), en 3 coticé d’or et de gueules de dix pièces (Turenne), et en 4 d’or aux trois lionceaux d’azur armés et lampassés de gueules (Limoges).

Armoiries adoptées officiellement le 11 janvier 1975[17],[18]

Blason département fr Corrèze Robert Louis.svg D'hermine à la bande de gueules, à la bande ondée brochant sur le tout

Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Limousin avec une bande ondée représentant la rivière Corrèze[1].

Corse-du-Sud-Position.svg 2A Corse-du-Sud
(armorial des communes)
Blason Region Fr Corse.svg D’argent à la tête de maure animée de sable et tortillée aussi d’argent.
Armoiries de la Corse proposées par Robert Louis comme armoiries du département de Corse.
Haute-Corse-Position.svg 2B Haute-Corse
(armorial des communes)
Côte-d’Or-Position.svg 21 Côte-d’Or
(armorial des communes)
Blason département fr Côte-d’Or.svg D’or au chef parti, en 1 d’azur semé de fleurs de lys d’or et à la bordure componée d’argent et de gueules, et en 2 bandé d’or et d’azur de six pièces et à la bordure de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis. Le chef dérive des armoiries de Bourgogne, le champ est parlant.
Côtes-d’Armor-Position.svg 22 Côtes-d’Armor
(armorial des communes)
Blason département fr Côtes-d’Armor.svg Coupé émanché d’azur et d’hermine.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de Bretagne avec un émanché évoquant la côte.
Creuse-Position.svg 23 Creuse
(armorial des communes)
Blason Boubon-La Marche.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or, à la bande de gueules chargée de trois lionceaux d’argent.
Armoiries de la Marche proposées par Robert Louis comme armoiries du département. Elles sont utilisées sur le fauteuil du président du Conseil départemental de la Creuse dans la salle de délibération[19].
Dordogne-Position.svg 24 Dordogne
(armorial des communes)
Blason département fr Dordogne.svg De gueules aux trois lionceaux d’or armés, lampassés et couronnés d’azur.
Armoiries du Périgord proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Doubs-Position.svg 25 Doubs
(armorial des communes)
Blason département fr Doubs.svg Coupé ondé, en 1 d’azur semé de billettes d’or au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules, issant de la partition et brochant sur le tout, et en 2 d’or à la fasce ondée d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Franche-Comté avec une fasce ondée évoquant la rivière Doubs.
Drôme-Position.svg 26 Drôme
(armorial des communes)
Blason département fr Drôme.svg Écartelé, au premier d'or, au dauphin vif d'azur, crêté, oreillé et barbelé de gueules (Dauphiné) ; au deuxième d'azur, à six besants d'argent, posés 3, 2 et 1, au chef d'or (Saint-Vallier) ; au troisième d'azur à trois bandes d'or (Adhémar de Monteil) ; au quatrième d'hermines, au chef d'or chaussé de gueules (Mévouillon).
Armoiries utilisées par les sapeurs-pompiers du département[20].
Blason département fr Drôme-R Louis.svg Coupé ondé, en 1 d'or au dauphin vif d'azur, crêté, oreillé et barbelé de gueules, et en 2 d’azur à la fasce ondée d’argent.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Dauphiné avec une fasce ondée évoquant la rivière Drôme.
Eure-Position.svg 27 Eure
(armorial des communes)
Blason département fr Eure.svg Coupé, en 1 de gueules aux deux léopards d’or (Normandie), et en 2 d’azur semé de fleurs de lys d’or, à la bande componé d’argent et de gueules de six pièces (comté d'Évreux).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Eure-et-Loir-Position.svg 28 Eure-et-Loir
(armorial des communes)
Blason département fr Eure-et-Loir.svg Coupé ondé, en 1 d’azur aux trois fleurs de lys d’or et au lambel d’argent (Orléanais), en 2 aussi d’argent aux trois chevrons de gueules (Perche).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Finistère-Position.svg 29 Finistère
(armorial des communes)
Blason département fr Finistère.svg Parti, en 1 d’or au lion contourné de sable (Léon), et en 2 d’azur au bélier saillant d’argent onglé et accorné d’or (Cornouaille), au chef d’argent chargé de cinq mouchetures d’hermine de sable (Bretagne)
Armoiries officielles depuis 1975[21] et utilisées dans le logo du conseil départemental.
Blason département fr Finistère Robert Louis.svg Émanché en pal d'azur et d'hermine.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Bretagne avec un émanché évoquant la côte.
Gard-Position.svg 30 Gard
(armorial des communes)
Blason département fr Gard.svg De gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or, au chef engrêlé d’argent.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Languedoc avec un chef engrêlé évoquant le pont du Gard.
Haute-Garonne-Position.svg 31 Haute-Garonne
(armorial des communes)
Blason département fr Haute-Garonne.svg De gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or (Languedoc), cantonnée de quatre otelles d’argent adossées et posées en sautoir (Comminges).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Gers-Position.svg 32 Gers
(armorial des communes)
Blason département fr Gers.svg D’argent au lion de gueules.
Armoiries de l'Armagnac proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Gironde-Position.svg 33 Gironde
(armorial des communes)
Blason département fr Gironde.svg Gironné d’argent et d’azur de huit pièces, au chef de gueules chargé d’un léopard d’or, armé et lampassé d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis avec en chef les armoiries de la Guyenne. Le gironné est parlant.
Hérault-Position.svg 34 Hérault
(armorial des communes)
Blason département fr Hérault.svg D’argent au tourteau de gueules (seigneurie de Montpellier) chargé d’une croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or (Languedoc).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Ille-et-Vilaine-Position.svg 35 Ille-et-Vilaine
(armorial des communes)
Blason département fr Ille-et-Vilaine.svg D’hermine aux deux pals ondés d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Bretagne avec deux deux pals ondés évoquant l'Ille et la Vilaine.
Indre-Position.svg 36 Indre
(armorial des communes)
Blason département fr Indre.svg D’azur à trois jumelles ondées d'argent, accompagnées en chef d’un château d’argent ouvert de sable, couvert et pavillonné de gueules, accosté de deux fleurs de lys d’or en chef et accompagnées en pointe d’une fleur de lys aussi d’or, à la bordure engrêlée de gueules.
Le conseil général a adopté le 24 avril 1965 une proposition des archives nationales, similaire à la proposition de Robert Louis en les augmentant du château Raoul[22].
Indre-Louis.svg D'azur à la fasce d'argent accompagnée de trois fleurs de lys d'or; à la bordure engrelée de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Berry avec une fasce ondée évoquant la rivière Indre.
Indre-et-Loire-Position.svg 37 Indre-et-Loire
(armorial des communes)
Blason département fr Indre-et-Loire.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or à la bordure componée d’argent et de gueules.
Armoiries de la Touraine proposées par Robert Louis comme armoiries du département. Elles ont été utilisées par le conseil général d'Indre-et-Loire[23].
Isère-Position.svg 38 Isère
(armorial des communes)
Blason département fr Isère.svg Coupé ondé, au premier d’azur à la fasce ondée d’argent, au second d’or au dauphin d’azur crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Dauphiné avec une fasce ondée évoquant la rivière Isère.
Jura-Position.svg 39 Jura
(armorial des communes)
Jura-officiel.svg Coupé, au premier d’azur semé de billettes d’or au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules, issant de la partition et brochant sur le tout, au second recoupé émanché de gueules et d’or.
Armoiries proposées par Robert Louis et adoptées officiellement par le conseil général en 1951[24]. Ce sont les armes de la Franche-Comté avec un émanché aux couleurs de la maison de Chalon évoquant les montagnes[25].
Blason département fr Jura.svg Coupé, au premier d’azur semé de billettes d’or au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules, issant de la partition et brochant sur le tout, au second recoupé émanché de gueules et d’argent.
Variante des armoiries précédents, l'or ayant été remplacé par l'argent et symboliserait la neige sur les montagnes du département[25].
Landes-Position.svg 40 Landes
(armorial des communes)
Blason département fr Landes.svg D’or à une fasce de gueules chargée d’un léopard d’or, accompagnée de trois pommes de pin de sable.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Guyenne avec des pommes de pin évoquant l'arbre emblématique du département. Ces armoiries ont été utilisées par la chambre de commerce[26].
Loir-et-Cher-Position.svg 41 Loir-et-Cher
(armorial des communes)
Blason département fr Loir-et-Cher.svg Coupé ondé, au premier d’azur aux deux fleurs de lys d’or surmontées d’un lambel d’argent, au second aussi d’or à la fleur de lys aussi d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis et utilisées par le conseil général[27] Ce sont les armes de l'Orléanais avec le coupé ondé symbolisant la Loire[28].
Loire-Position.svg 42 Loire
(armorial des communes)
Blason département fr Loire.svg De gueules au dauphin d’or.
Armoiries du Forez, proposées par Robert Louis comme armoiries du département. Elles sont utilisées par le conseil départementalla Conférence permanente héraldique de la Loire[29],[30]
Haute-Loire-Position.svg 43 Haute-Loire
(armorial des communes)
Blason département fr Haute-Loire.svg De gueules au senestrochère d’argent mouvant d’une nuée d’azur au flanc dextre et tenant une crosse d’or, senestré d’un dextrochère aussi d’argent mouvant d’une nuée d’azur au flanc senestre et tenant une épée d’argent garnie d’or, à la bordure engrêlée d’argent.
Armoiries du Velay, proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Loire-Atlantique-Position.svg 44 Loire-Atlantique
(armorial des communes)
Blason fr Loire Atlantique.svg Écartelé, au premier d'azur au navire équipé d'or, soutenu d'une mer d'argent (Paimboeuf), au second de gueules à trois quintefeuilles d'hermine (Ancenis), au troisième de gueules semé de fleurs de lys d'or (Châteaubriant), au quatrième d'azur à la nef équipée et habillée d'argent voguant sur une mer du même mouvant de la pointe, la voile chargée d'une clef de sable posée de fasce, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable et d'une clef d'or brochant en fasce sur les mouchetures, le panneton à sénestre vers la pointe (Saint-Nazaire), sur le tout de gueules au vaisseau équipé d'or, habillé d'hermine, voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe et ondée d'argent, au chef aussi d'hermine (Nantes).
Armoiries officielles adoptées par le conseil général le 8 janvier 1930[31].
Blason département fr Loire-Atlantique.svg D'hermine à la fasce ondée d'azur.
Armoiries proposée par Robert Louis. Ce sont les armes de la Bretagne avec une fasce ondée évoquant la Loire.
Loiret-Position.svg 45 Loiret
(armorial des communes)
Blason département fr Loiret.svg D’azur à la burelle ondée d’argent accompagnée de trois fleurs de lys d’or, le tout surmonté d’un lambel aussi d’argent.
Armoiries proposées par Robert Louis et adoptées le 10 octobre 1964 par la commission d'héraldique urbaine du Loiret de l'Orléanais. Ce sont les armes de l'Orléanais avec une burelle ondée évoquant le Loiret[32].
Lot-Position.svg 46 Lot
(armorial des communes)
Blason département fr Lot.svg De gueules au pont de six arches d’argent, maçonné de sable, posé sur des ondes d’azur mouvant de la pointe, sommé de cinq tourelles aussi d’argent, maçonnées de sable, ouvertes du champ, surmontées de cinq fleurs de lys d’or.
Armoiries du Quercy et de Cahors proposées par Robert Louis comme armoiries départementales.
Lot-et-Garonne-Position.svg 47 Lot-et-Garonne
(armorial des communes)
Blason département fr Lot-et-Garonne2.svg Écartelé : au un, de gueules à une aigle d’argent volant de profil et tenant de ses pattes un listel de même sur lequel est écrit Agen en lettres capitales de sable, posée à dextre, et une tour d'or couverte en pavillon de trois pierres girouettées de même, à senestre (Agen) ; au deux, de gueules à quatre tours crénelées d'argent, maçonnées de sable, posées en croix et confrontées par les pieds entre lesquelles est posée une croix potencée aussi d'argent, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or (Marmande) ; au trois, d’azur à un soleil d’or (Nérac) ; au quatre, d'azur à un pont de cinq arches posé sur une rivière d'argent, surmonté de trois tours ajourées de sable, celle du milieu plus haute, le tout d'argent (Villeneuve-sur-Lot).
Armoiries adoptées officiellement par le Conseil général en octobre 2003[33].
Blason département fr Lot-et-Garonne.svg De gueules à un léopard d'or accompagné de deux fasces ondées d'argent.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de Guyenne avec deux fasces évoquant le Lot et la Garonne.
Lozère-Position.svg 48 Lozère
(armorial des communes)
Lozère Parti, au premier d’azur semé de fleurs de lys d’or, au second aussi d’or aux quatre pals de gueules.
Armoiries du Gévaudan[34] proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Maine-et-Loire-Position.svg 49 Maine-et-Loire
(armorial des communes)
Blason département fr Maine-et-Loire.svg Parti : au premier mi-parti d'azur à trois fleurs de lys d'or et à la bordure cousue de gueules (Anjou), au second d'azur à la croix patriarcale de gueules bordée d'or
Armes de l'Anjou avec la croix patriarcale d'Anjou, devenue croix de Lorraine lorsque le roi René d'Anjou est devenu duc de Lorraine en 1420 par mariage. Armoiries utilisées par le conseil général et figurant sur l'insigne des sapeurs-pompiers[35].
Blason duche fr Anjou (moderne).svg D'azur à trois fleurs de lys d'or, à la bordure cousue de gueules.
Armoiries de l'Anjou proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Manche-Position.svg 50 Manche
(armorial des communes)
Blason département fr Manche.svg Parti ondé d’azur et de gueules aux deux léopards d’or, armés et lampassés d’azur, brochant sur la partition.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Normandie avec un parti ondé d'azur évoquant la mer.
Marne-Position.svg 51 Marne
(armorial des communes)
Blason département fr Marne.svg D’azur à la fasce d’argent côtoyée de deux doubles burelles potencées et contre-potencées d’or.
Armoiries proposées par Robert Louis et adoptées par le conseil général le 14 mai 1982[36]. Ce sont les armes de Champagne avec la bande transformée en fasce et symbolisant la rivière Marne[37].
Haute-Marne-Position.svg 52 Haute-Marne
(armorial des communes)
Blason département fr Haute-Marne.svg D’azur au pal d’argent côtoyé de deux doubles vergettes potencées et contre-potencées d’or.
Armoiries proposées par Robert Louis et adoptées au début des années 1950. Ce sont les armes de Champagne avec la bande transformée en pal et symbolisant la rivière Marne[38].
Mayenne-Position.svg 53 Mayenne
(armorial des communes)
Blason département fr Mayenne.svg D’azur au léopard d’or soutenu de deux fleurs de lys du même, à la bordure cousue de gueules, au pal ondé d’hermine brochant sur le tout.
Armoiries adoptées par le conseil général de Mayenne : elles combinent les armoiries d'Anjou, de Normandie et de Bretagne[39].
Blason Mayenne R. Louis.svg De gueules à la fasce ondée d'argent accompagnée en chef de six écussons d'or disposés 3-2-1 et en pointe d'un léopard d'or armé et lampassé d'azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. Elles combinent les armoiries du pays de Mayenne avec celles de la Normandie[39].
Mayenne-Louis.svg De gueules à six écussons d'or disposés 3-2-1.
Autres armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du pays de Mayenne[1].
Meurthe-et-Moselle-Position.svg 54 Meurthe-et-Moselle
(armorial des communes)
Blason département fr Meurthe-et-Moselle.svg D’or à la bande de gueules chargée de trois alérions d’argent, accostée de deux cotices ondées en bande.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Lorraine avec deux cotices évoquant la Meurthe et la Moselle.
Meuse-Position.svg 55 Meuse
(armorial des communes)
Blason département fr Meuse.svg D’azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d’or aux deux bars adossés du même brochant sur le tout.
Armoiries du Barrois proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Morbihan-Position.svg 56 Morbihan
(armorial des communes)
Blason département fr Morbihan.svg Coupé ondé d’hermine et d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de Bretagne avec un ondé évoquant la mer. Elles sont utilisées par l'association des maires du département[40].
Moselle-Position.svg 57 Moselle
(armorial des communes)
Blason département fr Moselle.svg Écartelé : au premier de gueules au dextrochère de carnation vêtu d’azur mouvant d’une nuée d’argent, tenant une épée du même garnie d’or et accostée de deux cailloux aussi d’or' (évêché de Metz), au deuxième d’or à la bande de gueules chargée de trois alérions d’argent (Lorraine), au troisième d’azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d’or aux deux barbeaux adossés du même brochant sur le tout (Barrois), au quatrième burelé d’argent et d’azur de dix pièces au lion à la queue fourchée de gueules passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d’or (Luxembourg) ; sur le tout parti d’argent et de sable (Metz).
Armoiries adoptées par le conseil général le 14 décembre 1948[41].
Blason-vide-3D.svg Parti, au premier d'argent au dextrochère armé d'azur tenant une épée haute de gueules, une croix de Lorraine de pourpre brochant sur la lame de l'épée ; au deuxième de sable au chardon arraché de deux feuilles piquantes d'argent.

Les armoiries combinent celles de la ville de Metz avec le chardon lorrain symbole de la résistance à l'envahisseur et avec les armoiries du chapitre de la cathédrale de Metz, et la croix de Lorraine. Elles ont été adoptées officiellement le 12 juin 1946[42].

Blason département fr Moselle (1857).svg Écartelé, au premier parti d'argent et de sable (Metz) ; au second d'or à trois pals alésés et fichés de gueules (Briey); au troisième d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (Sarreguemines au 19e siècle) ; au quatrième d'azur à une fortification de rempart à trois tours crénelées d'or, celle du milieu supérieure, maçonnées de sable, ouvertes et ajourées d'argent (Thionville)
Elles ont été approuvées lors de la session du conseil général du 31 août 1857 pour la décoration de la façade des bâtiments départementaux[43].
Nièvre-Position.svg 58 Nièvre
(armorial des communes)
Blason département fr Nièvre.svg Bandé d’or et d’azur de six pièces à la bordure engrêlée de gueules.
Armoiries du Nivernais proposées par Robert Louis comme armoiries du département. Elles ont été utilisées par le conseil général[44].
Nord-Position.svg 59 Nord
(armorial des communes)
Blason département fr Nord.svg D’or au lion de sable, armé et lampassé de gueules.
Armoiries de la Flandre proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Oise-Position.svg 60 Oise
(armorial des communes)
Blason département fr Oise.svg Taillé, d'or à trois bandes d'azur (Ponthieu), et d'azur semé de fleurs de lys d'or (Île-de-France) ; à la barre d'argent brochant sur la partition.
Blason département fr Oise Robert Louis.svg D'azur semé de fleurs de lys d'or au pal ondé d'argent.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec un pal ondé symbolisant la rivière Oise[45].
Orne-Position.svg 61 Orne
(armorial des communes)
Blason département fr Orne.svg Coupé : au premier de gueules aux deux léopards d’or armés et lampassés d’azur (Normandie), au second d’azur aux trois fleurs de lys d’or brisé d’une bordure de gueules chargée de huit besants d’argent (Alençon).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Pas-de-Calais-Position.svg 62 Pas-de-Calais
(armorial des communes)
Blason département fr Pas-de-Calais.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or et brisé en chef d’un lambel de gueules de trois pendants chargés chacun de trois petits châteaux aussi d’or rangés en pal, à la bordure du même chargée de trois tourteaux de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis. Elles combinent les armoiries de l'Artois et du Boulonnais.
Puy-de-Dôme-Position.svg 63 Puy-de-Dôme
(armorial des communes)
Blason département fr Puy-de-Dôme.svg D’or au gonfanon de gueules frangé de sinople (Auvergne), sur le tout aussi d’or au griffon coupé de gueules et de sinople (Haute-Auvergne).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Pyrénées-Atlantiques-Position.svg 64 Pyrénées-Atlantiques
(armorial des communes)
Blason département fr Pyrénées-Atlantiques.svg Écartelé : au premier de gueules aux chaînes d’or posées en orle, en croix et en sautoir, chargées en cœur d’une émeraude au naturel (Basse-Navarre), au deuxième d’or aux deux vaches de gueules, accornées, colletées et clarinées d’azur, passant l’une sur l’autre (Béarn), au troisième parti : au I d’or au lion de gueules tenant de sa dextre un dard du même posé en barre, au II d’azur à la fleur de lys d’or (Labourd), au quatrième de gueules au lion d’or (Soule).
Armoiries proposées par Robert Louis. Elles sont utilisées par la préfecture[46].
Hautes-Pyrénées-Position.svg 65 Hautes-Pyrénées
(armorial des communes)
Blason département fr Hautes-Pyrénées.svg D’or aux deux lions léopardés de gueules, armés et lampassés d’azur.
Armoiries de Bigorre proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Pyrénées-Orientales-Position.svg 66 Pyrénées-Orientales
(armorial des communes)
Blason département fr Pyrénées-Orientales.svg D’or aux quatre pals de gueules.
Armoiries du Roussillon et de la Catalogne proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Bas-Rhin-Position.svg 67 Bas-Rhin
(armorial des communes)
Blason département fr Bas-Rhin.svg De gueules à la bande d’argent côtoyée de deux cotices fleuronnées du même.
Armoiries de la Basse-Alsace approuvées par échange de lettres entre préfet du Bas-Rhin et préfet du Haut-Rhin en 1948.
Haut-Rhin-Position.svg 68 Haut-Rhin
(armorial des communes)
Blason département fr Haut-Rhin.svg De gueules à la bande d’or accompagnée de six couronnes du même, trois en chef et trois renversées en pointe.
Armoiries de la Haute-Alsace approuvées par échange de lettres entre préfet du Bas-Rhin et préfet du Haut-Rhin en 1948.
Rhône 2015-Position.svg 69 Rhône
(armorial des communes)
Blason département fr Rhône.svg Parti : au premier de gueules au lion d’argent et au chef cousu d’azur chargé de trois fleurs de lys d’or (Lyonnais), au second d’or au lion de sable armé et lampassé de gueules brisé d’un lambel de cinq pendants du même (Beaujolais).
Armoiries créées par Georges Guigue en 1911 et adoptées ultérieurement par le Conseil général[47],[48].
Blason-vide-3D.svg Parti : d'or au lion contourné de sable armé et lampassé de gueules brisé d'un lambel à cinq pendants du même (Beaujolais), et de gueules au lion d'argent armé, lampassé et couronné d'or (Lyonnais).

Armoiries proposées par Robert Louis [49].

Haute-Saône-Position.svg 70 Haute-Saône
(armorial des communes)
Blason département fr Haute-Saône.svg D’azur semé de billettes d’or au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules, tenant entre ses pattes antérieures un croissant d’argent, brochant sur le tout ; au chef ondé cousu de gueules chargé d’une fasce aussi ondée d’argent.
Armoiries officielles adoptées en 1965 par le conseil général Franche-Comté, le croissant évoquant les armoiries de Vesoul, la fasce et le chef ondé la rivière Saône[50].
Blason département fr Haute-Saône (Robert Louis).svg Coupé, au premier d'azur semé de billettes d'or au lion rampant d'or couronné du même, armé et lampassé de gueules issant de la partition; au deuxième de gueules au pal ondé d'argent.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Franche-Comté avec le second du parti évoquant la rivière Saône.
Saône-et-Loire-Position.svg 71 Saône-et-Loire
(armorial des communes)
Blason département fr Saône-et-Loire.svg D’or aux deux pals ondés d’azur, au chef parti : au premier d’azur semé de fleurs de lys d’or et à la bordure componée d’argent et de gueules, au second bandé d’or et d’azur de six pièces et à la bordure de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis. Le chef est un dérivé des armoiries de la Bourgogne, les pals ondés évoquant la Saône et la Loire.
Sarthe-Position.svg 72 Sarthe
(armorial des communes)
Blason département fr Sarthe.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or à la bordure cousue de gueules chargée au canton dextre d’un lion d’argent.
Armoiries du Maine, adoptées par le conseil général le 22 avril 1961[51].
Savoie-Position.svg 73 Savoie
(armorial des communes)
Savoie Blason.svg D’azur chaussé d'argent, au premier à l’écusson cousu de gueules chargé d’une croix du deux.
Armoiries proposées par Robert Louis. L'écusson est celui de la Savoie, le chaussé évoque les vallées[52].
Haute-Savoie-Position.svg 74 Haute-Savoie
(armorial des communes)
Haute Savoie blason.svg D’argent à l’écusson de gueules chargé d’une croix du champ ; chappé d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. L'écusson est celui de la Savoie, le chappé évoque les montagnes[53].
Paris-Position.svg 75 Paris
(Armoiries de Paris)
Blason paris 75.svg De gueules à la nef équipée et habillée d’argent voguant sur des ondes du même mouvant de la pointe, au chef cousu d’azur semé de fleurs de lys d’or.
Armoiries de la ville de Paris.
75 Paris Blason-vide-3D.svg d'azur au tourteau de gueules, chargé d'une nef équipée d'argent voguant sur des ondes du même, le tourteau cerclé et fleurdelisé d'or de douze pièces.

Nef de Paris qui rayonne au centre de l'Île-de-France.

Armoiries proposées par Robert Louis pour le département de Paris[45].

75 Seine (jusqu'en 1968) Blason departement fr Seine (ancien 75).svg D’azur semé de fleurs de lys d’or à la fasce ondée d’argent brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec une fasce évoquant la Seine.
Seine-Maritime-Position.svg 76 Seine-Maritime
(armorial des communes)
Blason département fr Seine-Maritime.svg De gueules à la fasce ondée d’argent, accompagnée de deux léopards d’or, armés et lampassés d’azur.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de la Normandie avec une fasce évoquant la Seine.
Seine-et-Marne-Position.svg 77 Seine-et-Marne
(armorial des communes)
Blason département fr Seine-et-Marne.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or aux deux fasces ondées d’argent brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes d'Île-de-France avec des fasces évoquant la Seine et la Marne.
Yvelines-Position.svg 78 Yvelines
(armorial des communes)
Blason département fr Yvelines.svg D’azur semé de fleurs de lys d’or aux deux bandes ondées d’argent brochant sur le tout[54].
Armoiries proposées par Robert Louis pour la Seine-et-Oise et réadoptées par la Commission héraldique des Yvelines. Ce sont les armes d'Île-de-France avec deux bandes évoquant à l'origine la Seine et l'Oise.
Blason-vide-3D.svg d'azur au soleil à face humaine accompagné de trois fleurs de lys 2 et 1, le tout d'or ; à la bordure de même, chargée de huit quintefeuilles d'azur.

Le soleil à face humaine fut le symbole de Louis XIV qui créa Versailles et fit rayonner le "Grand siècle" sur le monde. Les trois fleurs de lys qui l'accompagnent sont les armoiries de l'Île-de-France (moderne). La bordure semée de quintefeuilles évoque la forêt des Yvelines dont le nom devint celui du département.

Armoiries proposées par Robert Louis pour le département des Yvelines[45].

Deux-Sèvres-Position.svg 79 Deux-Sèvres
(armorial des communes)
Blason département fr Deux-Sèvres.svg De gueules aux deux burelles ondées d’argent, accompagnées de cinq tours d’or ordonnées 2, 1 et 2.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Poitou avec deux burelles évoquant la Sèvre niortaise et la Sèvre nantaise.
Somme-Position.svg 80 Somme
(armorial des communes)
Blason département fr Somme.svg Écartelé : au premier et au quatrième d’azur aux trois fleurs de lys d’or, au deuxième et au troisième de gueules aux trois lionceaux d’or ; à la burelle d’argent brochant sur la partition.
Armoiries adoptées en 1972 : elles sont dérivées des armoiries de Picardie, la burelle évoquant la rivière Somme[55]
Blason-Crecy-en-Ponthieu.svg D'or à trois bandes d'azur (Ponthieu).
Armoiries proposées par Robert Louis[55].
Tarn-Position.svg 81 Tarn
(armorial des communes)
Blason département fr Tarn.svg D’or au chef-pal de gueules chargé d’une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces du champ.
Armoiries proposées par Robert Louis : la croix est celle du Languedoc, le chef-pal évoque la première lettre du nom du département.
Tarn-et-Garonne-Position.svg 82 Tarn-et-Garonne
(armorial des communes)
Blason département fr Tarn-et-Garonne.svg Écartelé, au premier, de gueules au léopard lionné d'or (Rouergue) ; au second, écartelé : en I et IV, d'azur au lion d'argent et en II et III, de gueules à la gerbe d'or (Gascogne) ; au troisième, de gueules à la croix occitane d'or (Languedoc) ; au quatrième, de gueules au léopard d'or (Guyenne).
Les armoiries sont officielles[56].
Blason département fr Tarn-et-Garonne-R Louis.svg Coupé, de gueules au léopard d'or (Guyenne) et de gueules à la croix occitane d'or (Languedoc).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Var-Position.svg 83 Var
(armorial des communes)
Blason département fr Var.svg D’azur chaussé d’or à la fleur de lys du même surmontée d’un lambel de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes angevines de Provence avec un chaussé évoquant la première lettre du nom du département.
Ain-Position.svg 84 Vaucluse
(armorial des communes)
Blason département fr Vaucluse.svg Écartelé : au premier de gueules aux clefs de Saint Pierre passées en sautoir, l’une d’or et l’autre d’argent (Comtat Venaissin), au deuxième d’azur à la fleur de lys d’or surmontée d’un lambel de gueules (Provence), au troisième d’azur à la branche d’oranger fruitée de trois pièces d’or, tigée et feuillée de sinople, au chef d’or chargé d’un huchet d’azur embouché, virolé et enguiché de gueules (Orange), au quatrième aussi de gueules aux trois clefs d’or posées en fasce et rangées en pal (Avignon)
Armoiries adoptées le 4 juin 1971[57].
Armoiries Comtat Venaissin.png De gueules à deux clés posées en sautoir, les anneaux liés par un cordon d'azur.
Armoiries du Comtat Venaissin, proposées par Robert Louis comme armoiries du département.
Vendée-Position.svg 85 Vendée
(armorial des communes)
Blason département fr Vendée.svg D’argent au double cœur vidé, couronné et croiseté de gueules (Vendée), à la bordure componée d’azur à la fleur de lys d’or (France) et de gueules au château donjonné de trois tourelles aussi d’or (Poitou)
Armoiries officielles depuis 1944[58].
Vienne-Position.svg 86 Vienne
(armorial des communes)
Blason département fr Vienne.svg De gueules au pal ondé d’argent, accompagné de cinq châteaux donjonnés de trois tourelles d’or, ordonnés en sautoir et brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes du Poitou avec un pal ondé évoquant la Vienne.
Haute-Vienne-Position.svg 87 Haute-Vienne
(armorial des communes)
Blason département fr Haute-Vienne.svg D’hermine à la bordure de gueules, à la fasce ondée d’azur brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis : dérivé des armoiries du Limousin, la fasce ondée évoque la rivière Vienne.
Vosges-Position.svg 88 Vosges
(armorial des communes)
Blason département fr Vosges.svg De sinople mantelé d'argent à trois sapins de l'un en l'autre, au chef d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Armoiries adoptées en 1946 : le chef est dérivé des armoiries de la Lorraine, le sinople évoque les forêts de sapin, l'argent la neige[59].
Yonne-Position.svg 89 Yonne
(armorial des communes)
Blason département fr Yonne Officiel.svg D'azur au pairle d'or, à la bordure de gueules.
Armoiries adoptées en 1990 : les couleurs sont celles de la Bourgogne, le pairle évoque les trois arrondissements et la première lettre du nom du département[60].
Blason département fr Yonne.svg D’or au pairle d’azur, au chef parti : au premier d’azur semé de fleurs de lys d’or et à la bordure componée d’argent et de gueules, au second bandé d’or et d’azur de six pièces et à la bordure de gueules.
Armoiries proposées par Robert Louis : le chef dérive des armoiries de Bourgogne, le pairle évoque la première lettre du nom du département[60].
Territoire de Belfort-Position.svg 90 Territoire de Belfort
(armorial des communes)
Blason département fr Territoire de Belfort.svg D’azur aux trois jumelles d’or, à la tour crénelée, couverte et girouettée d’or, ajourée et ouverte du champ, maçonnée de sable, brochant sur le tout.
Armoiries adoptées en 1957 : armoiries du comté de Belfort augmentées de la tour des armoiries de la ville de Belfort[61].
Blason département fr Territoire de Belfort Robert Louis.svg D’azur à la tour crénelée, couverte et girouettée d’or, ajourée et ouverte du champ, maçonnée de sable (Belfort), surchargée en abîme d'un écusson de gueules à la bande d'or accompagnée de six couronnes du même posées en bande, ordonnées en orle, trois en chef et trois renversées en pointe (Haute-Alsace).
Armoiries proposées par Robert Louis.
Essonne-Position.svg 91 Essonne
(armorial des communes)
Blason département fr Essonne.svg D’azur à la bande ondée d’argent, accompagnée en chef d’un besant éclatant de dix huit rais chargés de vingt trois besants de taille très inférieure et en pointe d’un semé de fleurs de lys Île-de-France, le tout d’or
Armoiries adopté en 1989 : le besant éclatant évoquant la recherche nucléaire et la bande ondée la rivière Essonne[62].
Blason-vide-3D.svg D'azur semé de fleurs de lys d'or, au chevron ondé, couché, contourné d'argent, brochant sur le tout.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec un chevron ondé symbolisant le confluent de la Seine et de l'Essonne[45].
Hauts-de-Seine-Position.svg 92 Hauts-de-Seine
(armorial des communes)
Blason département fr Hauts-de-Seine.svg Parti d'azur à une fleur de lys d'or (Antony) et d'azur à une nef d'argent (Boulogne-Billancourt), au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur (Nanterre)
Armoiries officielles depuis le 1er juin 1970[63].
Hauts-de-Seine-variante.svg Parti d'azur à une fleur de lys d'or (Antony) et de gueules à une nef d'argent (Boulogne-Billancourt), au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur (Nanterre)
Variante erronée des armoiries précédente, la nef de Boulogne-Billancourt figurant sur champ de gueule. Cette version résulte sans doute d'une confusion avec les armoiries de Paris[63].
Armoiries Hauts-de-seine Robert Louis.svg D'azur semé de fleurs de lys d'or, à la fasce ondée d'argent, brochant sur le tout ; au chef denché.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec une fasce ondée symbolisant la Seine et un chef denché symbolisant les coteaux qui obligent le fleuve à effectuer le méandre[45].
Seine-Saint-Denis-Position.svg 93 Seine-Saint-Denis
(armorial des communes)
Blason département fr Seine-Saint-Denis.svg Coupé : au premier d’azur semé de fleurs de lys d’or, au second de gueules au vol d’aronde ployé d’argent embrassant trois épis de blé d’or ordonnés en éventail ; à la roue d’engrenage d’argent brochant sur la partition.
Armoiries dérivées de celles de l'Île-de-France, le vol évoque l'aéroport du Bourget, les trois épis les activités agricoles du département, la roue l'industrie[64].
Armoiries Seine-Saint-Denis (Robert Louis).svg D'azur semé de fleurs de lis d'or, à la fasce ondée d'argent brochant sur le tout ; à la plaine d'or
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec une fasce ondée symbolisant la Seine et la plaine symbolisant la plaine[45].
Val-de-Marne-Position.svg 94 Val-de-Marne
(armorial des communes)
Blason département fr Val-de-Marne.svg D’or, chaussé d'azur semé de fleurs de lys d’or au chevron renversé et ondé d’argent brochant sur le tout du chaussé.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec un chaussé évoquant la première lettre du département et un chevron symbolisant le confluant de la Marne et de la Seine[65],[45].
Val-d’Oise-Position.svg 95 Val-d’Oise
(armorial des communes)
Blason département fr Val-d’Oise.svg De gueules à la cotice en barre ondée d’argent accompagnée en chef d’un alérion d’or et en pointe d’une croisette ancrée du même, à la bordure cousue d’azur chargée de dix fleurs de lys aussi d’or.
Armoiries créées par Mireille Louis : la barre ondée évoque la rivière Oise, l'alérion la famille de Montmorency, la croix celle de Neuville de Villeroy, les fleurs de lys l'Île-de-France. Elles ont été utilisées officiellement jusqu'à la fin des années 1980.
Val-doise-louis.svg D'or, chaussé d'azur semé de fleurs de lys d'or, au pal ondé d'argent brochant sur le tout du chaussé.
Armoiries proposées par Robert Louis. Ce sont les armes de l'Île-de-France avec une chaussée symbolisant la vallée et le pal symbolisant l'Oise[45].

Départements d'Outre-mer[modifier | modifier le code]

Département Armoiries Blasonnement et description
LocationGuadeloupe.png 971 Guadeloupe
(armorial des communes)
Coat of arms of Guadeloupe.svg De sable aux cannes à sucre feuillées de sinople, au soleil rayonnant d'or brochant sur le tout, au chef d'azur semé de trois fleurs de lys d'or.
Armoiries de Basse-Terre avec l'ajout de cannes à sucre. Il existe également une version au champ de gueules.
LocationMartinique.png 972 Martinique
(armorial des communes)
Coat of arms of Martinique.svg D’azur à la croix d’argent, cantonnée de quatre serpents ondoyants du même.
Dérivé du drapeau de la Martinique.
Location-Guyane-France.png 973 Guyane
(armorial des communes)
Blason de la Guyane.svg Tiercé en fasce, de chef à trois fleurs de lys d'or surmontées de la date 1643, de gueules à la pirogue ramée au naturel chargée d'or voguant sur une mer de sinople portant trois nénuphars d'argent.
Armoiries de Cayenne.
Location-Reunion-France.png 974 La Réunion
(armorial des communes)
Blason Réunion DOM.svg Écartelé, au premier de sinople à deux volcans d'argent, celui de dextre en éruption, celui de senestre surmonté de trois lettres "M" le tout sur une mer du même; au deuxième parti d'azur et de gueules à la nef d'argent voguant sur une mer du même brochant sur le tout ; au troisième, d'azur à trois fleurs de lys d'or ; au quatrième, de gueules semé d'abeilles d'or ; à l'écusson tiercé en pal d'azur, d'argent chargé des lettres entrelacées R et F d'or et de gueules, en abîme.
Le premier quart évoque le Piton de la Fournaise, le second reprend la nef et les couleurs des armoiries de Paris, le troisième évoque le royaume de France rappelant que l'île s'appelait jusqu'en 1848 « île Bourbon », le quatrième évoque le Premier Empire rappelant que l'île s'appelait de 1809 à 1814 « île Bonaparte » ; l'écusson central évoque la République française. Les armoiries ont été agréées le 7 janvier 1925 par le Comité central de l'exposition réunionnaise[66].
LocationMayotte.png 976 Mayotte
(armorial des communes)
BlasonMayotte.svg Coupé, au premier d'azur au croissant d'argent, au second de gueules aux deux fleurs d'or boutonnée d'argent ; à la bordure dentelée d'argent.
Les armoiries ont été créées par Michel Chabin, ancien directeur des Archives de la Réunion et dessinées par une artiste locale, Pascale Santerre. Elles ont été adoptées par délibération du conseil général le 23 juillet 1982[67].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h « Les armoiries départementales de Robert Louis », sur Vexillologie et Héraldique Provençale (consulté le 1er septembre 2015)
  2. a, b, c et d Armoiries de l'Ain
  3. Pierre-Henri Chaix, Armorial des communes et collectivités des pays de l'Ain, Éditions A. Bonavitacola,
  4. Chaix, Pierre-Henri, Armorial des communes et collectivités des pays de l'Ain, Buellas, Editions A. Bonavitacola, , 104 p., p. 12
  5. a et b « Armoiries de l'Aisne », sur Emblemes.free.fr (consulté le 14 mai 2016)
  6. « Armoiries de l'Allier », sur Emblemes.free.fr (consulté le 16 mai 2016)
  7. Armorial des communes des Hautes-Alpes, Société d'études des Hautes-Alpes, , pp. 31-32
  8. Hautes-Alpes - Copie de la réponse sur le côté officiel du blason
  9. « Communication institutionnelle. L'Ardèche terre d'audace », Reliefs [magazine du Conseil général], no 8,‎
  10. (en) « CHAMPAGNE-ARDENNE » (consulté en 2006)
  11. Bernard, Gildas, Louis, Robert, Armoiries du département et blasons des chefs-lieux de cantons de l'Aube, Troyes, Conseil général de l'Aube, Imprimerie La Renaissance,
  12. « Armoiries de l'Aube », sur Emblemes.free.fr
  13. Fabre, Marc-André, Louis, Robert, Armorial des chefs-lieux de canton du département de l'Aveyron. Tome I. Chefs-lieux de cantons., Troyes, Edition La Renaissance,
  14. « Armoiries du Calvados », sur emblemes.free.fr
  15. « [armoiries du Calvados] », Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, no Volume 60,‎  :

    « "La Société désigne M.-J. Le Cacheux pour la représenter à la séance qui se tiendra à la Préfecture le 17 février en vue de discuter des futures armoiries du département du Calvados" »

  16. « Charente-maritime » (consulté le 14 mai 2016)
  17. [1]
  18. Merceron, Robert, Les blasons de la Corrèze, Tulle, Lemouzi, , p. 7 p.
  19. « Les blasons des cantons » (consulté le 14 mai 2016)
  20. « Armoiries de la Drôme », sur Emblemes.free.fr
  21. « Armoiries du Finistère », sur Emblemes.free.fr
  22. « Armoiries de l'Indre », sur Emblemes.free.fr
  23. « Les premiers logos du Département », C'est en Touraine. La lettre du Conseil général d'Indre-et-Loire, no 3,‎
    "Emblème actuel du conseil général d'Indre-et-Loire"
  24. Rapports et délibérations du Conseil général du Jura, 1951
  25. a et b « Armoiries du Jura », sur emblemes.free.fr
  26. « Armoiries des Landes », sur emblemes.free.fr
  27. Fernon, Jean-Paul, Blasons des communes du Loir et Cher, Tome 1, Montoire sur le Loir,
    Armoiries en entête d'une copie d'une lettre du Conseil général adressée à l'auteur.
  28. « Armoiries du Loir-et-Cher », sur emblemes.free.fr
  29. « Les blasons des communes de la Loire créés par la Conférence Héraldique » (consulté le 14 mai 2016)
  30. « Armoiries de la Loire », sur Emblemes.free.fr
  31. Source CG 44 et Emblèmes de France. Consulté le 08/01/2009.
  32. « Armoiries du Loiret », sur emblemes.free.fr
  33. Armoiries adoptées en 2003 par le conseil Général
  34. « Armoiries de la Lozère », sur emblemes.free.fr
  35. « Armoiries de Maine-et-Loire »
  36. Conseil général de la Marne. Réunions du 10,12, 13 et 14 mai 1982. Délibérations du conseil. Tome 2, p. 212
  37. « Armoiries de la Marne », sur emblemes.free.fr
  38. « Armoiries de la Haute-Marne », sur emblemes.free.fr
  39. a et b « Armoiries de la Mayenne », sur Emblemes.free.fr
  40. « Armoiries du Morbihan »,‎
  41. Conseil général de la Moselle. Session extraordinaire. Ouverte le lundi 6 décembre 1948. Compte-rendu, p. 306
  42. Séance du 30 avril 1946. Rapport du préfet. Conseil général du département de la Moselle. Session extraordinaaire de 1946 Éditions Le Lorrain. Metz. p. 70-71. Délibérations du conseil général de la Moselle, séance du 12 juin 1946. p. 196
  43. Conseil général du département de la Moselle. Session de 1857. Procès-verbaux des délibérations. Séance du 31 août 1857 : « Le tableau de décoration que M. le Préfet vous propose consiste non seulement à établir des tuyaux conducteurs de gaz sur le mur qui clôt la cour de la Préfecture, mais encore à remplir le pourtour trop nu de l'édifice, au moyen d'un écusson placé au milieu de branches de chêne et de laurier et surmonté d'une couronne murale, qui réunira les armoiries des quatre villes chefs-lieux d'arrondissement... »
  44. Par exemple : page de couverture des Procès-verbaux des délibérations du conseil général, séance de mai 1983.
  45. a, b, c, d, e, f, g et h Carte héraldique "Départements de l'Île-de-France". Composition héraldique originale et texte historique de l'artiste R. Louis, imprimés par le procédé relief typo-émail, Saint-Étienne (1964 environ)
  46. Cf. carte de vœux de la préfecture 2010.
  47. « Armoiries du Rhône », sur emblemes.free.fr
  48. Tricou, Jean, Louis, Robert, Armorial des communes du département du Rhône. Tome I. Chefs-lieux de cantons. 2ème édition revue et corrigée., Troyes, La Renaissance, , pp. 11-12
  49. Tricou, Jean, Louis, Robert, Armorial des communes du département du Rhône. Tome I chefs-lieux de canton. 2ème édition revue et corrigée, Troyes, La Renaissance, , p.12
  50. « Armoiries de la Haute-Saône », sur emblemes.free.fr
  51. « Armoiries de la Sarthe », sur emblemes.free.fr
  52. « Armoiries du département de Savoie », sur emblemes.free.fr
  53. « Armoiries du département de Haute-Savoie », sur emblemes.free.fr
  54. Connaître les Yvelines, le Conseil général des Yvelines, 1er semestre 1992, p. 4
  55. a et b « Armoiries de la Somme », sur Emblemes.free.fr
  56. « Armoiries du Tarn-et-Garonne », sur emblemes.free.fr
  57. [2]
  58. « Armoiries de la Vendée », sur emblemes.free.fr
  59. « Armoiries des Vosges », sur emblemes.free.fr
  60. a et b « Armoiries de l'Yonne », sur emblemes.free.fr
  61. « Armoiries du Territoire de Belfort », sur emblemes.free.fr
  62. « Armoiries de l'Essonne », sur emblemes.free.fr
  63. a et b [3]
  64. « Armoiries de la Seine-Saint-Denis », sur emblemes.free.fr
  65. « Armoiries du Val-de-Marne », sur emblemes.free.fr
  66. Journal et Bulletin officiel de l'île de la Réunion, année 1925, 23 janvier et no 5 du 30 janvier 1925
  67. « Armoiries de Mayotte »