Angry Birds, le film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Angry Birds, le film
Description de l'image The Angry Birds Movie.svg.

Titre original The Angry Birds Movie
Réalisation Clay Kaytis (en)
Fergal Reilly (en) (d'après le jeu vidéo)
Scénario Jon Vitti
John Cohen
Mikael Hed
Mikko Pöllä
Acteurs principaux
Sociétés de production Rovio Entertainment
Sony Pictures Imageworks
Columbia Pictures
LStar Capital
Village Roadshow Pictures
Pays d’origine Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 97 minutes
Sortie 2016

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Angry Birds, le film (The Angry Birds Movie) est un film d'animation américano-finlandais sorti en 2016. Il est adapté du jeu vidéo Angry Birds sorti en 2009. Une suite, Angry Birds : Copains comme cochons, est sortie en 2019.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire commence avec Red, un oiseau souvent colérique à cause de plusieurs raisons injustes envers lui, qui court comme un dératé pour effectuer une livraison chez une famille d'oiseaux, officiant en tant que clown pour anniversaire. Il leur apporte un gâteau, mais un accident se produit : Red brise accidentellement un œuf, dont le petit le prend pour son père, tout cela à cause des parents l'ayant volontairement prit de haut suite a son retard. Red passe en jugement par le chef de l’île, dont aucun habitants ne sait pas voler malgré qu'ils sont des oiseaux, et doit suivre une thérapie pour apaiser sa colère. Il fait la connaissance de Matilda, l'oiseau femelle qui envoie des œufs explosifs, Chuck, un oiseau jaune réputé pour sa vitesse, Bomb, un gros oiseau noir qui explose dès qu'il subit des critiques ou ressent de fortes émotions et Terence, un gros oiseau rouge qui terrifie les enfants. Refusant de suivre la thérapie, il rentre chez lui, rencontrant quelques obstacles. La maison de Red se trouve sur une plage, complètement isolée du reste de la population de l'île.

Un jour, peu après, des cochons verts débarquent sur l'île. Léonard, leur chef, prétend venir en paix, mais Red n'est pas dupe et pense qu'il y a anguille sous roche. Il tente en vain d'avertir ses congénères, qui font la sourde oreille. Red fouille le bateau par lequel ils sont arrivé, avec l'aide de Chuck et Bomb, et découvre entre autres qu'il y a d'autres cochons verts à bord. Mais même malgré cela, car Léonard et son second ayant dit qu'ils étaient les seuls cochons à être venu, les autres oiseaux ne l'écoute pas. Red, Chuck et Bomb, aprés que d'autres cochons soient arrivés et mettent en place des activités douteuses, décident d'aller rendre visite à Aigle Vaillant, un oiseau célèvre, le seul à pouvoir encore voler, afin de solliciter son aide, mais celui-ci, devenu gras et égocentrique, refuse tout simplement, ne voulant plus se mêler de la vie des oiseaux.

Red et ses deux amis surprennent alors les cochons en train de voler les œufs des oiseaux, par un système très organisé, sans toutefois parvenir à les en empêcher. Les habitants de l'île découvrent avec stupeur la tromperie et s'en veulent de ne pas avoir écouté Red. Fou de colère, l'oiseau ne manque pas l'occasion de les rabaisser et dit à ses congénères qu'ils vont se rendre sur l'île des cochons en bateau et de récupérer les œufs.

Une fois là-bas, ils utilisent le lance-pierres offert par les cochons pour attaquer l'île de leurs ennemis, permettant également à Red, Chuck et Bomb d'atteindre le château de Léonard, qui est en fait le roi de l'île. Red sauve les œufs grâce à l'aide d'Aigle Vaillant, qui, voyant le courage dont ses congénères font preuve, décide de se reprendre en main et de les aider. Mais un œuf tombe et Red se sacrifie pour le secourir.

Le combat final entre Red et Léonard se termine par une gigantesque explosion de dynamite, déclenchée par Léonard lui-même dans les réserves de dynamite de son palais, détruisant intégralement la ville des cochons. Red a tout juste le temps de se protéger, grâce à la marmite géante utilisée pour cuire les œufs. Un instant, les oiseaux ont cru Red mort, mais il réapparaît sain et sauf, et ramène le dernier œuf à leurs parents, qui a éclos et faisant apparaître trois poussins bleu.

Reconnaissants envers Red, devenu un héros, les petits lui chantent une chanson héroïque et les oiseaux réinstallent sa maison dans le village de l'île. Pour fêter cet événement, Red invite Chuck et Bomb chez lui. Red est enfin respecté par les autres oiseaux.

À la fin du film, il y a des suppléments dans une section appelée No eggs in here.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3]

Développement et production[modifier | modifier le code]

En France, le film était classé "avertissement" dans certains cinémas, à cause du caractère violent de Red joué par Omar Sy, il disait des phrases comme « On s'en cogne ! » ou « Ce gâteau sera pour ta poire ! ».

Lors de la première diffusion du film sur OCS, le , le film est classé "tout public", pas d'interdiction aux moins de 10 ans, ce qui clos l'affaire.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Le générique du film est intitulé Friends, interprété par le chanteur de country Blake Shelton. Lorsque les cochons sont fiers de leur vol, la musique utilisée est On Top of the World, interprétée par les Imagine Dragons. Lors de la première partie du générique (où l'on voit les personnages danser) avant la scène post-générique, la musique est I Will Survive de Gloria Gaynor mais réinterprétée par Demi Lovato. Les titres [Paranoïd] de [Black Sabbath] ainsi que [Rock toi like a hurricane] de [Scorpion] sont utilisés dans le film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]