Angry Birds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Angry Birds
Image illustrative de l'article Angry Birds

Développeur Rovio Entertainment
Distributeur Chillingo
Musique Ari Pulkkinen

Genre Casse-tête
Mode de jeu Solo
Plate-forme Android, BlackBerry 10, Chrome, webOS, iOS, Mac, Maemo, Nintendo 3DS, Symbian, PlayStation Portable, PlayStation Vita, PlayStation 3, PlayStation 4, Wii, Wii U, Windows, Windows Phone, Xbox 360, Xbox One, Bada
Langue Multilingue

Évaluation ESRB : E ?
PEGI : 7 ?

Angry Birds est une application de jeu de type casse-tête développée par la société finlandaise Rovio Mobile. Lancé à l'origine sur iOS en [1], il est par la suite disponible sur de multiples plates-formes, notamment Android, Bada, Chrome, webOS, Windows Phone, Symbian. En mai 2012, le jeu atteint le milliard de téléchargements toutes versions et plates-formes confondues[2].

Dans le jeu, les joueurs utilisent un lance-pierre pour lancer des oiseaux sur des cochons verts placés sur ou à l'intérieur de différentes structures, dans l'intention de détruire tous les cochons présents dans l'aire de jeu. Au fur et à mesure des niveaux, le joueur obtient de nouveaux oiseaux, certains dotés de pouvoirs spéciaux, offrant des techniques de destruction différentes. Rovio Entertainment a continué à développer Angry Birds avec de nombreuses mises à jour gratuites qui ajoutent du contenu de jeu supplémentaire (niveaux et thème).

Angry Birds a remporté un large succès grâce à sa jouabilité, son graphisme et son prix faible. Le jeu est à l'origine de toute la franchise Angry Birds.

Principe du jeu[modifier | modifier le code]

Dans Angry Birds, le joueur prend le contrôle d'oiseaux multicolores qui tentent de récupérer les œufs qui leur ont été volés par un groupe de méchants cochons verts. À chaque niveau, les cochons sont retranchés dans des structures faites de différents matériaux comme la glace, le bois, la pierre ou autres. L'objectif est d'éliminer tous les cochons présents dans le niveau, en utilisant un lance-pierre pour propulser des oiseaux afin de frapper les cochons, soit directement, soit en endommageant les structures, ce qui provoque leur effondrement et tue ou fait chuter mortellement les cochons. Des objets supplémentaires tels que des caisses d'explosifs et des rochers peuvent être utilisés en parallèle aux oiseaux.

Il existe plusieurs types d'oiseaux. Dans les premiers niveaux, l'oiseau de base, red , est le seul disponible. Au fur et à mesure, d'autres types d'oiseaux sont disponibles ; certains sont plus efficaces contre des matériaux spécifiques ou ont des capacités spéciales. Par exemple, un oiseau bleu peut se séparer en vol en trois petits oiseaux, un oiseau jaune accélère, un oiseau noir explose et un oiseau blanc peut larguer des œufs explosifs. De leur côté, les cochons possèdent aussi des spécificités. Les petits cochons sont relativement faibles et faciles à détruire. Mais plus la taille des cochons augmente, plus ils deviennent résistants. Certains cochons portent un casque ou une couronne, qui leur permet de résister à davantage de dégâts.

Chaque niveau commence par un nombre, un type et un ordre d'oiseaux pré-déterminés par le jeu. Si tous les cochons sont vaincus, le niveau est terminé et le suivant est débloqué. Les points sont attribués en fonction du nombre de cochons vaincus et des dommages infligés aux structures. Des points bonus sont attribués pour les oiseaux non utilisés. Les valeurs des scores varient en fonction du barème ci-dessous :

  • 1 cochon tué : 5 000 points ;
  • 1 objet bonus touché (paquet cadeau, valises, champignons violets, cristaux bleus, fleurs…) : 3 000 points ;
  • 1 brique de pierre, de bois ou de glace détruite : 500 points ;
  • 1 oiseau restant : 10 000 points ;
  • 1 mini collision avec un cochon : 1 point ;
  • Le coffre au fond de la mer dans Piglantis : 10 000 points.

Au terme de chaque niveau, le joueur reçoit de une à trois étoiles, en fonction du score et peut refaire les niveaux débloqués afin d'améliorer son score, en gagnant des points supplémentaires ou des étoiles. Pour les étoiles, trois notations existent :

  • 1 étoile : le niveau est réussi, mais le score n'est pas assez élevé pour décrocher les étoiles suivantes. La plupart du temps, le joueur utilise trop d'oiseaux pour réussir le niveau. Le minimum étant 1 seul ;
  • 2 étoiles : le niveau est réussi, et le score est convenable. Un oiseau en trop ou pas assez de dégâts infligés ;
  • 3 étoiles : le niveau est réussi, et le score est excellent. Il faut cumuler ce score dans les autres niveaux d'un monde pour avoir un œuf en or.

Le moteur physique utilisé par Angry Birds est Box2D. Celui-ci est open source mais n'est pas cité dans les crédits, ce qui aboutit à une plainte du créateur de Box2D[3]. De plus des critiques ont été formulées quant à la jouabilité trop simpliste du jeu, et sur le level design jugé parfois trop enfantin et candide par certains sites [4].

Personnages[modifier | modifier le code]

Dans Angry Birds, le joueur déverrouille au fur et à mesure de nouveaux oiseaux, qui l'aideront dans ses destructions. À part l'oiseau rouge, chacun possède une propriété spéciale qui est activée en touchant l'écran pendant que l'oiseau vole et avant qu'il ait touché un obstacle. Les cochons (bad piggies) sont les principaux antagonistes du jeu, il en existe différentes variétés.

Plates-formes[modifier | modifier le code]

Android[modifier | modifier le code]

Sur les mobiles sous Android, le jeu ne demandait quasiment pas d'autorisation à l'installation jusqu'au mois de juin 2011. À la suite de plusieurs mises à jour, il est actuellement demandé un accès à l'état et l'identité du téléphone, la position géographique, un accès internet complet ainsi que la possibilité de modifier ou supprimer le contenu de la carte SD.

Windows Phone 7[modifier | modifier le code]

Microsoft a utilisé une icône du jeu sur un de ses sites web, laissant entendre le portage de l'application sur son futur système d'exploitation Windows Phone 7. Les développeurs du jeu ont démenti qu'une telle version était à l'ordre du jour, à la suite de quoi le géant américain a reconnu son erreur et retiré l'image[5]. Angry Birds a finalement été annoncé pour Windows Phone 7 en mai 2012 mais uniquement sur les mobiles Nokia[6].

PC et consoles de salon[modifier | modifier le code]

Fort de son succès sur les appareils mobiles, l'éditeur Rovio a annoncé Angry Birds en téléchargement sur PC (Windows via l'Intel AppUp[7], Mac et Chrome) et consoles de salon. Le jeu est sorti sur les plateformes de téléchargement des consoles de salon : Xbox Live, PlayStation Network et WiiWare[8]. En septembre 2012 sort une version intitulée Angry Birds Trilogy sur Nintendo 3DS, Xbox 360 et PS3, comprenant la première version d'Angry Birds, plus Rio et Seasons[9].Et également sur PS4.

La version Angry Birds Google Chrome créée entièrement en HTML5 est disponible à la suite de son annonce lors de la conférence Google IO 2011[10].

Réseaux sociaux[modifier | modifier le code]

Le jeu est disponible sur Facebook ainsi que sur Google+ depuis 2012[11]. Au mois de mai 2012, Rovio remplace la version de base sur Facebook par une nouvelle version nommée Angry Birds Friends dans laquelle il est possible d'organiser des tournois avec ses amis chaque semaine et de gagner des bonus, mais aussi de dépenser de l'argent pour acquérir d'autres bonus[12].

Coût de développement et chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Le coût du développement d'Angry Birds pour Rovio est estimé à environ 140 000 euros, tout en ayant généré en mars 2011 déjà plus de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires[13].

Collecte de données par la NSA[modifier | modifier le code]

Le 27 janvier 2014, The Guardian publie un article qui révèle que la National Security Agency est capable de se servir de certaines applications à fort succès dans le but de collecter des informations. Notamment le nom, le sexe, l'âge et les données de localisation de l'utilisateur. Angry Birds est ainsi en tête de liste des applications les plus surveillées par l'agence gouvernementale américaine[14],[15],[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Angry Birds Review », IGN.com, (consulté le 24 mars 2011).
  2. « Angry Birds : Rovio Mobile annonce un milliard de téléchargements », sur PC INpact, .
  3. (en) « Box2D creator asks Rovio for Angry Birds credit at GDC », sur Geek.com, .
  4. « ANGRY BIRDS : le paroxysme du non-jeu », sur Le Puzzle, .
  5. Guillaume Belfiore, « Angry Birds : une fausse vraie application pour Windows Phone 7 », Clubic, 11 octobre 2010.
  6. « Angry Birds Space porté sur Windows Phone, merci Nokia », sur Le journal du Geek, .
  7. (en) Angry Birds by Rovio.
  8. « Angry Birds arrive sur consoles après avoir conquis le mobile ».
  9. « Angry Birds arrivera le 26 septembre sur 3DS, PlayStation 3 et Xbox 360 », sur pcinpact.com, .
  10. « Angry Birds version Chrome vient de sortir ».
  11. « Angry Birds sur Facebook : vers le milliard d'adeptes ? », sur Generation-nt.com, .
  12. « Angry Birds Friends : défis sur Facebook et monétisation », sur PC INpact, .
  13. « Angry Birds : 140 000 euros de coût pour 50 millions de revenus », sur iPhoneGen.fr, .
  14. (en) « Angry Birds and 'leaky' phone apps targeted by NSA and GCHQ for user data », sur The Guardian, .
  15. « La NSA espionne aussi Angry Birds », sur Jeuxvideo.com, .
  16. « La NSA récupère des informations dans les apps à succès comme Angry Birds », sur PC INpact, .