787

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 787 du calendrier julien. Pour l'année 787 av. J.-C., voir 787 av. J.-C.. Pour l'avion, voir Boeing 787.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Février : au cours de sa quatrième expédition en Italie, Charlemagne prend Capoue et envoie une armée contre le duc Arichis de Bénévent, qui s’est réfugié à Salerne. Arichis est réduit à l’obéissance et livre son fils Grimoal en otage au roi franc. Dès le départ des troupes de Charlemagne, Arichis conclut une alliance avec Byzance, au terme de laquelle il doit recevoir le titre de patrice et représenter l’empereur d’Orient en Italie et à Rome[1].
  • 22 février : à Milan, fondation de la première maison d'accueil pour orphelins par l'archiprêtre Datheus[2].
  • 8 avril : Charlemagne passe les fêtes de Pâques à Rome[3].
  • Printemps : rupture des fiançailles de Rotrude (fille de Charlemagne), avec l’empereur d’Orient Constantin VI[4].
  • 13 juillet, Worms : Willehad est consacré évêque avec autorité sur les pays saxons et frisons[5]. Fondation de l’évêché et de la ville de Brême sur la Weser. Début de la période couverte par les chroniques d'Adam de Brême.
  • 24 septembre - 13 octobre, Nicée, dans l’Empire byzantin : le deuxième concile de Nicée (VIIe concile œcuménique) réuni par Irène condamne l’iconoclasme. Il règlemente la discipline des clercs, des moines et des laïcs[6].
    • Charlemagne ne reconnaît pas toutes les clauses du concile de Nicée et charge des théologiens (dont probablement Théodulf d'Orléans) de composer une série de traités (Libri Carolini) contre le concile. Il envoie un ambassadeur à Rome chargé de présenter au pape 85 remontrances. Les Libri Carolini, publiés en 791, affirment que c’est effectivement une erreur de détruire les icônes, mais que c’en est une aussi d’imposer leur vénération[7].
  • 3 octobre : Tassilon III de Bavière renouvèle son serment de fidélité à Charlemagne au Lechfeld, près d'Augsbourg[8].
    • Tassilon III, duc de Bavière, envoie une ambassade au pape pour le prier d’exercer une médiation auprès de Charlemagne, alors à Rome. Adrien lui répond qu’ayant juré fidélité à Charles, il doit lui obéir sans discuter, sous peine d’excommunication. Le roi des Francs, rentré chez lui, somme Tassilon de se présenter immédiatement devant lui. Tassilon refuse d’obéir, et Charles l’accuse d’infidélité et marche sur le territoire bavarois avec trois armées. La guerre est évitée quand le duc accepte de se soumettre et de livrer à Charles treize otages, dont son fils.
  • 23 octobre[9] : réunion des pères du concile de Nicée au palais de la Magnaure à Constantinople pour annoncer ses décisions à Irène et Constantin VI. Restauration de l'unité de l’Église et du culte des icônes[6].


Naissances en 787[modifier | modifier le code]

Décès en 787[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Michel Grenon Conflits sud-italiens et royaume normand: 1016-1198 Editions L'Harmattan, 2008 (ISBN 978-2-296-06964-0)
  2. Jean-Charles Picard Le souvenir des évêques: sépultures, listes épiscopales et culte des évêques École française de Rome, 1988 (ISBN 978-2-7283-0116-4)
  3. a et b Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue Charlemagne, Volume 1 Langlois et Leclercq, 1842
  4. Alessandro Barbero Charlemagne : father of a continent University of California Press, 2004 (ISBN 978-0-520-23943-2)
  5. Stéphane Lebecq Marchands et navigateurs frisons du haut Moyen Âge, Volume 2 Presses Univ. Septentrion, 1983 (ISBN 978-2-85939-198-0)
  6. a et b Timothy Venning, A chronology of the Byzantine Empire, New York, Palgrave Macmillan, 2006 (ISBN 1-4039-1774-4)
  7. Alain Derville Quarante générations de Français face au sacré: essai d'histoire religieuse Presses Univ. Septentrion, 2006 (ISBN 978-2-85939-933-7)
  8. Louis Halphen Charlemagne et l'empire carolingien A. Michel, 1949
  9. Louis Marie François Bauzon Histoire générale des auteurs sacrés et ecclésiastiques L. Vivès, 1863
  10. Henri Chevallier Histoire du Moyen Âge Imprimerie et librairie classiques de Jules Delalain, imprimeur de l'Université, 1859
  11. Le territoire au cœur de la géographie culturelle, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782738478993, présentation en ligne)
  12. « Introduction à l'astronomie, contenant les huit livres divisés d'Abu Ma'shar Abalachus », sur World Digital Library, (consulté le 16 juillet 2013)


Liens externes[modifier | modifier le code]