Willehad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Willehad
Image illustrative de l’article Willehad
Gravure du début du XVIe siècle.
Saint
Décès 8 novembre 789 
Blexen (de)
Vénéré par Église catholique
Église orthodoxe
Fête 8 novembre

Willehad est un missionnaire chrétien anglo-saxon mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Willehad serait né en Northumbrie, où il aurait été formé par Alcuin à York. Une fois ordonné prêtre, il est envoyé en mission auprès des Frisons par le roi Alhred vers 770. Il s'installe à Dokkum, dans l'est de la Frise, où il poursuit l'œuvre de Boniface qui y est mort en martyr en 754. Le roi franc Charlemagne l'envoie prêcher la foi chrétienne auprès des Saxons en 780. Confronté à la révolte du duc Widukind, il est contraint de fuir la région en 782[1],[2].

Willehad se rend alors en pèlerinage à Rome, puis réside quelque temps à l'abbaye d'Echternach, dont l'abbé, Beornred, est également originaire d'Angleterre. Il retourne en Saxe en 785, après la soumission de Widukind à Charlemagne et y mène une « intense activité pastorale ». Deux ans plus tard, il est sacré évêque de Brême et fait construire la première cathédrale de Brême (en bois). Il meurt en 789, au cours d'une visite pastorale. Il est inhumé dans sa cathédrale. Sa fête est le 8 novembre, jour anniversaire de sa mort[1],[2],[3].

Après sa mort, de nombreux miracles lui sont attribués, et son culte se répand en Allemagne du nord, aux Danemark et en Angleterre. S'il est oublié durant la période de la réforme, depuis un siècle, sa notoriété se développe à nouveau[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Costambeys 2004.
  2. a b et c « Le martyrologe romain fait mémoire de Saint Willehad », Magnificat, no 240,‎ , p. 121.
  3. « Saint Willehad, Premier évêque de Brême (✝ 789) », sur Nominis, nominis.cef.fr (consulté le 27 novembre 2017).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]