Années 800

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

VIIIe siècle | IXe siècle | Xe siècle

Années 780 | Années 790 | Années 800 | Années 810 | Années 820

800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809

Les grands empires de l'Ancien Monde vers l'an 820.

Événements[modifier | modifier le code]

Le Sacre de Charlemagne par Raphaël.

Asie[modifier | modifier le code]

  • Fondation de l'Empire khmer.
  • L'empire Shrîvijaya contrôle le détroit de Malacca[1].
  • Des colons ouïghours vont fonder des colonies dans les oasis du Tarim (Serinde, Karachar, Bechbalik, Tourfan).
  • L’empereur du Japon Kammu permet au moine Saichō de se rendre sur le continent en se joignant à une mission officielle (802/805)[2]. En Chine, il prend contact avec une nouvelle école bouddhique, la « Terrasse du Ciel » (Tendai), qui professe que chaque être, même inanimé, porte la nature de Bouddha et peut parvenir un jour à l’Illumination. Le moine Kūkai, de retour de Chine (804-806), rend visite à Saichō sur le mont Hiei. Il rapporte une autre enseignement de la « Terrasse du Ciel », moins théorique que le Sūtra du Lotus, les « Formules Justes » (Shingon). Le principe en est que le monde peut être débarrassé du Mal entravant la progression vers la compréhension totale, à condition d’utiliser les « paroles justes », qui réveillent les énergies positives. Saichō se déclare le disciple de Kūkai et lui demande de recevoir de ses mains les ordres majeurs.

Europe[modifier | modifier le code]

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Alcuin - Al-Amin - Charlemagne - Egbert de Wessex - Godfried de Danemark - Guillaume de Gellone - Han Yu - Haroun ar-Rachid - Irène l'Athénienne - Jayavarman II - Leidrade - Louis le Pieux - Nicéphore Ier - Pépin d'Italie - Saichō - Théodore Studite - Théodulf d'Orléans

Notes et références[modifier | modifier le code]