335

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Constantin, soucieux de régler sa succession, divise l’empire entre ses trois fils et deux de ses neveux, Dalmatius et Hanniballianus. Constantin II, l’aîné, devait recevoir la Bretagne, la Gaule et l’Espagne ; Constance, l’Asie, la Syrie et l’Égypte ; Constant, l’Italie, l’Illyricum et l’Afrique ; Dalmatius, les Balkans ; Hanniballianus l’Asie orientale avec le titre de roi du Pont.
332 333 334  335  336 337 338
Décennies :
300 310 320  330  340 350 360
Siècles :
IIe IIIe  IVe  Ve VIe
Millénaires :
-IIe -Ier  Ier  IIe IIIe
Calendriers

335 est une année commune commençant un mercredi.

Événements[modifier | modifier le code]

Naissances en 335[modifier | modifier le code]

Décès en 335[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Paul Lemerle, Le premier humanisme byzantin, vol. 6 et 7, Paris, Presses Universitaires de France, (présentation en ligne)
  2. a et b Charles Kannengiesser, Politique et théologie chez Athanase D’Alexandrie, Éditions Beauchesne, (présentation en ligne)
  3. Maurice Sachot, L'Invention du Christ : genèse d'une religion, Odile Jacob, , 251 p. (ISBN 978-2-7381-0534-9, présentation en ligne)
  4. Encyclopédie théologique, vol. 13, Jacques-Paul Migne, (présentation en ligne)
  5. André Chastagnol, Stéphane Benoist et Ségolène Demougin, Le pouvoir impérial à Rome : figures et commémorations, Genève, Librairie Droz, , 492 p. (ISBN 978-2-600-01343-7, présentation en ligne)
  6. Hermann Kulke et Dietmar Rothermund, A history of India, Routledge, , 432 p. (ISBN 978-0-415-32919-4, présentation en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]