Années 360

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

IIIe siècle | IVe siècle | Ve siècle

Années 340 | Années 350 | Années 360 | Années 370 | Années 380

360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369


Événements[modifier | modifier le code]

Multiplication des pains et des poissons. Détail d'un panneau de front d'un sarcophage romain à colonnes, vers 350-375 ap. J.-C.
  • 360 - 361 : concile de Paris contre l’arianisme et pour la Trinité. Déclin de l’arianisme[1].
  • 361 : mort de l’empereur romain Constance II ; Julien, proclamé à Lutèce en 360, lui succède[2].
  • Vers 361 : Martin de Tours fonde le premier monastère de Gaule à Ligugé, près de Poitiers[3].
  • 362-363 : rétablissement de la liberté des cultes par Julien[4]. Il supprime les privilèges de l’Église chrétienne, lui interdit de recevoir des legs, enlève aux évêques leur droit de juridiction, ferme aux chrétiens l’enseignement des belles-lettres et l’accès des fonctions publiques[5]. Le paganisme reprend son caractère de religion officielle, sous la forme du culte solaire. Julien rouvre les temples païens, permet aux païens de revendiquer les biens que Constantin et Constance leur ont enlevés au profit des chrétiens. Il constitue un clergé officiel, avec un pontife par province chargé d’en assurer la direction[6].
  • 362 : synode d'Alexandrie. Publication du Tome aux Antiochiens. L'évêque Athanase d'Alexandrie y fixe les conditions de l'unité des Nicéens pour créer un front commun contre l'Arianisme[7].
  • 363 : campagne de Julien contre Shapur II ; Jovien est proclamé empereur romain par l'armée[2].
  • 363-364 : raids des Austuriens qui envahissent le territoire de Leptis Magna en Tripolitaine[8].

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Toussaint Chrétien Du Plessis, Nouvelles annales de Paris, Paris, Lottin et Butard, (présentation en ligne)
  2. a b c et d Jean-Pierre Martin, Alain Chauvot, Mireille Cébeillac-Gervasoni, Histoire romaine, Armand Colin, (ISBN 9782200626686, présentation en ligne)
  3. Mémorial de l’année Martinienne 1960-1961, J. Vrin, (ISBN 9782711641055, présentation en ligne)
  4. Jean-Louis Maier, Le dossier du donatisme, Berlin, Akademie Verlag, (ISBN 9783050003160, présentation en ligne), p. 98
  5. Jean Victor Duruy, Histoire des Romains depuis les temps les plus reculés jusqu'à la mort de Théodose., vol. 7, Hachette, (présentation en ligne)
  6. Pierre Milza, Histoire de l'Italie : Des origines à nos jours, Fayard, (ISBN 9782213640341, présentation en ligne)
  7. Charles Kannengiesser, Politique et théologie chez Athanase d'Alexandrie : actes du colloque de Chantilly, 23-25 septembre 1973, Éditions Beauchesne, (présentation en ligne)
  8. Pierre Pinta, Libye : Des cités antiques aux oasis du Sahara, Éditions Olizane, , 309 p. (ISBN 978-2-88086-350-0, présentation en ligne)
  9. Ephrem-Isa Yousif, Les chroniqueurs syriaques, Éditions L'Harmattan, , 467 p. (ISBN 978-2-7475-2709-5, présentation en ligne)
  10. Paul Guérin, Les conciles : généraux et particuliers, vol. 1, Palmé, (présentation en ligne)
  11. Léon Homo, Nouvelle histoire romaine, Fayard, (présentation en ligne)
  12. Jean-Pierre Alem, L'Arménie, Presses universitaires de France (ISBN 9782130660453, présentation en ligne)
  13. Jean-François Dunyach, Histoire de la Grande-Bretagne, (présentation en ligne)
  14. (en) Denis Sinor, The Cambridge history of early Inner Asia, vol. 1, Cambridge University Press, , 518 p. (ISBN 978-0-521-24304-9, présentation en ligne)