1842 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la littérature :
1839 - 1840 - 1841 - 1842 - 1843 - 1844 - 1845
Décennies de la littérature :
1810 - 1820 - 1830 - 1840 - 1850 - 1860 - 1870

Évènements[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  1. Victor Schœlcher : Des colonies françaises, abolition immédiate de l’esclavage

Recueils[modifier | modifier le code]

  1. Victor Hugo : Le Rhin

Romans[modifier | modifier le code]

Auteurs francophones[modifier | modifier le code]

  1. Honoré de Balzac : avant-propos de La Comédie humaine, La Femme de trente ans, Un début dans la vie, Sur Catherine de Médicis, Un épisode sous la Terreur, Albert Savarus, La Fausse Maîtresse
  2. Etienne Cabet (1788-1856) : Voyage en Icarie. Roman philosophique dans lequel on trouve la célèbre formule « À chacun suivant ses besoins. De chacun suivant ses forces ».
  3. George Sand : Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt (1842-1844)
  4. Eugène Sue : Mystères de Paris paraît en feuilleton dans le Journal des débats (1842-1843).

Auteurs traduits[modifier | modifier le code]

  1. Baratinski : La Tsigane.
  2. Nicolas Gogol : Les Âmes mortes

Poésie[modifier | modifier le code]

  1. Premier recueil de poème en hébreu par Abraham Dov Lebensohn paru à Vilnius.

Récit de voyage[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Dumas : Le Speronare

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]