Étienne Robial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Étienne Robial
Etienne Robial.jpg
Étienne Robial en 2014.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Conjoint
Site web
Etienne Robial est co-fondateur, en 1982, de on/off, société de production spécialisée dans la conception d'identité de chaîne et d'habillage d'antenne

Étienne Robial, né le à Rouen, est un graphiste et directeur artistique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord étudiant à l'école des beaux-arts de Rouen en 1962, Étienne Robial poursuit ses études à l'École des arts et métiers de Vevey (Suisse), puis poursuit sa formation à Paris.

À partir de mai 1968, il met en page l’Enragé, le journal des révoltes estudiantines. Robial fait d'abord sa carrière dans le milieu de la bande dessinée. En 1972, il rachète avec Florence Cestac la librairie Futuropolis, dont il fait deux ans plus tard une maison d'édition spécialisée dans la bande dessinée d'auteur et la réédition de classiques. Il crée également les logos des magazines de BD Métal hurlant et (À suivre).

En 1984 est lancée Canal+, la première chaîne à péage française. Il crée pour la chaîne un logo basé sur une ellipse, les génériques de la chaîne, des polices de caractères spéciales (souvent dérivées de la famille Futura). Il est assisté dans cette tâche par le réalisateur Mathias Ledoux. Il garde le poste de directeur artistique pendant 24 ans.

En 1987, l'exposition Robialopolis, à Angoulême, montre au public son œuvre. En 1994, les éditions Futuropolis sont définitivement abandonnées à Gallimard dont elles deviennent un label « dormant ».

En 1994 puis en 2003, il renouvelle l'habillage de Canal+. Étienne Robial poursuit son travail dans le milieu télévisuel en habillant La Sept (chaîne de télévision, devenue Arte), i télévision ou encore M6. Il crée aussi le logo de l'équipe de football du Paris Saint-Germain.

En 2009, il crée une nouvelle identité graphique pour la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême.

En 2010, il conçoit la maquette et le nouveau logo du magazine culturel Les Inrockuptibles et, en 2012 il cofonde, avec Jean-Christophe Menu, la maison d'édition de bandes dessinées l'Apocalypse.

Étienne Robial est par ailleurs enseignant à l'École supérieure d'arts graphiques Penninghen à Paris et à l'École supérieure des arts visuels de Marrakech.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Futuropolis, 20 ans, 1972-1992, Éditions Futuropolis, collection « 30×40 », 1992.
  • Image graphique et identité visuelle de Canal +, Éditions Canal +, 2001.
  • Étienne Robial, livre et CD-ROM, préface Pierre Lescure, éditions Pyramyd, 2005.
  • Participation à Comicscope de David Rault, l'Apocalypse, 2013.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :