Église Saint-Pierre de Maubroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Pierre de Maubroux
(Genval)
Image illustrative de l’article Église Saint-Pierre de Maubroux
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Archidiocèse de Malines-Bruxelles
Début de la construction 1923
Style dominant Architecture moderniste en Belgique
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Ville Rixensart
Coordonnées 50° 43′ 28″ nord, 4° 30′ 53″ est
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Église Saint-Pierre de Maubroux (Genval)
Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon
(Voir situation sur carte : Brabant wallon)
Église Saint-Pierre de Maubroux (Genval)

L'église Saint-Pierre de Maubroux est une église de style moderniste située à Genval, section de la commune belge de Rixensart, dans la province du Brabant wallon.

Localisation et orientation[modifier | modifier le code]

L'église se dresse dans l'étroit triangle délimité par l'avenue Albert Ier, la rue de Rosières et la rue de la Station, à Maubroux, un hameau de Genval situé tout près de la gare de Genval.

En raison de cette situation le long de la chaussée, l'église présente une orientation inhabituelle. Au lieu d'être « orientée », c'est-à-dire de posséder un chevet dirigé vers l'orient, elle dirige son chevet vers le nord-ouest.

Historique[modifier | modifier le code]

La façade occidentale
La statue de saint Pierre

Le hameau de Maubroux connaît un important développement à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle à la suite de la création d'un lac artificiel, à l'exploitation des sources et à la création des Papeteries de Genval par Auguste Lannoye[1],[2].

Ce développement amène les autorités ecclésiastiques à fonder une nouvelle paroisse[1].

L'église est construite en mémoire de son fils Pierre décédé de la diphtérie à l'âge de cinq ans[1],[3],[4] par Auguste Lannoye (1874 - 1938), fondateur des Papeteries de Genval en 1904 et bourgmestre de Genval de 1926 à sa mort en 1938.

Lannoye édifie l'église en 1923 avec l'aide des ingénieurs de son usine[5].

Architecture[modifier | modifier le code]

Maçonneries[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre présente des façades combinant soubassement de moellons, structure apparente en béton, briques rouges et ornements en béton. Elle est d'ailleurs la première église belge à avoir été construite avec une structure en béton[3].

Baies[modifier | modifier le code]

Toutes les baies de l'église Saint-Pierre présentent un encadrement de béton surmonté d'un arc en anse de panier. Leur encadrement est agrémenté, dans sa partie supérieure et dans sa partie inférieure, de crossettes, ressauts décoratifs situés aux angles de l'encadrement qui caractérisent habituellement l'architecture classique et néoclassique.

Façade principale[modifier | modifier le code]

La façade principale, située au sud-est, est précédée d'un large porche en béton abritant une porte cintrée à triple voussure. Le porche est flanqué de deux petites chapelles.

La façade comporte deux registres. Le registre inférieur est tripartite : sa partie centrale est composée d'un panneau de briques rouges surmonté d'un large arc en anse de panier en béton tandis que les deux parties latérales (correspondant aux collatéraux) sont sommées chacune d'un arc rampant.

Le registre supérieur, pour sa part, est composé d'un panneau de briques percé d'un groupe de quatre baies de hauteurs variables. Ce panneau de briques est flanqué de pilastres en béton aux angles chanfreinés sur une partie de leur hauteur, supportant un large arc en anse de panier en béton surmonté par une statue de saint Pierre bénissant.

Façades latérales[modifier | modifier le code]

Chacune des façades latérales comporte trois travées. Chaque travée est percée, au niveau inférieur, d'une vaste baie en anse de panier et, au niveau supérieur, d'un couple de baies géminées.

Baies de la façade occidentale
Baies géminées de la façade latérale

Clocher[modifier | modifier le code]

Le clocher

À l'ouest, l'église présente un étrange clocher de quatre étages. Le premier et le deuxième étage sont percés sur chaque face d'une paire de baies géminées, inscrites sous un arc en anse de panier. Le troisième étage porte les horloges tandis que le quatrième, bordé de parapets en béton, abrite les cloches sous un large toit débordant sommé d'une grande croix en béton.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]