Église Saint-Médard de Jodoigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Médard
Vue générale de l'église Saint-Médard
Vue générale de l'église Saint-Médard
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Archidiocèse de Malines-Bruxelles
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XIIIe siècle
Style dominant gothique
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1936, no 25048-CLT-0001-01)
Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine exceptionnel (2013, no 25048-PEX-0001-02)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région wallonne
Province Brabant wallon
Ville Jodoigne
Coordonnées 50° 43′ 16″ nord, 4° 52′ 08″ est
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Église Saint-Médard
Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon
(Voir situation sur carte : Brabant wallon)
Église Saint-Médard

L'église Saint-Médard de Jodoigne construite aux XIIe et XIIIe siècles relève du Patrimoine majeur de Wallonie.

Aspect extérieur[modifier | modifier le code]

Thomas Coomans la décrit comme suit:

« L'église Saint-Médard est construite en matériaux locaux - grès quartzite et calcaire de Gobertange - sur un plan en croix latine. Parfaitement orientée, elle comprend une nef de trois travées flanquée de bas-côtés, un large transept saillant sur lequel s'ouvre un chœur profond d'une travée et terminée par un chevet semi-circulaire ainsi que deux absidioles abritant des chapelles secondaires. L'angle sud-ouest est occupé par une tour tandis que l'accès principal de l'église est pratiqué dans le bas-côté nord. Il faut noter un léger désaxement de la nef à la hauteur de la première travée, résultant de contraintes topographiques ou d'une rupture entre deux campagnes de construction. Plus anormale pour une église paroissiale est la présence d'un transept qui renvoie à des fonctions de collégiale que cette église n'a pourtant jamais exercées. En élévation, les volumes simples sont articulés de manière traditionnelle. Nef, transept et chœur sont de même hauteur. Les bas-côtés s'y appuient ainsi que les absidioles et une petite sacristie. La tour de cinq niveaux, à laquelle est accolée une cage d'escalier en colimaçon, est coiffée d'une flèche octogonale[1]. »

À l'intérieur[modifier | modifier le code]

L'intérieur est très dépouillé et baigné d'une lumière intense, une lumière qui inonde le chœur - la partie la plus remarquable du bâtiment - et la nef à partir de baies sans remplage, baies qui se superposent dans le chœur. L'espace intérieur est couvert de voûtes qui ont été reconstruites en 1749.

La totalité du bâtiment est de style gothique mais encore largement imprégnée de l'esprit roman.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Th. COOMANS, « Jodoigne, église Saint-Médard », dans : Le Patrimoine majeur de Wallonie, Namur, 1993, p. 32