Église Saint-Hubert de Baisy-Thy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une église ou une cathédrale image illustrant la Belgique
Cet article est une ébauche concernant une église ou une cathédrale et la Belgique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Église Saint-Hubert
de Baisy-Thy
Le clocher et le village vus de l'ouest
Le clocher et le village vus de l'ouest
Présentation
Type Église
Début de la construction 1763
Style dominant Style classique
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1980, no 25031-CLT-0016-01) (orgues)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Ville Genappe
Coordonnées 50° 35′ 37″ nord, 4° 27′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Église Saint-Hubertde Baisy-Thy

Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

(Voir situation sur carte : Brabant wallon)
Église Saint-Hubertde Baisy-Thy

L'église Saint-Hubert est une église de style classique située à Baisy-Thy, village de la commune belge de Genappe, en Brabant wallon.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église se situe au centre du village, cernée de tous côtés par la rue Godefroid de Bouillon.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, les églises de la région tombaient en ruines car les décimateurs, percepteurs de la dîme, ne se préoccupaient pas de leur entretien. L'autorité autrichienne exigea une amélioration de la situation des églises, ce qui explique que plusieurs églises du Brabant wallon ont été reconstruites durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

L'église Saint-Hubert de Baisy-Thy a ainsi été entièrement reconstruite en 1763[1] en style classique.

Anna Pavlovna, grande-duchesse de Russie, princesse d'Orange et reine des Pays-Bas, fit don à l'église d'un ciboire lors de sa visite aux Quatre-Bras de Baisy-Thy le 16 juin 1817[2],[3], deux ans après la bataille des Quatre Bras qui eut lieu le 16 juin 1815, deux jours avant la bataille de Waterloo.

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, une stèle fut élevée dans le chœur à la mémoire de Godefroid de Bouillon, né en 1061 à Baisy-Thy, domaine appartenant à sa mère, fille du Duc de Lotharingie[1].

Les orgues de l'église font l'objet d'un classement depuis le 17 mars 1980[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Architecture extérieure[modifier | modifier le code]

Architecture intérieure[modifier | modifier le code]

L'intérieur, de style classique, présente deux parties très contrastées : le chœur réalisé en briques rouges et la nef peinte en blanc.

Le chœur, très haut, édifié en briques rouges, comporte une abside semi-circulaire précédée d'une travée de chœur. La travée de chœur et l'abside sont séparées par deux hauts pilastres en briques se prolongeant en un arc-doubleau, également en briques. L'abside est divisée en trois sections séparées elles aussi par de hauts pilastres en briques qui segmentent la voûte en cul-de-four et rejoignent l'arc-doubleau. La partie centrale de l'abside est ornée d'un très haut tableau tandis que ses parties latérales, ainsi que la travée de chœur, sont percées de fenêtres de style classique, à arc surbaissé et piédroits harpés en pierre bleue.

Le chœur
La nef vue du jubé
Une colonne de la nef

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église abrite un important patrimoine :

  • orgues classées en 1980
  • collection d'habits liturgiques et de vases sacrés, parmi lesquels le ciboire offert par Anna Pavlovna de Russie en juin 1817[3], qui porte cette inscription : « Don de Son Altesse Impériale la Grande Duchesse Anna Pawlowna, princesse d'Orange. À la cure de Baisy-Thy ».
  • stèle commémorative de Godefroid de Bouillon, érigée durant la seconde moitié du XIXe siècle contre le mur de gauche du chœur. Sur cette stèle est gravé l'hommage suivant :

« À la mémoire
De Godefroid de Bouillon
Duc de Lothier
Et Marquis d'Anvers
Premier Roi de Jérusalem
Né à Baisy en Brabant
Mort en Palestine
Le XVII Juillet MC. »

Les orgues classées en 1980
Ciboire offert par Anna Pavlovna
Stèle à Godefroid de Bouillon

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Baisy-Thy sur le site de la Ville de Genappe
  2. Les Journées du Patrimoine 2013 sur la page de la paroisse Saint-Hubert sur le site notreparoisse.be
  3. a et b Brochure des journées du patrimoine 2013 de la Région wallonne, p.28
  4. Liste des monuments classés de la Région Wallonne