Éditions Verdier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 08/09/1978
Fondée par Gérard Bobillier, Colette Olive et Michèle Planel
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée SIREN 313 760 704
Statut éditeur indépendant
Siège social Lagrasse (France)
Dirigée par Colette Olive

Michèle Planel

co-gérantes

Diffuseurs CDE / Sodis
Effectif non précisé
Données financières
Chiffre d'affaires 558 600 € en 2017

Les Éditions Verdier[1] sont une maison d'édition fondée en 1979 dans l'Aude, à Lagrasse[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Verdier est créé par Gérard Bobillier, Colette Olive, Michèle Planel et Benoît Rivero, en dialogue avec Benny Lévy et Charles Mopsik, à qui est confiée la première collection, dans la continuité de leur engagement auprès de la Gauche prolétarienne[3],[4]. Son premier titre est édité le 16 juillet 1979.

La maison, qui possède aujourd'hui une permanence dans le XXe arrondissement de Paris, publie dans les disciplines suivantes : littérature, sciences humaines, philosophie et spiritualités.

C'est d'abord autour de la collection « Les Dix Paroles » (grands textes de la tradition juive), fondée par Charles Mopsik, que le catalogue s'est développé. La littérature française et étrangère a ensuite donné corps à ce dernier.

Parmi les œuvres marquantes, on note une nouvelle édition en français des Récits de la Kolyma de Varlam Chalamov.

Le ministère de la Culture italien a décerné à la collection « Terra d’Altri » le Prix national de traduction en 1990.

En 2005, l’éditeur crée la collection « L’image » dans laquelle paraîtront quatre titres[5]. En , il crée sa collection d'ouvrages au format de poche : « Verdier/poche ».

Quelques prix littéraires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche entreprise N° 313760704 », sur www.societe.com (consulté le )
  2. « Le Verdier » est le nom de l'ancienne bâtisse où s'installent les éditeurs.
  3. Edouard Launet, « L'esprit souffle au Banquet de Lagrasse », Libération,‎ (lire en ligne).
  4. Guillaume Gendron et Guillaume Rivière, « A l’abbaye de Lagrasse, une croisade littéraire chauffée aux moines », sur Libération, (consulté le )
  5. Corentin Lahouste, « L’iconotexte par quatre chemins. La collection “L’image” des éditions Verdier », Études françaises, vol. 57, n° 3, 2021, p. 141-155 (lire en ligne).
  6. a b et c Les prix littéraires de Pierre Michon, sur le site de son éditeur Verdier.
  7. a et b Liste des prix de La Demande, sur le site de son éditeur Verdier.
  8. a et b Fiche de l'auteur, sur le site de l'éditeur Verdier.

Liens externes[modifier | modifier le code]