Prix Louis-Guilloux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix Louis-Guilloux est un prix littéraire français qui a été créé en 1983 par le Conseil général des Côtes-d'Armor avec les écrivains Yvon Le Men et Yannick Pelletier (spécialiste de Louis Guilloux).

L’esprit de ce prix est de « (s'inscrire) dans la lignée littéraire »[1] de l’écrivain breton Louis Guilloux. Ce prix est décerné chaque année à une œuvre de langue française ayant une « dimension humaine d’une pensée généreuse, refusant tout manichéisme, tout sacrifice de l’individu au profit d’abstractions idéologiques »[1].

Liste des lauréats du prix[modifier | modifier le code]

Année Auteur Œuvre Édition
2017 Antoine Choplin Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar La Fosse aux ours
2016 Makenzy Orcel L'Ombre animale Zulma
2015 Abdourahman Waberi La Divine Chanson Zulma
2014 Hubert Mingarelli L'Homme qui avait soif Stock
2013 Hubert Haddad Le Peintre d'éventail Zulma
2012 Sylvain Prudhomme Là, avait dit Bahi L'Arbalète
2011 Frédéric Valabrègue Le Candidat P.O.L.
2010 Ananda Devi Le Sari vert Gallimard
2009 Bernard Chambaz Yankee Panama
2008 Boualem Sansal Le Village de l'Allemand ou le Journal des frères Schiller Gallimard
2007 Christian Prigent Demain je meurs P.O.L.
2006 Léonora Miano L'Intérieur de la nuit Plon
2005 Lyonel Trouillot Bicentenaire Actes Sud
2004 Catherine Lépront Des gens du monde Seuil
2003 Olivier Rolin Tigre en papier Seuil
2002 François Bon Mécanique Verdier
2001 Andrée Chedid Le Message Flammarion
2000 Jean Rolin Campagnes Gallimard
1999 Jean Vautrin pour l’ensemble de son œuvre
1998 Marc Trillard Coup de lame Phébus
1997 Pierre Michon La Grande Beune Verdier
1996 Hervé Prudon Nadine Mouque Gallimard
1995 Jorge Semprún L'Écriture ou la Vie Gallimard
1994 Sylvie Germain Immensités Gallimard
1993 Didier Daeninckx Zapping Denoël
1992 Alain Dugrand Le Quatorzième Zouave L’Olivier
1991 Nicolas Bouvier Journal d'Aran et d'autres lieux Payot
1990 Philippe Le Guillou La Rumeur du soleil Gallimard
1989 Philippe Hadengue Petite Chronique des gens de nuit dans un port de l'Atlantique Nord Pauvert
1988 André Hodeir Le Joueur de violon Seuil
1987 Gilles Lapouge La Bataille de Wagram Flammarion
1985 Jean David Bonsoir, Marie-Josèphe Jean Picollec
1983 Jean-Claude Bourlès Chronique du bel été Jean Picollec

Notes et références[modifier | modifier le code]