Économie du Val-de-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'économie du Val-de-Marne est tournée vers le pôle Orly-Rungis, les entreprises de pointe de la santé et le cinéma. En 2004, le taux moyen de chômage est de 11,5 % dans le département avec de fortes disparités d'une commune à l'autre pour atteindre 16 à 19 % à Valenton, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine et Orly. Ce site a toutefois perdu plus 16 000 emplois industriels entre 1994 et 1997. Ce mouvement de désindustrialisation s'est accompagné d'une importante montée du secteur tertiaire. La mise en sommeil du projet de troisième aéroport parisien relance le site d'Orly avec un projet de construction d'un troisième aérogare. La logistique constitue l'un des points forts du département grâce à de bonnes infrastructures de transports variés aux portes de Paris : air, route, rail et fluvial. Le marché Marché international de Rungis,

La santé est un secteur de pointe dans le département avec une concentration de centres hospitaliers et de recherches de renom. Le CHU Henri-Mondor de Créteil ou l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, notamment. Le Val-de-Marne est le second au plan national, après Paris, en matière de médecine clinique.

Les hautes technologies possèdent dans la vallée de la Bièvre un espace dédié. Sur les 27 communes de cette « Silicon Valley » à la française, dix se trouvent en Val-de-Marne. Autre activité importante, mais qui s'appuie cette fois sur une longue tradition plus que centenaire : le cinéma. Les boucles de la Marne sont particulièrement concernés par cette activité, perpétuant ainsi la mémoire des studios de Joinville.

Commerce[modifier | modifier le code]

Centres commerciaux[modifier | modifier le code]

Liste des centres commerciaux du Val-de-Marne. Le terme de « centre commercial » s'applique ici aux surfaces commerciales multi-enseignes de plus de 5 000 .