Yoopa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Yoopa
Logo de Yoopa

Création 1er avril 2010
Propriétaire Groupe TVA (Quebecor Media)
Format d'image 480i, 1080i
Langue Français
Pays Drapeau du Canada Canada
Statut Spécialisée nationale privée
Siège social Montréal, Drapeau : Québec Québec
Site web www.yoopa.ca
Diffusion
Satellite Bell Télé : 144 (SD), 1874 (HD)
Shaw Direct : 772 (SD)
Câble Illico télé numérique : 29 (SD), 629 (HD)
Cogeco : 91 (SD), 525 (HD)
Cablevision du Nord : 368 (SD)
ADSL Bell Fibe TV : 150 (SD), 1150 (HD)
Telus Télé Optik : 26 (SD), 528 (HD)

Yoopa est une chaîne de télévision québécoise spécialisée de catégorie B s'adressant aux enfants de 2 à 6 ans. Elle est détenue par le Groupe TVA. Lancée le 1er avril 2010, en même temps qu'un magazine du même nom, sa page Facebook fut quant à elle mise en ligne le 25 février 2010 et son site Web[1] le 28 mai 2010.

La porte-parole de la chaîne jeunesse fut l'actrice Mariloup Wolfe[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Programmation[modifier | modifier le code]

Yoopa diffuse sa programmation destinée aux enfants de 2 à 6 ans tous les jours de 5h30 à 22h. Le Groupe TVA a l'intention de diffuser de la programmation pertinente aux parents de jeunes enfants après 21h[3]. La programmation du canal comporte au minimum 35 % de contenu canadien, tel qu'exigé par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)[1]. Sa programmation est produite et diffusée en haute définition. Pour le moment, trois émissions originales québécoises — dont une dramatique quotidienne — sont à l'horaire, mais Yoopa inclut aussi des acquisitions canadiennes et internationales[4].

Différent avec Vrak Junior[modifier | modifier le code]

Avant le lancement de la chaîne, Astral Media, qui possède une licence d'exploitation pour sa chaîne Vrak Junior depuis 2006, a annoncé que Vidéotron, câblodistributeur appartenant à Quebecor — la société mère du Groupe TVA — et couvrant près de 50 % du marché québécois, avait refusé de distribuer sa chaîne jeunesse pour éviter la compétition avec Yoopa[6]. Astral attribue à cette décision le retard du lancement de sa chaîne de télévision jeunesse. De son côté, Vidéotron nie catégoriquement avoir reçu une offre pour Vrak Junior[6]. Enfin, Astral annonçait le lancement de la chaîne Playhouse Disney télé (Disney Junior, le 6 mai 2011) en français sur Vidéotron à partir du 1er mars 2011[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « YOOPA : une nouvelle ère commence », sur Canoë, Espace Parents (consulté le 27 février 2010).
  2. Roxanne Tremblay, « Mariloup Wolfe : porte-parole de YOOPA », sur Canoë, 7 jours,‎ 25 février 2010 (consulté le 27 février 2010).
  3. Décision de radiodiffusion CRTC 2010-824
  4. Richard Therrien, « TVA lance Yoopa, une chaîne pour les deux à six ans », Le Soleil,‎ 26 février 2010 (ISSN 0319-0730, lire en ligne).
  5. Groupe TVA, « Yoopa! La chaîne télé : programmation printemps/été 2010 », sur www.yoopa.ca, Quebecor Media (consulté le 6 avril 2010).
  6. a et b Hugo Dumas, « Un youpi pour le Yoopa de TVA? », La Presse,‎ 27 février 2010 (ISSN 0317-9249, lire en ligne).
  7. http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2011/25/c6102.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]