William Faversham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Faversham

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographié en 1907

Naissance 12 février 1868
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès 7 avril 1940 (à 72 ans)
Long Island (Bay Shore)
État de New York, États-Unis
Profession Acteur
Metteur en scène
Producteur de théâtre
Films notables Becky Sharp (1935)

William Faversham est un acteur, metteur en scène et producteur de théâtre anglais, né le 12 février 1868 à Londres (Angleterre), mort le 7 avril 1940 à Long IslandBay Shore (en) (État de New York).

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Rouben Mamoulian et Frances Dee, sur le tournage de Becky Sharp (1935)

Marqué par la tournée en Angleterre de son aîné et modèle Maurice Barrymore en 1884, William Faversham décide de se consacrer au théâtre et s'installe aux États-Unis vers 1885. Il débute à Broadway (New York) en 1887, dans The Highest Bigger (avec Belle Archer), et y interprète une quarantaine de pièces ; la dernière en 1931 est Le Marchand de Venise de William Shakespeare, avec Pedro de Cordoba, Fritz Leiber et Tyrone Power Sr. Dans l'intervalle, il joue également avec May Robson (ex. : L'Importance d'être Constant d'Oscar Wilde en 1895), Maude Adams (Roméo et Juliette de William Shakespeare en 1899), Guy Standing (ex. : Dora de Victorien Sardou en 1901), ou encore Gabrielle Dorziat (son unique prestation à Broadway en 1914, dans L'Épervier de Francis de Croisset).

Toujours à Broadway, il est aussi metteur en scène et producteur de plusieurs pièces. Sa première mise en scène, en 1905-1906, est Le Mari de l'Indienne (en) d'Edwin Milton Royle (pièce portée trois fois à l'écran, notamment en 1931), qu'il joue aux côtés de Theodore Roberts, puis reprend en 1921-1922. Parmi ses productions, citons Jules César de William Shakespeare en 1912, avec Lionel Belmore, Berton Churchill et Tyrone Power Sr., lui-même personnifiant Marc Antoine.

Au cinéma, William Faversham apparaît dans douze films américains, les six premiers muets et sortis de 1915 à 1924, dont The Right of Way (1915, avec Henry Bergman) et The Man Who Lost Himself (1920, avec Hedda Hopper). Après le passage au parlant, il contribue à six autres films de 1934 à 1937 (les deux derniers étant des westerns). Le plus connu est sans doute Becky Sharp de Rouben Mamoulian et Lowell Sherman (1935, avec Miriam Hopkins), où il tient le rôle du duc de Wellington.

Pour cette contribution au cinéma, une étoile lui est dédiée sur Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Théâtre à Broadway (intégrale)[modifier | modifier le code]

(comme acteur, sauf mention contraire ou complémentaire)

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Galeries photos[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :