Wilhelm von Gegerfelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wilhelm von Gegerfelt
Wilhelm von Gegerfelt - from Svenskt Porträttgalleri XX.png
Naissance
Décès
1920
Autres noms
Vilhelm von Gegerfelt
Nationalité
Activités
Formation
Wilhelm von Gegerfelt : Fra Skagen Østerby (1874)

Wilhelm von Gegerfelt (1844-1920) est un peintre suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1844 à Göteborg, Gegerfelt est le fils de l’architecte Victor von Gegerfelt. De 1861 à 1863, il étudie à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark et à l'Académie royale des arts de Suède de 1864 à 1867 puis à Düsseldorf jusqu'en 1872. Il part ensuite à Paris où il développe une nouvelle technique rejoignant Alfred Wahlberg (en) comme une des premiers suédois à représenter le Det Moderne Gennembrud (en) dans l'art Nordique. Il voyage sur la côte nord de la France, en Italie et en Angleterre, peignant les lagons de Venise et les falaises de craie Anglaises ainsi que des scènes d'après-midi d'été en Suède.

Gegerfelt expose à Monaco à partir de 1883 et remporte la médaille d'agent lors de l'exposition de 1883 à Vienne. À Paris il vend ses tableaux au Duc de Bassano ainsi qu'à Goupil & Cie[1].

Gagerfelt passe la fin de sa vie dans le village de pêcheur de Torekov (en) dans le Sud de la Suède. Il meurt en 1920.

Ses œuvres sont exposées au Nationalmuseum à Stockholm, au Musée des beaux-arts de Göteborg et au Musée de Skagen[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Volker Silbernagl et Erwin Silbernagl, Pittori a confronto, Silbernagl,‎ 1995* (lire en ligne)
  2. (sv)« Vilhelm von Gegerfelt », sur Nordisk familjebok (consulté le 18 octobre 2013)
  3. (da)« Østerby », sur Skagens Museum (consulté le 18 octobre 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :