Victor Babeș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Babeș

Description de l'image  Victor Babes.jpg.
Naissance 4 juillet 1854
Vienne (Autriche)
Décès 19 octobre 1926 (à 72 ans)
Bucarest (Roumanie)
Nationalité Drapeau de Roumanie Roumain
Champs microbiologie
Institutions Institut Pasteur
Université de médecine et pharmacie Carol Davila
Diplôme médecin

Victor Babeş ou parfois francisé en Babès (4 juillet 185419 octobre 1926) est un médecin microbiologiste roumain, un des fondateurs de la bactériologie et de l'immunologie. Il a donné d'importantes contributions à l'étude de la rage, de la lèpre, de la diphtérie, de la tuberculose, et d'autres maladies infectieuses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait à Vienne, alors capitale de l'Empire d'Autriche, d'un père roumain né dans le Banat, Vincențiu Babeș (ro), avocat, publiciste et homme politique, membre fondateur de l' Académie roumaine en 1866, et d'une mère autrichienne allemande, Sophia née Goldschneider. Après avoir abandonné des études musicales au Conservatoire de Budapest, il se rend à Vienne où il s'engage dans la voie médicale. Dès 1874, il est nommé maître de conférence à la Faculté de Bucarest puis professeur associé à la chaire d'histopathologie de la Faculté de médecine entre 1881 et 1887. Il complète sa formation en séjournant à Munich, Heidelberg et Strasbourg. En 1885-1886, il fréquente les laboratoires Rudolf Virchow et de Robert Koch à Berlin. Attiré par les découvertes de Louis Pasteur, il part pour Paris et travaille plusieurs mois à l'Institut Pasteur entre 1883 et 1886, puis avec Victor André Cornil.

En 1885 il découvre le parasite sporozoaire de la tique appelé Babesia et qui cause la fièvre du Texas ou fièvre de Nantucket , nommée depuis « babésiose ». La même année il signe avec Victor André Cornil la première édition du premier traité de bactériologie jamais publié. Une troisième édition revue et augmentée, datant de 1890, comportera deux volumes. Il est le premier à démontrer la présence du bacille de la tuberculose dans l'urine des patients infectés. Il est l'un des fondateurs de la sérothérapie et le premier à introduire en Roumanie le vaccin contre la rage.

Il devient professeur de pathologie et de bactériologie à l'Université de médecine et pharmacie Carol Davila de Bucarest. Il est membre de l'Académie roumaine en 1893[1], membre correspondant étranger de l'Académie de médecine en 1892[2], et officier de la Légion d'honneur.

Éponymie[modifier | modifier le code]

Stamps of Romania, 2012-51.jpg

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative de l'Université Victor Babes de Timisoara .
  • (de) Über Poliomyelitis anterior, 1877.
  • (de) Ueber die selbständige combinirte Seiten- und Hinterstrangsclerose des Rückenmarks, [Virchows] Archiv für pathologische Anatomie und Physiologie und für klinische Medicin, Berlin, 1876.
  • (de) Ueber einen im menschlichen Peritoneum gefundenen Nematoden, [Virchows] Archiv für pathologische Anatomie und Physiologie und für klinische Medicin, Berlin, volume LXXXI.
  • (de) Studien über Safraninfärbung, 1881.
  • (de) Bakterien des rothen Schweisses, 1881.
  • (de) Eine experimentelle Studie über den Einfluss des Nervensystems auf die pathologischen Veränderungen der Haut, with Arthur von Irsay, Vierteljahresschrift für Dermatologie.
  • « Note sur les bacilles de la tuberculose et sur leur topographie dans les tissus altérés par cette maladie », avec Victor André Cornil, extrait de: Journal de l'anatomie et de la physiologie normales et pathologiques de l'homme et des animaux, 1883, disponible sur Gallica.
  • « Note sur le siège des bactéries dans la variole, la vaccine et l'érysipèle », [communication faite à la Société médicale des hôpitaux dans la séance du 10 août 1883, par MM. Cornil et Babès], extrait de: L'Union médicale, 1884, disponible sur Gallica.
  • Les bactéries et leur rôle dans l'anatomie et l'histologie pathologiques des maladies infectieuses (2e édition revue et augmentée...), F. Alcan (Paris), 1886, disponible sur Gallica.
  • (de) Über isoliert färbbare Antheile von Bakterien, Zeitschrift für Hygiene, Leipzig, 1889, 5: 173-190.
  • Les bactéries et leur rôle dans l’anatomie et l’histologie pathologiques des maladies infectieuses, avec Victor André Cornil, 2 vol., avec atlas, Félix Alcan (Paris) 1890:
  1. tome premier disponible sur Gallica.
  2. tome second disponible sur Gallica.
  • « Observations sur la morve », in: Archives de médecine experimentale et d’anatomie pathologique, 18.91, 3:619-645.
  • (de) Untersuchungen über Koch's Kommabacillus, [Virchows] Archiv für pathologische Anatomie und Physiologie und für klinische Medicin, Berlin.
  • Communications faites au Congrès français de médecine (deuxième session, Bordeaux, 1895) : [1°note sur des myèlites infectieuses ; 2°sur les streptocoques et sur les épidémies de complications des maladies], impr. de G. Gounouilhou (Bordeaux), 1896, disponible sur Gallica.
  • (de) Untersuchungen über den Leprabazillus und über die Histologie der Lepra, Berlin, 1898.
  • (de) Beobachtungen über Riesenzellen, Stuttgart, 1905.
  • (de) Über die Notwendigkeit der AbVerfahrens der Wutbehandlungänderung des Pasteur'schen, Zeitschrift für Hygiene und Infektionskrankheiten, Leipzig, 1908, 58:401-412.

Titres, prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Hématies contenant Babesia sp.

L'Université Babeș-Bolyai de Cluj-Napoca et l'Université de médecine et pharmacie Victor Babeș de Timisoara portent son nom.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Vie et l'œuvre du professeur Dr. Victor Babeş , [Hommage offert par ses collaborateurs, ses élèves et étudiants], Cartea medicală, 1924, 192 p.
  • (en) « Victor Babes », in : Am J Public Health (N Y). Jun 1927; 17(6): 615, Texte intégral.
  • Iuliu Ghelerter: Victor Babès, 1956, 13 p.
  • Igirosianu, Joseph: « Un grand contemporain de Pasteur: Victor Babès (1859-1926). », in: Histoire des Sciences médicales, 1974, 8 (3), p. 549-558, Texte intégral.
  • (en) Dumitru Curcă: « The Romanian scientist: Prof. Victor Babes », in: Historia medicinae veterinariae, 27.5-6 (2001): 333-347.
  • (en) Mihalca, Andrei D., et al. : « The quest for piroplasms: from Babeş and Smith to molecules. », in: Sci. Parasitol, 11 (2010): 14-19, Texte intégral.
  • Iulia Antonia Toniuc: Le médecin roumain Victor Babes (1854-1926): sa contribution dans le domaine de la rage et de la babésiose, [Thèse de médecine, Rouen], 2007, 184 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Membres de l'Académie Roumaine
  2. Victor Babès dans la bibliothèque de l'Académie de médecine
  3. (en) Babès-Ernst granules
  4. (en) Babes-Ernst body
  5. (en) Babes nodules consisting of glial cells

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]