Victor André Cornil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornil (homonymie).
Victor Cornil
Image illustrative de l'article Victor André Cornil
Fonctions
Conseiller général et parlementaire
4 septembre 1870
Élection Conseiller général de l'Allier
Président Président du conseil général de l'Allier
20 février 1876
Élection Député de l' Allier
Réélection 21 août 1881
6 janvier 18854 janvier 1903
Élection Sénateur de l'Allier
Réélection 7 janvier 1894
Biographie
Nom de naissance Victor André Cornil
Date de naissance 17 juin 1837
Lieu de naissance Cusset (Allier)
Date de décès 13 avril 1908 (à 70 ans)
Lieu de décès Menton (Alpes-Maritimes)
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Professeur de médecine

Victor André (ou André-Victor[1]) Cornil, né le 17 juin 1837 à Cusset (Allier) et mort le 13 avril 1908 à Menton (Alpes-Maritimes), est un histologiste, anatomo-pathologiste et un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Félix Cornil (1802-1879), médecin à Cusset et inspecteur des eaux de Vichy, maire de Cusset, et de Reine Rose Boirot, elle-même fille d'André dit Victor Boirot (1783-1849), conseiller général de l'Allier[2]. Il a épousé en premières noces, le 21 décembre 1872 à Paris 6e, Élisabeth Jeanne Marie Pauline Caffe (1846-1874), puis, en deuxièmes noces, le 19 avril 1876 à Paris 8e Antoinette Amélie Motet (1856-1917). De sa seconde femme, il a eu une fille, Andrée Cornil, épouse du général Adolphe Messimy, député, sénateur et ministre de la Troisième République.

Ayant obtenu son doctorat à Paris en 1860, il a eu une carrière d'enseignant à la faculté de médecine de Paris et a été membre de l'Académie nationale de médecine[3]. Il est officier de la Légion d'honneur[4]

Ami de Gambetta, il devient préfet de l'Allier le 4 septembre 1870. Candidat malheureux aux législatives dans l'Allier en 1871, il est élu député en 1876 et conserve son siège jusqu'en 1882. Il siège au groupe de l'Union républicaine. Il quitte son siège en 1882 pour occuper un poste de professeur d'anatomie pathologique à la faculté de médecine de Paris. Il retrouve un siège de sénateur de l'Allier[5] en 1885, qu'il conserve jusqu'en 1903. Il s'intéresse aux questions de santé publique et est souvent nommé rapporteur sur ce sujet.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

Une sélection parmi ses parutions :

  • Sur les lésions anatomiques du rein dans l'albuminurie, [thèse de médecine de Paris n° 229], imp. de E. Martinet,1864, Texte intégral.
  • Mémoire sur les lésions anatomiques du rein dans l'albuminurie, G. Baillière (Paris), 1864, disponible sur Gallica.
  • Contribution à l'histoire du développement histologique des tumeurs épithéliales, 1866.
  • Anatomie de la pustule de la variole et de la vésicule de la varicelle, impr. de E. Martinet (Paris), 1866, disponible sur Gallica.
  • Deux Jours à l'établissement thermal de Saint-Alban, près Roanne (Loire), impr. de A. Ducroux et Gourjon Dulac (Moulins), 1867, disponible sur Gallica.
  • De la phtisie pulmonaire, étude anatomique, pathologique et clinique, (Paris) 1867.
  • Du cancer et de ses caractères anatomiques, 1867.
  • Des Différentes espèces de néphrites, G. Baillière (Paris), 1869, disponible sur Gallica.
  • Titres et travaux scientifiques, Impr. de E. Martinet (Paris), 1872, Texte intégral.
  • Leçons élémentaires d'hygiène, [rédigées d'après le programme adopté par le ministre de l'Instruction publique à l'usage des établissements secondaires], G. Baillière (Paris), 1873, disponible sur Gallica.
  • Leçons sur la syphilis, faites à l'hôpital de la Lourcine, J.-B. Baillière et fils (Paris), 1879, disponible sur Gallica.
  • Documents à consulter à propos du projet de création d'une chaire d'anatomie pathologique pratique à la Faculté de médecine de Paris, typographie Georges Chamerot (Paris), 1880, Texte intégral.
  • Anatomie pathologique de la lèpre, [Communications faites à la Société médicale des hôpitaux dans les séances des 10 juin et 28 octobre 1881], typ. Félix Malteste et Cie (Paris), 1881, Texte intégral.
  • Notice sur les titres et travaux scientifiques, Impr. A. Parent (Paris), 1882, Texte intégral.
  • Blessure et maladie de M. Léon Gambetta. Relation de l'autopsie, [Observation clinique rédigée par M. Lannelongue, autopsie par M. le professeur Cornil], G. Masson (Paris), 1883, Texte intégral.
  • Titres et travaux scientifiques, impr. A. Lanier (Paris), 1887, Texte intégral.
  • Leçons sur l'anatomie pathologique des métrites, des salpingites et des cancers de l'utérus faites à l'Hôtel-Dieu, [recueillies par M. Laffitte et M. le Dr Toupet], F. Alcan (Paris), 1889, disponible sur Gallica.
  • La méthode de Koch et sa technique, impr. de Daix frères (Clermont (Oise)), 1891, disponible sur Gallica.
  • « Quatre leçons professées en novembre 1895 sur les découvertes de Pasteur et leurs applications à l'anatomie et à l'histologie pathologique » [Cours d'anatomie pathologique de la Faculté de médecine] , extrait de: Journal des connaissances médicales, Société nouvelle de l'Imprimerie Schiller (Paris), [1895], disponible sur Gallica.
  • Anatomie et histologie de la grossesse tubaire, Masson (Paris), 1901.
  • Travaux scientifiques, supplément, 1887-1901, Félix Alcan (Paris), 1901, Texte intégral.
  • Paul Brouardel, souvenirs d'autrefois, É. Crété (Corbeil), 1906.
En collaboration
  • avec Victor Babeș : Note sur le siège des bactéries dans la variole, la vaccine et l'érysipèle, [communication faite à la Société médicale des hôpitaux dans la séance du 10 août 1883], impr. de Alcan-Lévy (Paris), 1884, disponible sur Gallica.
  • avec Victor Babeș : Les bactéries et leur rôle dans l'anatomie et l'histologie pathologiques des maladies infectieuses (2e édition revue et augmentée), F. Alcan (Paris), 1886, disponible sur Gallica.
  • avec Victor Babeș : Les bactéries et leur rôle dans l’anatomie et l’histologie pathologiques des maladies infectieuses, (3e édition) 2 vol., avec atlas, Félix Alcan (Paris) 1890:
  1. tome premier disponible sur Gallica
  2. tome second disponible sur Gallica.
  • avec le Dr Paul Coudray: « Action de l'iodoforme sur les tissus normaux », extrait de : La Semaine médicale du 9 mai 1900, disponible sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son prénom usuel est Victor.
  2. Généalogie d'André Victor Cornil.
  3. André Victor Cornil dans le site de l' Académie de médecine
  4. Dossier LH/592/34 dans le site Léonore
  5. André Cornil dans le site du Sénat.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vincent Wright, Éric Anceau, Les préfets de Gambetta (coll. du Centre Roland Mousnier, 34), Paris, Presses de Paris Sorbonne, 2007, p. 148-151. (ISBN 9782840505044) (consultable en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]