Université Babeș-Bolyai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Babeș-Bolyai
Nom original Universitatea « Babeș-Bolyai »
Babeș-Bolyai Tudományegyetem
Informations
Fondation 1872
Type Université publique
Régime linguistique Roumain et hongrois
Localisation
Coordonnées 46° 46′ 02″ N 23° 35′ 30″ E / 46.767205, 23.591582 ()46° 46′ 02″ Nord 23° 35′ 30″ Est / 46.767205, 23.591582 ()  
Ville Cluj-Napoca
Pays Roumanie Roumanie
Direction
Recteur Ioan-Aurel Pop
Chiffres clés
Personnel Environ 2 800
Étudiants Modèle:51575[1]
Divers
Site web www.ubbcluj.ro

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

(Voir situation sur carte : Roumanie (administrative))
Université Babeș-Bolyai
Le bâtiment principal

L'université Babeș-Bolyai (UBB) est une université publique, fondée en 1872 à Cluj-Napoca, ville située dans la région de Transylvanie, en Roumanie. Elle porte le nom de deux scientifiques de Transylvanie, le microbiologiste roumain Victor Babeș et le mathématicien hongrois János Bolyai.

Université multidisciplinaire et multiculturelle ayant 50 000 étudiants répartis en 21 facultés (UFR) proposant 105 spécialités, l'UBB est la plus complexe et la plus grande université roumaine.

Dans le top Quacquarelli Symonds (connu par The Times Higher Education Supplement), l’Université Babeș-Bolyai était dans l’année 2009 placée sur la place 601+, donc considérée parmi les meilleures 1 000 universités du monde[2]. C'est la deuxième position parmi les universités roumaines, étant précédée par l'Université de Bucarest placée sur la place 501-600[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cour intérieure de l'un des bâtiments de l'UBB
  • En 1581, István Báthory, gouverneur de Transylvanie, fonde un collège à Cluj-Napoca, fonctionnant sous la direction des Jésuites.
  • En 1688, l'Église catholique établit une académie à Cluj-Napoca sous la direction des Jésuites.
  • En 1776, l'impératrice Marie-Thérèse crée l'université allemande de Cluj-Napoca. Joseph II d'Autriche la remplace par l'École Piariste où les enseignements sont faits en latin.
  • En 1872, les autorités de l'époque établissent une université à Cluj-Napoca ayant comme langue d'enseignement le hongrois, sauf pour la section de la langue et de la littérature roumaine.
  • En 1881, l'université est renommée François-Joseph Ier d'Autriche portant le nom de l'empereur des Habsbourgs.
  • En 1919, après l'union de la Transylvanie et de la Roumanie, l'université roumaine de Cluj est créée. Le roi Ferdinand I de Roumanie proclame l'ouverture de l'université le 1er février 1920. La section en langue hongroise est déplacée dans la ville de Szeged.
  • En 1940, suite au second arbitrage de Vienne, la ville de Cluj est attribuée à la Hongrie et l'université en langue hongroise y est réinstallée.
  • Après 1945, le second arbitrage de Vienne est abrogé. L'université en langue roumaine, nommée Victor Babeș, y est établie. L'université en langue hongroise de Cluj est alors nommée János Bolyai.
  • En 1959, les deux universités fusionnent et forment l'Université Babeș-Bolyai, ayant deux langues d'enseignement, le roumain et le hongrois. Pendant les dernières années du régime communiste, les études en hongrois ont été graduellement réduites.
  • À partir de 1989, l'éducation en langue hongroise a été redéveloppée. Des spécialisations en allemand, anglais et français ont été ouvertes.

L'Université Babeș-Bolyai aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Façade de la Faculté de Chimie

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Les Bâtiments[modifier | modifier le code]

Les bâtiments de l'UBB sont parsemés un peu partout dans la ville de Cluj-Napoca.

Résidences universitaires[modifier | modifier le code]
  • 3 résidences universitaires à Cluj-Napoca : 45 et 90, str. Hașdeu (13 bâtiments) ; 49, str. Teodor Mihali (1 bâtiment) ; 7, str. Pandurilor (3 bâtiments)[1]
  • une résidence universitaire à Bistrița (1 bâtiment)
  • résidences de vacances à Arcalia, Beliș et Blăjoaia (commune de Măguri-Răcătău)
La Bibliothèque universitaire centrale[modifier | modifier le code]

Avec un fonds de quelque 3.600.000 ouvrages, la BCU est l'une des plus grandes bibliothèques universitaires de l'Europe de l'est.

Les Musées[modifier | modifier le code]
Le Jardin botanique[modifier | modifier le code]
L'Observatoire astronomique[modifier | modifier le code]
Le Parc sportif "Iuliu Hațieganu"[modifier | modifier le code]

Le Parc sportif "Iuliu Hațieganu" s'étend sur une surface totale de 68 060 m2[1].

Personnel et étudiants[modifier | modifier le code]

Bâtiment de la Faculté de Droit
  • personnel enseignant-chercheur en 2006-2007 : 2.806[1]
  • total étudiants en 2006-2007 : 51.575

Budget annuel[modifier | modifier le code]

  • 2004-2005 : 154.282.571 RON[1]
  • 2005-2006 : 229.345.922 RON
  • 2006-2007 : 192.725.000 RON

La Direction[modifier | modifier le code]

Les Services[modifier | modifier le code]

Relations internationales[modifier | modifier le code]

L'UBB a établi des relations avec un grand nombre d'universités du monde entier. Elle abrite aussi un Institut Confucius.

Composantes et langues d'enseignement[modifier | modifier le code]

L'escalier central du bâtiment principal
Bâtiment de la Faculté de Psychologie
  • Faculté de Mathématiques et Informatique (ro) (hu) (de) (en)
  • Faculté de Physique (ro) (hu) (de)
  • Faculté de Chimie et Ingénierie de la chimie (ro) (hu) (de) (en)
  • Faculté de Biologie et Géologie (ro) (hu) (de)
  • Faculté de Géographie (ro) (hu) (de)
  • Faculté de Sciences de l'environnement (ro) (hu)
  • Faculté d'Histoire et de Philosophie (ro) (hu) (de)
  • Faculté de Psychologie et des Sciences de l'éducation (ro) (hu)
  • Faculté de Sciences politiques et d'Administration publique (ro) (hu) (de) (en)
  • Faculté de Lettres (ro) (hu) (es) (fr) (it) (de) (en) (no) (ru) (uk) (la) (grc) (ja) (ko) (zh)
  • Faculté de Théâtre et de Télévision (ro) (hu)
  • Faculté de Droit (ro) (hu)
  • Faculté de Sciences économiques (ro) (hu) (de)
  • Faculté d'Éducation physique et sportive (ro) (hu)
  • Faculté d'Études européennes (ro) (de) (en)
  • Faculté de Sociologie et d'Assistance sociale (ro) (hu)
  • Faculté de Théologie Orthodoxe (ro)
  • Faculté de Théologie gréco-catholique (ro)
  • Faculté de Théologie catholique romaine (hu)
  • Faculté de Théologie protestante (hu)
  • Business School (ro)

L'Université Babeș-Bolyai a aussi des antennes dans quatorze autres villes transylvaines : Aiud, Bistrița, Dej, Gheorgheni, Miercurea Ciuc, Năsăud, Odorheiu Secuiesc, Satu Mare, Sfântu Gheorghe, Sibiu, Sighetu Marmației, Târgu Mureș, Târgu Secuiesc et Zalău.

L'Offre de formation[modifier | modifier le code]

Bâtiment de la Faculté de Lettres

Licence[modifier | modifier le code]

Master[modifier | modifier le code]

Doctorat[modifier | modifier le code]

Formation continue[modifier | modifier le code]

La Recherche[modifier | modifier le code]

La Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Enseignants célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Universitatea Babes-Bolyai astazi
  2. a et b 2009 World University Rankings 500 plus QS Quacquarelli Symonds Limited.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres universités de Cluj-Napoca :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :