Umbar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Umbar
Description Port, havre et forteresse maritime
Emplacement Sud du Gondor, face au Harad
Existence Fondé au cours du Second Âge, au plus tôt après 1200 S.A. forteresse bâtie en 2280 S.A.
Souverains Rois de Númenor
puis Númenoréens Noirs
puis Rois de Gondor
puis Corsaires d'Umbar
puis Rois du Royaume Réunifié
Sources Le Silmarillion, Le Seigneur des anneaux, Contes et légendes inachevés

Umbar est un royaume imaginaire dans l'œuvre de J. R. R. Tolkien. Il s'agit d'une région côtière proche du Gondor, au sud de l'Harondor et dans le sud-est de la baie de Belfalas. La principale ville de cette contrée porte le nom de Havres d'Umbar. Ce grand port, fondé par les Númenóréens a transmis son nom à la baie qui l'abrite.

Noms[modifier | modifier le code]

Le toponyme Umbar est une des rares occurrences d'un terme pré-Númenoréen[1], sans qu'on en connaisse la signification. Le mot umbar signifie également "destin" en quenya, ancienne langue elfique parlée par les Elfes Noldor.

Histoire interne[modifier | modifier le code]

Au Second Âge, Umbar est un des havres maritimes númenoréens établis en Terre du Milieu à la suite de la fondation de Vinyalondë (Lond Daer) par Aldarion en 1200 SA. La soif de pouvoir croissante des rois de Númenor les conduisit à transformer les havres en forteresses, particulièrement ceux situés au sud de la Terre du Milieu, plus proches de Númenor et où les expéditions se rendaient plus fréquemment[2]. Umbar fut ainsi dotées d'importantes fortifications et, en 2280 SA il s'agissait du principal port númenoréen en Terre du Milieu[1]. C'est à ce titre qu'Ar-Pharazôn y débarque en 3261 pour défier Sauron, jusqu'alors souverain incontesté de la majeure partie de la Terre du Milieu.

Avec la submersion de Númenor, les ports au sud d'umbar furent abandonnés, et Umbar constitua un royaume autonome, contrôlé par les Hommes du Roi, ceux qui, parmi les gens de l'Occidentale, avaient tourné le dos aux Eldar et aux Valar, désignés sous le nom de Númenóréens Noirs.

Au cours du Troisième Âge, Umbar changea de nombreuses fois de mains, contrôlant tantôt un arrière-pays important, tantôt servant de tête de pont au Gondor dans sa lutte pour le contrôle de la marche sud, l'Harondor. Ainsi, en 933, le roi du Gondor Eärnil Ier conquiert Umbar. En 1448, à la suite de la Guerre fratricide, la région fait sécession du reste du royaume sous l'autorité des descendants de Castamir l'Usurpateur, formant la base des Corsaires d'Umbar, en guerre permantente avec le Gondor tantôt dans le cadre d'opérations aux côtés du Harad, tantôt dans le cadre de raids contre les établissements côtiers du royaume. Le port n'est repris qu'en 1810 par le roi Telumehtar. Peu après, Umbar se révolta encore. Des raids côtiers en émanèrent plusieurs fois, frappant plus particulièrement la région de l'Harondor.

Au cours de son séjour en Gondor sous le pseudonyme de Thorongil, Aragorn mena un raid contre Umbar qui conduisit à la destruction de la majeure partie de la flotte des Corsaires.

Pendant la Guerre de l'Anneau, c'est d'Umbar qu'une grande flotte de vaisseaux corsaires partit pour se joindre aux hordes de Sauron à la Bataille des Champs du Pelennor.

Quand la puissance du Mordor fut brisée et celle du Gondor restaurée, Umbar passa sous la direction des souverains de Minas Tirith.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Second Âge[modifier | modifier le code]

Troisième Âge[modifier | modifier le code]

  • 933 : Le roi Eärnil de Gondor conquiert l'Umbar qui devient une marche frontière fortifiée.
  • 1015 : Le Roi Ciryandil est tué au siège d'Umbar.
  • 1050 : Hyarmendacil Ier conquiert le Harad.
  • 1448 : Après la Lutte Fratricide, le parti de Castamir fuit le Gondor et s'empare d'Umbar, qui fait sécession.
  • 1540 : Le roi Aldamir est tué au cours d'une guerre contre le Harad et les Corsaires d'Umbar.
  • 1551 : Hyarmendacil II est vainqueur des Haradrim.
  • 1634 : Les Corsaires ravagent Pelargir et tuent le roi Minardil.
  • 1810 : Le roi Telumehtar Umbardacil reconquiert l'Umbar et en chasse les Corsaires.
  • 1944 : Ondoher est tué au combat contre les Orientaux, alliés aux Haradrim et aux Variags de Khand, qui sont vaincus par le général Eärnil.
  • 2758 : Le Gondor est assailli par les flottes des Corsaires.
  • 2885 : Ameutés par les émissaires de Sauron, les Haradrim franchissent le fleuve Poros et attaquent le Gondor. Les fils de Folcwine de Rohan sont tués au service du Gondor.
  • 3019 : Aragorn chasse l'ennemi de Pelargir et se rend maître de la flotte d'Umbar (cinquante grands vaisseaux et de nombreux plus petits), qui sauve la situation lors de la Bataille des Champs du Pelennor.

Conception et évolution[modifier | modifier le code]

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The Complete Guide of Middle-earth, entrée « Umbar »
  2. The Atlas of Middle-earth, « Voyages of the Númenoréans », p. 44

Bibliographie[modifier | modifier le code]