The Return of the King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Retour du roi (homonymie).

The Return of the King

Titre original The Return of the King
Réalisation Jules Bass
Arthur Rankin Jr.
Scénario Romeo Muller
Acteurs principaux
Sociétés de production Rankin/Bass
Topcraft
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre fantasy
Première diffusion 11 mai 1980
Durée 98 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Return of the King est un téléfilm d'animation musical américano-japonais réalisé par Jules Bass et Arthur Rankin Jr. et diffusé aux États-Unis sur la chaîne ABC le dimanche . Il s'agit d'une adaptation du roman de J. R. R. Tolkien Le Retour du roi, troisième et dernier volet du Seigneur des anneaux. Ce film est inédit en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Plusieurs comédiens ayant participé au doublage de Hobbit reprennent leurs rôles : Orson Bean interprète Bilbon, mais également Frodon, tandis que John Huston et Brother Theodore doublent à nouveau Gandalf et Gollum, respectivement. Le chanteur Glenn Yarbrough, qui interprétait plusieurs chansons sur la bande originale du Hobbit, est également de retour, dans le rôle du « ménestrel de Gondor ».

Production[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Cette production s'inscrit à la fois dans la continuité du téléfilm d'animation The Hobbit (1977), également produit par Rankin/Bass, et du film d'animation de Ralph Bakshi Le Seigneur des anneaux (1978), qui s'interrompait après la bataille de Fort-le-Cor. Aussi, les événements du Hobbit, de La Communauté de l'anneau et des Deux Tours sont brièvement résumés au début du téléfilm.

Ce téléfilm est réalisé sans autorisation de la Saul Zaentz Company, détentrice des droits d'adaptation du Seigneur des anneaux, ou du Tolkien Estate, représentant les héritiers de Tolkien. En effet, Rankin/Bass reprend l'argumentaire développé quelques années plus tôt par l'éditeur américain Ace Books pour publier une édition pirate du Seigneur des anneaux pour affirmer que Le Retour du roi se trouve dans le domaine public aux États-Unis. Un arrangement à l'amiable est finalement conclu entre les diverses parties[1].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Un 33 tours de la bande originale du téléfilm paraît chez Disneyland Records en 1980, ainsi qu'un 45 tours.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'agrégateur de critiques Rotten Tomatoes attribue une moyenne de 67 % à The Return of the King, sur la base de 15 critiques[2]. L'universitaire Janet Brennan Croft (en) pose un regard très négatif sur cette adaptation : « avec ses chansons insipides et son animation médiocre, elle est à éviter et ne constitue ni un bon premier contact avec Tolkien, ni un substitut valable à la lecture du livre[3] ».

Éditions en vidéo[modifier | modifier le code]

Warner Bros. commercialise ce téléfilm seul, mais aussi en tant que troisième et dernière partie d'une pseudo-trilogie comprenant également The Hobbit de Rankin/Bass et Le Seigneur des anneaux de Bakshi – bien que ce dernier présente d'importantes différences de style et de ton avec les deux productions télévisuelles.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wayne G. Hammond et Christina Scull, The J.R.R. Tolkien Companion and Guide: Reader's Guide, Houghton Mifflin,‎ 2006, 1256 p. (ISBN 978-0-618-39101-1), p. 22.
  2. (en) « The Return of the King », sur Rotten Tomatoes (consulté le 1er janvier 2013).
  3. (en) Janet Brennan Croft, « Rankin/Bass Productions, Inc. », dans Michael D. C. Drout, J. R. R. Tolkien Encyclopedia: Scholarship and Critical Assessment, Routlege,‎ octobre 2006 (ISBN 0-4159-6942-5), p. 559-561.

Lien externe[modifier | modifier le code]