USS Hornet (CV-8)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Hornet.
USS Hornet (CV-8)
Image illustrative de l'article USS Hornet (CV-8)

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commandé 30 mars 1939
Quille posée 25 septembre 1939
Lancement 14 decembre 1940
Armé 20 octobre 1941
Statut coulé lors de la bataille des îles Santa Cruz le 27 octobre 1942
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions de classe Yorktown
Longueur 252,20 m
Maître-bau 35 m
Tirant d'eau 8,50 m
Déplacement 29 581 t (max)
Vitesse 32,5 nœuds (60 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 8 canons de 127 mm, 16 mitrailleuses de 14 mm, 24 mitrailleuses de 20 mm
Aéronefs 90 avions
Autres caractéristiques
Équipage 2 919 hommes
Chantier naval Newport News Shipbuilding Company
Port d'attache Pearl Harbor
Indicatif CV-8
Coordonnées 8° 38′ 23″ S 166° 42′ 34″ E / -8.6397222222222, 166.70944444444 ()8° 38′ 23″ Sud 166° 42′ 34″ Est / -8.6397222222222, 166.70944444444 ()  
L'USS Hornet (CV-8) pendant le raid de Doolittle

L’USS Hornet (CV-8) est un porte-avions américain, quatrième et dernier de la classe Yorktown, entré en service en 1941.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Hornet s'est rendu célèbre pendant la Seconde Guerre mondiale, le 18 avril 1942, en lançant les seize bombardiers B-25 Mitchell qui allaient réaliser le premier raid aérien sur Tokyo, dit raid de Doolittle. Décollant du pont de l'USS Hornet, les avions allaient bombarder Yokohama et Tokyo avec pour objectif de poursuivre jusqu'à des terrains d'aviation de Chine.

L'USS Hornet participe ensuite à la bataille de Midway.

Il sera coulé en octobre 1942 à la bataille des îles Santa Cruz où il est attaqué par une force aérienne largement supérieure en nombre.

Le nom USS Hornet sera alors donné au 12e porte-avions américain, en cours de construction, qui sera mis à l'eau en 1943 : le USS Hornet (CV-12). Celui-ci sera l'un des principaux porte-avions américains de la guerre du Pacifique. Le monde entier l'a vu à la télévision lors de la récupération des capsules Apollo 11 et Apollo 12.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :