USS Yorktown (CV-5)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 35′ 59″ N 176° 34′ 04″ O / 30.59972, -176.56778 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir USS Yorktown.
USS Yorktown
Image illustrative de l'article USS Yorktown (CV-5)
Le Yorktown (CV-5) en 1937 - photo US Navy

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Lancement 4 avril 1936
Armé 30 septembre 1937
Statut Coulé par le sous-marin japonais I-168 le 7 juin 1942
Caractéristiques techniques
Type porte-avions
Longueur 246,73 mètres
Maître-bau 33,22 m (au pont d’envol)
Tirant d'eau 6,62 m (à pleine charge)
Déplacement 19 800 tonnes, 25 500 t en charge
Propulsion 4 lignes d’arbres, turbines à engrenages
Puissance 120 000 ch
Vitesse 33 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage 64-100 mm (ceinture), 25-76 mm (ponts)
Armement 8 pièces de 127 mm AA, canons multiples de 20 mm AA
Aéronefs 81 à 85 appareils
Autres caractéristiques
Électronique radar CXAM (à partir de 1940)
Équipage 2 919 personnes
Chantier naval Newport News
Coordonnées 30° 35′ 59″ N 176° 34′ 04″ O / 30.599722222222, -176.56777777778 ()30° 35′ 59″ Nord 176° 34′ 04″ Ouest / 30.599722222222, -176.56777777778 ()  

L'USS Yorktown est un porte-avions de l'US Navy de la Seconde Guerre mondiale, premier de sa classe, qui fut coulé le 7 juin 1942 lors de la bataille de Midway.

Historique[modifier | modifier le code]

Troisième navire de guerre américain à porter ce nom, l'USS Yorktown est un porte-avions de 19 800 tonnes. Il porte le numéro de coque CV-5. Construit aux chantiers de Newport News, en Virginie, il est lancé le 4 avril 1936 et a pour marraine Anna Eleanor Roosevelt, l'épouse du 32e président des États-Unis. Il est déclaré opérationnel le 30 septembre 1937, et c'est le capitaine Ernest D. McWhorter qui en prend le commandement.

Une fois armé, le porte-avions part pour la zone d'entraînement de Virginia Capes, au large de la baie de Chesapeake, en janvier 1938, où il conduit les opérations de qualification de son nouveau groupe aéroporté.

À partir d'avril 1939, il opère dans les Caraïbes et dans l'Atlantique, puis les deux années suivantes dans le Pacifique. En mai 1941, le Yorktown retourne dans l'Atlantique, où il patrouille durant les mois précédant l'entrée en guerre des États-Unis contre les forces de l'Axe.

La guerre[modifier | modifier le code]

Deux semaines après l'attaque japonaise à Pearl Harbor, le Yorktown transite par le Canal de Panama pour renforcer la flotte du Pacifique qui se trouve en mauvaise posture. Le premier combat du Yorktown aura lieu début février 1942, durant l'opération Marshalls-Gilberts. Tout de suite après, le porte-avions fait route vers le Pacifique Sud, où il participe à une série de raids et d'opérations dont le point culminant est la bataille de la mer de Corail au début du mois de mai. Durant cette bataille, dans laquelle il fut bombardé par l'ennemi, les avions du Yorktown ont attaqué deux porte-avions japonais, le Shōhō – qui fut coulé – et le Shōkaku – qui fut gravement endommagé.

L'USS Yorktown touché par une torpille japonaise lancée par un Nakajima B5N.

De rapides réparations à Pearl Harbor lui permettent de participer à la bataille de Midway, les 4, 5 et 6 juin 1942. Durant ce moment-clé des campagnes du Pacifique, ses avions ont rendu inutilisable le porte-avions Soryu et participé à la destruction du croiseur Mikuma ainsi qu'à celle du porte-avions Hiryu.

Ce sont pourtant des attaques successives des bombardiers et des avions lance-torpilles du Hiryu qui auront raison du Yorktown, qui sera abandonné dans l'après-midi du 4 juin. Deux jours plus tard, alors que les opérations de sauvetage sont en cours, le sous-marin japonais I-168 coule l'USS Hammann (en) et le porte-avions endommagé, le premier immédiatement et le second peu après le lever du jour le 7 juin.

L'USS Yorktown, le 6 juin 1942, quelques heures avant son naufrage

L'épave du Yorktown a été découverte et photographiée en mai 1998 par cinq mille mètres de fond, par l'océanographe Robert D. Ballard. Malgré les quelques 56 ans qu'elle a passés à cette grande profondeur (supérieure à celle à laquelle se trouve le Titanic), elle est extrêmement bien conservée.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Pont : bois

Aéronefs[modifier | modifier le code]

81/85 appareils :

Armement[modifier | modifier le code]

  • 8 pièces de 127 mm AA
  • Canons multiples de 20 mm AA

Décorations[modifier | modifier le code]

L'USS Yorktown a reçu les décorations suivantes[1] :

Apparitions[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

L'engagement du Yorktown au cours de la guerre du Pacifique est illustré dans les deux premiers albums de la série Buck Danny de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Battestations Midway

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :