Mikuma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikuma
Image illustrative de l'article Mikuma

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale japonaise Marine impériale japonaise
Quille posée 24 décembre 1931
Lancement 31 mai 1934
Armé 29 août 1935
Statut coulé le 7 juin 1942
Caractéristiques techniques
Type croiseur lourd
Longueur 206,1 mètres
Maître-bau 18 m
Tirant d'eau 5,5 m
Déplacement 8 500 tonnes
Propulsion 10 turbines Kanpon, 4 hélices
Puissance 152 000 ch (113 MW)
Vitesse 37 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 15 canons de 155 mm (remplacés par 10 canons de 203 mm)
8 canons de 127 mm
4 canons anti-aériens de 40 mm
12 tubes lance-torpilles de 610 mm
Aéronefs 3 hydravions
Autres caractéristiques
Équipage 850 hommes
Coordonnées 29° 20′ N 173° 30′ E / 29.33333333, 173.529° 20′ Nord 173° 30′ Est / 29.33333333, 173.5  

Le Mikuma était un croiseur lourd de la marine impériale japonaise de classe Mogami.

Construction[modifier | modifier le code]

Le Mikuma

Le Mikuma est le second croiseur de la classe Mogami conçue après les accords navals de Washington et de Londres. Avec 15 canons de 155 mm (répartis en cinq tourelles triples) et une vitesse de 37 nœuds, le Mikuma dispose d'un armement impressionnant pour un simple croiseur. La quille est posée le 24 décembre 1931 et le navire entre en service le 29 août 1935.

Une refonte de l'armement principal fit passer ce croiseur léger dans la catégorie des croiseurs lourds. Les cinq tourelles triples de 155 mm furent débarquées et remplacées par des tourelles doubles de 203 mm. C'est dans cette configuration qu'il entra dans la 2e guerre mondiale. Ces tourelles triples, maintenant disponibles, allaient être réutilisées comme armements secondaires, sur les cuirassés de classe Yamato.

Service[modifier | modifier le code]

Bataille de Midway[modifier | modifier le code]

L’agonie du Mikuma

Lors de la bataille de Midway le Mikuma escortait les troupes d'invasion japonaises. Après la perte de trois porte-avions de la marine impériale le 4 juin 1942, le débarquement sur les îles Midway fut annulé et les croiseurs d'escorte durent assurer le repli de la flotte. Dans la nuit du 4 au 5 juin les croiseurs Mikuma et Mogami entrèrent en collision, ce qui leur causa d'importants dégâts. Cumulant les avaries, les deux navires furent ralentis dans leur retraite permettant un harcèlement constant par l'aviation américaine. L'amiral Yamamoto tenta de sauver ses navires (en attirant la flotte américaine à portée de l'aviation japonaise basée à Wake) en envoyant six nouveaux croiseurs. Mais le navire dévasté par les bombardements des Dauntless du USS Enterprise (CV-6) et du USS Hornet (CV-8) sombra le 7 juin 1942.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Navires de la Seconde guerre mondiale Éditions Atlas pour Maxi-Livres.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :