Tupolev Tu-28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tupolev Tu-28
{{#if:
Un Tu-28 exposé au musée de Monino
Un Tu-28 exposé au musée de Monino

Constructeur Drapeau : URSS Tupolev
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 1959
Mise en service 1963
Date de retrait 1992
Nombre construits 188
Motorisation
Moteur Lyulka AL-21F-3
Nombre 2
Type Turboréacteurs double flux
Poussée unitaire 107,9 kN
Dimensions
Envergure 18 1 m
Longueur 27 7 m
Hauteur 7 m
Surface alaire 80 m2
Masses
À vide 24 500 kg
Avec armement 40 000 kg
Performances
Vitesse maximale 1 850 km/h (Mach 1,8)
Plafond 20 000 m
Vitesse ascensionnelle 7 500 m/min
Rayon d'action 3 200 km
Armement
Externe 4 missiles air-air AA-3 Ash ou 4 missiles air-air AA-5 Ash

Le Tupolev Tu-28 (ou Tu-128) est un avion de chasse du constructeur aéronautique soviétique Tupolev.

L'origine[modifier | modifier le code]

En 1961 la firme Tupolev réalise deux prototypes d'un nouvel intercepteur biréacteur de grande taille, le Tu-102. Cet appareil est dérivé du prototype du Tu-98 construit dans les années cinquante. En Occident il est pris au départ pour un Yakovlev avant d'être identifié comme sortant des ateliers Tupolev. L’OTAN le baptise du nom de Fiddler A. Ces deux prototypes sont utilisés pour le développement du Tu-128 qui reçoit la désignation OTAN de Fiddler B. Il effectue son premier vol en 1966.

Tu-128[modifier | modifier le code]

Le Tu-128 dispose de grandes réserves de carburant ce qui lui permet de mener des missions de défense aérienne au-dessus des vastes territoires délimitant les frontière de l'URSS. Le Tu-128 est assisté par les radars au sol qui le guident vers ses cibles. Cibles qu'il trouve ensuite avec son énorme radar I/J-band Big Nose. Il est armé de quatre missiles infrarouge AA-3. Ces principales cibles en cas de guerre sont les bombardiers stratégiques de l'OTAN et les chasseurs les escortant.

Comme sur beaucoup d'appareil de l'époque, son train d'atterrissage se rétracte vers l'arrière et l'équipage étaient de deux hommes assis en tandem.

Tu-28[modifier | modifier le code]

Une version améliorée du Tu-128 est par la suite mise au point puis produite en série par Tupolev : le Tu-28. Cet intercepteur tout temps opère sans l'aide des radars au sol et met en œuvre les nouveaux missiles air-air AA-5. Un peu moins de 200 exemplaires sont construits et intégrés à la VVS dès 1968. En 1975, Tupolev lance une étude sur une version propulsée par deux turboréacteurs à postcombustion.

À la chute de l'URSS 120 Tu-28P sont encore en service dans les forces aériennes russe et sont peu à peu remplacés par le MiG-31.

Il reste actuellement l'avion de chasse le plus grand jamais produit.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Appareils comparables[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]