Tour D2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour D2
Image illustrative de l'article Tour D2
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision Courbevoie
Quartier La Défense
Coordonnées 48° 53′ 25″ N 2° 14′ 52″ E / 48.890363, 2.24787448° 53′ 25″ Nord 2° 14′ 52″ Est / 48.890363, 2.247874  
Histoire
Architecte(s) Anthony Béchu et Tom Sheehan
Statut en construction
Usage(s) Bureaux
Architecture
Hauteur de l'antenne -
Hauteur du toit 171 mètres
Hauteur du dernier étage ?
Nombre d'étages 37
Superficie 50 000 m2
Nombre d'ascenseurs ?
Géolocalisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tour D2

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Tour D2

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Tour D2

Géolocalisation sur la carte : La Défense

(Voir situation sur carte : La Défense)
Tour D2

La tour D2 est un gratte-ciel[1] de bureaux en construction dans le quartier d'affaires de La Défense à Courbevoie (Hauts-de-Seine, France).

Le projet[modifier | modifier le code]

La tour D2, dont le permis de construire a été accordé en novembre 2009[2], prend la place de la Tour Veritas qui a été démolie[1]. Les travaux ont débuté en fin d'année 2010, début 2011. L'acte de vente des droits à construire, au profit de la Sogecap[1], a été signé le 16 mars 2010. Le chantier de démolition de l'immeuble Veritas a débuté le 16 juin 2011.

La phase « démolition » de l'immeuble Veritas s'est achevée fin septembre 2011 pour laisser la place à la création des fondations de la tour D2 entre octobre 2011 et février 2012. La construction infra s'est achevée fin 2012, puis a commencé la phase de construction des superstructure de novembre 2012 à fin 2013. L'achèvement de la tour et la livraison sont prévus pour septembre 2014. Le projet est à « blanc » c'est-à-dire que Sogecap l'investisseur lance son projet avant d'avoir trouvé de locataire.

La déconstruction de Veritas est effectuée par Prodemo ; la construction de la tour D2 est réalisée par un groupement Vinci : GTM, Dumez et Bateg. Deux grues à flèche relevable sont installées pour ce chantier. La base vie pour un demi-millier de personnes -en période de pointe- est mise en place au-dessus du boulevard circulaire grâce à un portique; huit étages de bungalows y prennent place.

Le concours a été remporté par l'architecte Anthony Béchu[1] en association avec Tom Sheehan pour un projet d'une hauteur d'environ 171 m[1] avec une forme souvent comparée à celle d'un avocat en trois dimensions développant trois façades différentes. Grande façade élancée sur Paris, silhouette tournée sur Courbevoie et un dos en courbe axé sur la perspective du boulevard urbain en cela elle diffère des Tours Torre Agbar (Barcelone, Espagne) ou du 30 St Mary Axe (Londres, Royaume-Uni), car lorsque l'on tourne autour, le volume n'est pas un cylindre mais développe une face élancée, une silhouette allongée et un dos en courbe douce.

Sa livraison est prévue pour septembre 2014[3].

Calendrier de la construction[modifier | modifier le code]

Photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (fr) « Projet-Défense 92 : tour D2 », sur www.defense-92.fr (consulté le 4 décembre 2010)
  2. (fr) « La Défense: les droits de la tour D2 vendus à Sogecap (Société Générale) », sur www.news-banques.com (consulté le 4 décembre 2010)
  3. http://www.defense-92.fr/batiments/tour-d2