Théorie de la relativité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'expression théorie de la relativité renvoie le plus souvent à deux théories distinctes élaborées par Albert Einstein : la relativité restreinte et la relativité générale[1]. Ce terme peut aussi renvoyer à une idée plus ancienne, la relativité galiléenne qui s'applique à la mécanique newtonienne.

En 1906, le physicien allemand Max Planck utilise l'expression « théorie relative » (Relativtheorie), qui met l'accent sur l'usage du principe de relativité. Dans la partie discussion de cet article, le physicien allemand Alfred Bucherer utilise pour la première fois le terme « théorie de la relativité » (Relativitätstheorie)[2],[3].

Les concepts mis en avant par la théorie de la relativité restreinte comprennent :

  • Les mesures de diverses quantités sont relatives à la vitesse de l'observateur. En particulier, le temps se dilate et l'espace se contracte.
  • L'espace-temps : l'espace et le temps doivent être perçus comme formant une seule entité.
  • La vitesse de la lumière dans le vide est invariable, peu importe la vitesse de l'observateur et de la source lumineuse.

Les concepts mis en avant par la théorie de la relativité générale comprennent :

  • L'espace-temps se courbe d'autant plus que la masse à proximité est grande.
  • La gravité influence l'écoulement du temps.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Theory of relativity » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Albert Einstein (trad. Robert William Lawson), Relativity: The Special and General Theory, Methuen & Co Ltd,‎ 1916 (lire en ligne)
  2. (de) Max Planck, « The Measurements of Kaufmann on the Deflectability of β-Rays in their Importance for the Dynamics of the Electrons », Physikalische Zeitschrift, vol. 7,‎ 1906, p. 753-761
  3. (en) Arthur I. Miller, Albert Einstein's special theory of relativity : Emergence (1905) and early interpretation (1905–1911), Reading, Addison-Wesley,‎ 1981 (ISBN 0-201-04679-2)

Articles connexes[modifier | modifier le code]