Tartous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la ville espagnole, voir Tortosa.
Tartous
(ar) طرطوس
Tartous
Tartous
Administration
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Muhafazah (محافظة) Tartous
Démographie
Population 96 401 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 34° 53′ 00″ N 35° 53′ 00″ E / 34.8833333, 35.883333334° 53′ 00″ Nord 35° 53′ 00″ Est / 34.8833333, 35.8833333  
Altitude 0 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Syrie

Voir sur la carte Syrie administrative
City locator 14.svg
Tartous

Tartous (en arabe طرطوس) est une ville côtière de Syrie, abritant le second port du pays après celui de Lattaquié. Elle est également la capitale du gouvernorat du même nom. La ville se situe à environ 160 kilomètres au nord-ouest de la capitale Damas et à 30 kilomètres au nord de la frontière libanaise. Les Syriens la considèrent comme une station balnéaire. La cathédrale romane abrite un petit musée qui expose les objets anciens trouvés dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée par les Phéniciens. Ils étaient déjà maîtres de l'île d'Arouad toute proche mais moins accessible. La ville passa ensuite entre les mains des Grecs, des Romains, des Arabes, puis des Croisés qui y construisirent le Château de Tortose.

La ville était nommée Antarados sous l'Antiquité, c'est-à-dire la ville en face d'Arados (actuelle Arouad), et Tortose par les Croisés.

Après le coup d’État du parti Baas en Syrie en 1963, la ville est devenue le centre du nouveau gouvernorat éponyme ; elle appartenait jusqu'alors au gouvernorat de Lattaquié[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Sa population est estimée à 96 401, celle du gouvernorat à 720 000 habitants.

Peuplée à 68,5 % de sunnites en 1935 (68,5 %), ils ne sont plus que 50,6 % en 1947, et dans les années 1990, ce sont les alaouites qui seraient majoritaires en représentant 70 % de la population[2].

Activités[modifier | modifier le code]

La ville est également connue pour abriter une base permanente de la Flotte maritime militaire de Russie, qui y stationne actuellement 150 hommes environ. Jusqu'en 1990, la ville accueillait entre 30 et 40 navires de la flotte de Méditerranée de la Marine soviétique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ancienne cathédrale Notre-Dame de Tortose, actuellement musée archéologique.

Sur les autres projets Wikimedia :