Sadad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sadad
(ar) صدد
Administration
Pays Syrie Syrie
Muhafazah (محافظة) Homs
Démographie
Population 3 000 hab.
Géographie
Coordonnées 34° 18′ 48″ N 36° 55′ 27″ E / 34.313456, 36.924189 ()34° 18′ 48″ Nord 36° 55′ 27″ Est / 34.313456, 36.924189 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Syrie

Voir sur la carte Syrie administrative
City locator 14.svg
Sadad

Sadad (en arabe: صدد) est un village de Syrie, à 60 kilomètres au sud de Homs et à 101 kilomètres au nord-est de Damas. Sadad est probablement le village mentionné dans l'Ancien Testament[1] comme extrémité nord-est du pays de Canaan, sous le nom de Zedad, traduit en latin dans la Vulgate par Sedada. L'araméen y est encore parlé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Isolée entre le desert de Syrie et les parties plus peuplées de la Syrie, la communauté de Sadad est restée de confession Syriaque Orthodoxe, cela malgré l'implantation musulmane de la Syrie au 7e siècle. L'Araméen reste une langue parlée, et utilisée dans les rites liturgiques. Sadad fut par le passé un carrefour important. Il y a des connexions évidentes entre Sadad et le monastère de Saint Moïse l'Abyssinien, en effet d'après les écrits d'Istifan ad-Duwayhi, certains moines de ce monastère seraient originaires de Sadad.

Dans une lettre de 1881, un coordinateur de guerre Français décrivait l'insécurité régnant dans ce village, où les habitants craignaient les raids des Bédouins. Malgré les taxes payées par les villageois aux tribus habitant dans la région, ceux-ci craignaient toujours d'être pillés. Les villageois dressèrent alors des barricades autour du village et des jardins alentours, afin d'empêcher tout cavalier d'entrer dans le village sans descendre de son cheval, ce que les Bédouins ne faisaient que rarement par petits groupes.

Sites[modifier | modifier le code]

On remarque la présence de plusieurs églises très anciennes comme Saint Bacchus (270), Saint Théodore (12e), Saint Sarkis (Sarkis, à prononcer Sergis ou Serge) (18e). La particularité notable concernant ces églises est leur architecture totalement différente, au vu de leurs dates de construction, ainsi que la présence de fresques et peintures d'anciens diacres, ce qui est une particularité concernant les églises syriennes.

De plus, des frontons gravés en Syriaque provenant de Sadad sont exposés au Musée de la Civilisation de Damas.

Démographie[modifier | modifier le code]

Le village compte 3000 habitants de façon permanente, et environ 6000 habitants à l'étranger.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]