Suppiluliuma II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bas relief représentant Suppiluliuma II à Hattusa
Chambre 2 construite par Suppiliuma II à Hattusa et portant son inscription

Suppiluliuma II, le fils de Tudhaliya IV, fut le dernier roi connu du Nouveau Royaume de l 'Empire hittite. Il régna de 1207 à 1178 et fut un contemporain de Tukulti-Ninurta Ier roi d'Assyrie.

Il est connu grâce à deux inscriptions en hiéroglyphes louvites. Ils font la chronique des guerres contre leurs anciens vassaux Tarhuntassa et contre AlaSiya à Chypre. Une inscription se trouve à la base de Nisantepe dans la Ville Haute de Hattusha, l'autre figure à l’angle nord de l'étang de l'Est (étang 1), à l’endroit qui est connu comme la salle 2 qui a servi de réservoir d'eau à Hattusha.

Les gravures de la chambre 2 sont historiquement importantes car elles sont le témoignage de l’instabilité politique majeure qui sévit sous le règne de Suppiluliuma roi de Hatti. Elles mentionnent que pendant son règne a eu lieu le saccage de la ville de Tarhutassa qui était une ville hittite et avait brièvement servi de capitale politique à l'Empire sous le règne de Muwatalli II.

Le royaume hittite a finalement été détruit par l’invasion des peuples de la mer et des gasgas à la fin des années 1170 avant notre ère. Si on se fonde sur les registres d’Ougarit, la menace provenait de l'ouest et le roi hittite avait demandé l'assistance d'Ougarit.

«L'ennemi [avance (?)] contre nous et il n'y a pas de nombre [...]. Notre nombre est pur (?) [...] Ce qui est disponible, recherchez-le et envoyez-le moi." [1]

Ammurapi, allié de Suppululiuma II et dernier roi d’Ougarit a écrit une lettre décrivant la menace représentée par l'invasion des Peuples de la mer et a demandé l'aide d’Eshuwara, le roi d’Alashiya (Chypre):

« Mon père, voici que les navires de l'ennemi sont venus (ici); mes villes (?) ont été incendiées, et ils ont fait beaucoup de mal à mon pays. Mon père ne sait-il pas que toutes mes troupes et mes chars (?) sont en pays hittite, et que tous mes vaisseaux sont dans le pays de Lukka? . . . Ainsi, le pays est abandonné à lui-même. Mais, mon père le sait : les sept navires de l'ennemi qui est venu ici nous ont infligé beaucoup de dommages[2]. »

Après l’effondrement du Royaume de Suppiluliuma, les tribus gasgas ont probablement pris le contrôle de Hatti. Hattusha elle-même a été détruite par le feu, son site n’a été réoccupé par une forteresse phrygienne qu’au bout de 500 ans seulement. Kuzi-Teshub, un souverain du Karkemish, prendrait plus tard prendre le titre de «grand roi», car il était un descendant direct de Suppiluliuma Ier[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. trans Astour, AJA 69 (1965), p.256
  2. Jean Nougaryol et al. (1968) Ugaritica V: 87-90 no.24
  3. Trevor Bryce, The Kingdom of the Hittites, Oxford University Press, 1998. p.384

Références[modifier | modifier le code]

  • Astour, AJA 69 (1965).
  • Güterbock, JNES 26 (1967), 73-81.

Liens externes[modifier | modifier le code]