Qadesh (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Qadesh et Laodicée.
Qadesh
Laodicée ad Libanum, (ar) تل النبي مندو
Image illustrative de l'article Qadesh (ville)
Localisation
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Gouvernorat Homs
Coordonnées 34° 33′ 29″ N 36° 31′ 12″ E / 34.557975, 36.519957 ()34° 33′ 29″ Nord 36° 31′ 12″ Est / 34.557975, 36.519957 ()  

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

(Voir situation sur carte : Liban (administrative))
Qadesh
Qadesh

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Qadesh
Qadesh

Qadesh ou Kadesh est une ville de la Syrie antique. Elle correspond au site actuel de Tell Nebi Mend[1], situé à 24 km au sud-ouest d'Homs, en amont du lac Qattina[2] ou lac de Homs, sur la rive ouest de l'Oronte à proximité de la frontière libanaise.

Elle fut le lieu de batailles dont la plus célèbre, qui eut lieu au début du XIIIe siècle avant notre ère[3], opposa deux grandes puissances de l'époque : les armées de l'empire hittite menées par Muwatalli II et de l'Égypte menées par Ramsès II lui-même. L'issue de la bataille est aujourd'hui encore incertaine, en effet, les sources égyptiennes relatent une victoire alors que les fouilles archéologiques faites en Turquie évoquent une défaite cuisante pour Ramsès II.

Laodicée ad Libanum[modifier | modifier le code]

Le tell Nebi Mend semble être le site de la ville hellénistique de Laodicée ad Libanum[4] dite aussi Laodicée de l'Oronte ou Laodicée Scabiosa (en latin : Laodicea ad Libanum ou (S)cabiosa Laodicea[5] Laodicée rugeuse /galeuse ?, en grec : Λαοδίκεια η κατά Λίβανον, Laodicée proche du Liban) « d'anciens villages indigènes (sont) érigés en cité comme Qadesh-Tell Nebi Mend, village médiocre transformé en une Laodicée du Liban[6] ». La ville est citée par Pline l'Ancien[7]. Au IIe siècle, Septime Sévère en fait une cité de droit romain (ius italicum)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tell Nebi Mend en arabe : tall al-nabī mandū, تل النبي مندو, colline du prophète Mendou
  2. Lac Qattina en arabe : baḥīra qaṭīna, بحيرة قطينة
  3. On ne connaît pas avec certitude la date ; celle généralement retenue est le 12 mai 1274 av. J.-C. : en l'an 5, le jour 9 du IIIe mois de Chémou du règne de Ramsès II
  4. Strabon parle de la plaine de la Bekaa en disant qu'il s'y trouve Chalkis et qu'à Laodicée commence le canton de Massyas : Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne] (XVI, 2 - La Syrie, la Phénicie et la Palestine, §18)
  5. Laodicée Scabiosa on trouve aussi Laodicée Cabiosa, l'absence du S serait due à une erreur de transcription : voir John Lemprière, A classical dictionary, E. Duychinck, Collin & co.,‎ 1827, 890 p. (présentation en ligne, lire en ligne), « [Laodicea] Scabiosa », p. 410
  6. Maurice Sartre, op. cit., « L'économie de la Syrie hellénistique. », p. 217
  7. Pline l'Ancien, Histoire naturelle [détail des éditions] [lire en ligne] (V, 19)
  8. Maurice Sartre, op.cit., « Vie civique et développement urbain. », p. 649

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]