Ammourapi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ammourapi (ou Hammourabi) fut le dernier roi de la cité d'Ougarit et régna vers 1215 - 1180 av. J.-C. Contemporain du Hittite Suppiluliuma II, son nom nous est parvenu par le biais d'une lettre (RS 18.17) écrite en réponse à une demande d'aide de la part du roi d'Alashiya[1]. Cette missive nous renseigne sur la situation dramatique dans laquelle se trouvait Ougarit lors de l'arrivée des Peuples de la mer.

"À mon père, les vaisseaux de l'ennemi sont venus ; mes cités ont brûle, et ils ont répandu le Mal dans mon pays. Mon père ne sait-il donc pas que toutes mes troupes et mes chariot sont au Pays d'Hatti, et que tous mes navires sont au Pays de Lukka ? (…) Ce pays est livré à lui-même. Que mon père soit avertit : les sept vaisseaux de l'ennemi nous ont infligé de grands dégâts."[2]

Aucune aide ne parvint et Ougarit fut rasée vers la fin de l'Âge du bronze.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Trevor Bryce, The Kingdom of the Hittites, Oxford University Press, 1998. p.367
  2. Jean Nougaryol et al. (1968) Ugaritica V : 87-90 no 24