Stan Van Gundy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Gundy.
Stan Van Gundy Portail du basket-ball
StanVanGundy 20050723.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Stanley A. « Stan » Van Gundy
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (54 ans)
Indio, Californie
Situation en club
Poste Entraineur
Carrière professionnelle *
Carrière d’entraîneur
1981-1983
1983-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1992
1992-1994
1994-1995
1995-2003
2003-2005
2007- 2012
Vermont Catamounts assis.
Castleton State College
Canisius College assis.
Fordham University assis.
University Massachusetts Lowell
Wisconsin Badgers assis.
Wisconsin Badgers
Miami Heat assis.
Miami Heat
Orlando Magic

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Stan Van Gundy, né le 26 août 1959 à Indio, Californie, est un entraîneur de basket-ball américain. Il est le frère de l'entraîneur Jeff Van Gundy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stan Van Gundy débute sa carrière d'entraîneur à l'âge de 24 ans à Castleton State College, où il restera jusqu'en 1986. Il rejoint en 1988 l'Université du Massachusetts à Lowell, où il dirige l'équipe locale durant quatre ans. Il entraîne durant la saison 1994-1995 l'Université du Wisconsin-Madison. C'est en 1995 qu'il intègre la NBA en devenant l'un des adjoints de Pat Riley au Miami Heat. Il devient entraîneur de la franchise au début de la saison 2003-2004 à la suite du départ soudain de Pat Riley, celui-ci demeurant président du club. Il améliore le bilan du club par rapport à la saison précédente et parvient à qualifier Miami pour le second tour des playoffs. À l'intersaison, l'équipe reçoit le renfort de Shaquille O'Neal, le Heat obtient alors le meilleur bilan à mi-saison, offrant à Van Gundy le privilège d'être désigné entraîneur de l'équipe de l'Est lors du All-Star Game, faisant de lui le premier entraîneur du Heat à obtenir cet honneur. Miami termine en tête de la saison régulière, mais s'incline en Finale de la Conférence Est face aux Detroit Pistons. Malgré ce bilan positif, il est écarté du poste d'entraîneur et c'est le président et son prédécesseur au poste, Pat Riley qui prend sa succession.

Au cours de l'intersaison 2007-2008, il reçoit des offre de quelques franchises et décide de rejoindre le Orlando Magic. Lors de la première saison (2007-2008), l'équipe réalise un bilan de 52 victoires - 30 défaites et remporte la Division. Le Magic atteint les demi-finales de Conférence pour la première fois depuis 12 saisons, s'inclinant face aux Detroit Pistons. La saison 2008-2009 est une plus grande réussite encore puisque l'équipe remporte 59 matchs, un nouveau titre de Division Sud-Est et atteint les Finales NBA. Cependant, l'équipe perd en cinq manches face aux Los Angeles Lakers.

Il est désigné coach de la sélection de l'Est pour le All-Star Game de 2010.

Références[modifier | modifier le code]