Stade du 1er-Novembre-1954 (Tizi-Ouzou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stade du 1er-Novembre-1954.
Stade 1er-Novembre-1954
Stadium.svg
Généralités
Nom complet
Stade 1er-Novembre-1954
Adresse
Stade du 1er-Novembre-1954
15000 Tizi Ouzou Drapeau de l'Algérie Algérie
Coordonnées
Construction et ouverture
Ouverture
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
JS Kabylie (depuis 1978)
Équipement
Surface
Capacité
20 000 places (sans sièges)
Tribunes
La tribune couverte
La tribune latérale dite "berbère"
La tribune "hôpital"
Le grand virage
Affluence record
plus de 22 000. au match (JSK - AL ISMAILY. 1-0. jouer le 10/09/2010 )

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Point carte.svg

Le stade 1er-Novembre-1954 est un stade de football et d'athlétisme situé à l'est de la ville de Tizi Ouzou. Il a été inauguré le 12 mars 1978. Il tire son nom de la date de déclenchement de la révolution algérienne. Son terrain de jeu répond aux normes règlementaires de la FIFA, il est doté d’une pelouse synthétique de 5e génération. Le stade a une capacité de 20 000 spectateurs.

Historique[modifier | modifier le code]

Il tire son nom de l'insurrection en Kabylie "Toussaint rouge" qui déclencha la guerre d'Algérie. Il est principalement utilisé pour les matchs de football. Son club résident actuel est la JS Kabylie. Le stade à une capacité de 20 000 spectateurs. Au mois d'Avril 2007, le stade a été rénove, une nouvelle pelouse synthétique de 4e génération a été posée et les vestiaires ont été réaménagés.

Le stade du 1er novembre 1954 a été inauguré le 12 mars 1978. Il tire son nom de la date de déclenchement de la révolution algérienne.

Cette infrastructure est composée précisément d’un terrain de jeu de football qui répond aux normes règlementaires de la FIFA et doté d’une pelouse synthétique de type 5e génération.

Se trouve également 2 terrains, l’un réservé au basket-ball tandis que l’autre est réservé pour la pratique du handball. On remarquera également une salle de musculation qui se trouve à côté des deux vestiaires.

Le stade en question est constitué d’une tribune couverte et de 2 virages, l’un en face au centre commercial, appelé également Grand Virage alors que l’autre se situe du côté de l’hôpital Nedir Mohamed appelé lui, Petit Virage.

À tout cela s'ajoute une piscine ainsi qu’une buvette servant d’espace de détente pour les joueurs et les supporters.

C’est dire toute l’importance de ce stade où évolue la JSK depuis sa construction en attendant le tout nouveau stade flambant neuf, actuellement en construction qui sera doté d’une pelouse naturelle et d’une capacité de 50 000 places. La fin des travaux est prévue pour l’année 2015.

Drame[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2014 à l'occasion du derby "JSK-USMA" comptant pour la 2éme journée du championnat d'Algérie de football (Ligue 1 Mobilis) (score finale 2-1 pour l'USMA) Albert Ebossé Bodjongo décède d'un jet de projectile en quittant le terrain accompagné d'Ali Rial et Youssef Benamara,à l'entrée du tunnel il s'effondre et meurt quelques heures plus tard au CHU Nédir Mohamed de Tizi Ouzou

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]