Union sportive de la médina d'Alger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis USM Alger)
Aller à : navigation, rechercher

USM Alger

Logo du USM Alger
Généralités
Nom complet Union sportive de la médina d'Alger
Surnoms L'USMA
Kahraba
Les Rouges et Noirs
Milano
Ouled El Bahdja
Ouled El Hamra
Les Rouges D'Alger
Rossoneri
Noms précédents Union Sportive Musulmane Algéroise (1937-1976)
Union Sportive Kahraba d'Alger (1977-1989)
Fondation 5 juillet 1937
(&&&&&&&&&&02813077 ans, 0 mois et 6 jours)
Statut professionnel Société par actions depuis 2010
Couleurs rouge et noir
Stade Stade Omar-Hamadi
(15 000 places)
Siège Stade Omar-Hamadi
2, avenue Ziar Abdelkader
Bab El Oued, Alger
Championnat actuel Ligue 1
Président Drapeau : Algérie Ali Haddad
(depuis 2010)
Entraîneur Drapeau : France Hubert Velud
(depuis 2013)
Site web www.usma.dz
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat d'Algérie (6)
Championnat d'Algérie D2 (4)
Coupe d'Algérie (8)
Supercoupe d'Algérie (1)
International[Note 1] Coupe de l'UAFA (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2014-2015 de l'USM Alger
0


L'Union sportive de la médina d'Alger, couramment abrégé en USM Alger ou encore USMA (en arabe : الإتحاد الرياضي لمدينة الجزائر ; abrégé en : إتحاد الجزائر), est un club de football algérien basé à Alger. Il a été fondé le 5 juillet 1937 et est le premier club à avoir remporté le championnat d'Algérie de football en 1963.

Le club possède l'un des palmarès les plus étoffés du football algérien, remportant le championnat d'Algérie et la coupe d'Algérie à 6 et 8 reprises, respectivement. l'USMA se classe à la 18e place des meilleures équipes africaines de la décennie 2001-2010, selon l'organisation d'études historiques et statistiques sur le football (IFFHS)[1].

L'USM Alger fut l'un des premiers clubs algériens à obtenir le statut professionnel, en 2010, grâce notamment à l'arrivée de l'actuel actionnaire majoritaire, l'homme d'affaires Ali Haddad, président entre autres du groupe ETRHB Haddad.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs de la Fédération de la capitale, le 5 juillet 1937 a déposé une demande d'adopter club Fédération des sports du capital islamique de l'État de l'USMA à Aldzaúralamqr social: Mathématiques 31, rue café prussique Président: Vice-président Ziad Ali: Bin Nasser Khader, Fernand Taieb Secrétaire général: J'ai apporté le Sous-Secrétaire général: coups de poing Ahmed Secrétaire Général du Trésor: balancier Arezki secrétaire adjoint au Trésor: Buarab Abderrahmane Sauvegardes: Blu-Taher, Bsaada Arezki, gagnant Ghasemi, Zakkar Abdul Qadir, Abdul Rahman Zmirle Martyrs de la Révolution et l'un d'eux Basita Prouvé école USM pendant la période coloniale sur les buts de sport, d'une part, et de son rôle dans le mouvement national en face de la colonisation de l'autre main, depuis 1955, ce qui était la révolution algérienne à la hauteur de son activité, a convoqué le chef de l'équipe Ali Sharafi, certains jeunes joueurs, y compris Mohammed Khaldod, Mustafa Bodish et Humaid Bin Canon, Hathm d'affronter avec courage le colonisateur et la réponse à l'appel du Front de libération nationale. A la fin de la même année, l'Armée de libération nationale a ordonné à tous les clubs à mettre fin aux activités sportives musulmanes, qui ont répondu à son club de l'USM Alger. Est tombé dans le domaine de l'honneur plusieurs martyrs des fils de l'équipe, et dépassé le nombre de témoignages de quarante ans, y compris un rouge nommé Ziad, et Aqnote, Doadh, Hlama, pour Chl, la sécurité, Lyon, Damana, Mekere, Blkrawi, Maida, Bousourh et Ali Basita

USM Alger Depuis sa création[modifier | modifier le code]

Hadj El Anka un célèbre supporter du club.

Chaque année, célèbre le peuple algérien pour l'indépendance nationale, célébré USM et ses partisans son anniversaire coïncidence Jour 5 Juillet 1937, a été connu par beaucoup équipe de surnoms, mais la majorité ne peut pas savoir l'histoire et la façon dont sa création et ce depuis la décision d'un groupe d'amis se cristallisent l'idée de créer Gym islamique Outre "Brigadier" dans la trachée. Le choix s'est porté sur le nom de la Fédération des sports de islamique en Algérie. Les premières réunions ont eu lieu pour établir l'équipe dans un café Ben Cannon gloires et les titres histoire

Al-Haj Ahmad poing gestionnaires des colonnes dans l'histoire de la Fédération algérienne de football comment créer du capital, et cela fait partie de l'un des rares témoignages à travers de vieux journaux. Et Pellnsph lui, l'idée de créer l'équipe a commencé en mai 1937, quand il a été de convertir une biologie de différence (Club quartier Salaust de l'athlète) à l'Union Club. Haj a été frappé, selon son témoignage, avec tout le rouge, nommé Ziad, et Murzuq balancier, et tout le monde était prêt à incarner l'idée. L'avantage de Haj poing amitié Jasula, un gestionnaires MCA, pour l'accomplissement des lois fondamentales de la Fédération de la capitale, en vertu de l'expérience Jasula dans les affaires juridiques de l'association, a été présenté une équipe à l'état ​​sous le numéro 1687, immédiatement après l'achèvement de la composante de procédures, d'abord rejeté la parole gouverneur de colonisateur "le siège du club Devan Street (anciennement tronçonnage Mosquée Kinsaoh) islamique », mais avant le statu quo dans ce dernier, et l'octroi de l'accréditation dans 5 goélette 1937, et était. Et soutient le Bureau de l'équipe par plusieurs noms sur le Graz urbain, Hamz, l'eye-liner, Basita, Zenati, Sharifi, tandis que le premier est le chef de cérémonie propriétaire Merzak balancier café de mathématiques

En 1943, la première ascension en 1951 ... le premier championnat[modifier | modifier le code]

Dans la saison 1942/1943 du siège de l'équipe de quart à Saint-Léon, à ouvrir la voie à des branches débuts de l'activité d'autres sports, comme la boxe, le basket-ball, le cyclisme, et il était tout d'Abdul Hamid, les responsables urbains et Hurcawi des branches des trois dans une rangée, et était de retour à la compétition officielle en 1942 et a donné lieu à des efforts de l'équipe monter la saison suivante à la deuxième section dirigée par Mustafa Kamal, qui était un joueur et entraîneur en même temps. En 1951, l'équipe s'est rendue à la première section avec les frères Azzouz, Printemps, Abdul Karim (Karimou), Hibra Ben Hayek, et dans la même saison plafonné premier championnat de l'Union en Algérie

Saison 1993/1992[modifier | modifier le code]

Lancement d'un entraîneur de variété Ben fida, aller connu Fawzi Moussouni (CR Belouizdad) et Bodib (NA Hussein Dey) nouvelle perte de la saison devant NA Hussein Dey (1-0) Stade Omar Hamadi, c'était une indication de la fragilité de la Madamin des fils si rapatriés à Alia et Ben Khalada. La seule équipe rang septième dans le groupe dominé par le Groupe Centre et WA Boufarik qui a sculpté syste Sherah pour se relever, et a nécessité l'Union de jouer pour une autre saison avec les équipes de Djelfa, Laghouat, al nazla, en particulier la hausse nouveau Chabab Tbesbst. En référence aux débuts de ce que les chambres de saison certains des noms le long des lignes de nécessaire et limité. À partir line-up: inutile, Hamaila (Mohamed Hamdoud), Abdellaoui, grabi, Cherfawi, fuyal, Maachou (Azzedine Rahim), Kdani, à Amirouche Lalili, Khalada

1994/1993 ascension Saïd Allik à la présidence[modifier | modifier le code]

Savait cette saison et l'arrivée de Saïd Allik heureux de présider le groupe, dent qui avait été nommé la saison précédente en tant que coach, et l'introduction de Farid Belmellat. RC Kouba, Hemici CR Belouizdad, slokiya, Bo hamide OMR El Anasser, avec le retrait de Maachou, Ben Khalide et d'autres, a été nommé Bahman et Aftisan à conduire l'Union à la première section. Le début était modeste, mais l'arrière était forte, cependant, les objectifs de visas où seule victoire de l'Union 1-0 dans Omar Hamadi et défait A retour ASO Chlef 2-0.

Avènement du professionnalisme (à partir de 2010)[modifier | modifier le code]

Public de l'USMA durant la finale de la coupe arabe au stade du 5-Juillet à Alger, le 14 mai 2013.
Saison Classement
(Division)
Points Diff.
2010-11 9/16 (1) 38 +4
2011-12 3/16 (1) 52 +12
2012-13 4/16 (1) 51 +17
2013-14 1/16 (1) 68 +28

En mars 2009, la FIFA impose à toutes les fédérations nationales de football où les clubs sont encore amateurs de se professionnaliser avant 2011, au risque de voir ses représentants exclus de toutes les compétitions internationales[2]. Le président de la fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, réagit immédiatement à l'ultimatum de la FIFA en organisant dès la saison 2010-2011, le premier championnat algérien de football professionnel[3]. Les clubs algériens se voient donc obligés de passer très vite du statut amateur à celui de société par actions (SPA) ou bien de SARL[4]. L'USM Alger fut l'un des premiers clubs à s'organiser en SPA avec l'arrivée à sa tête du richissime homme d'affaires algérien, Ali Haddad, propriétaire de l'entreprise de travaux publics ETRHB Haddad et du journal Le Temps d'Algérie. En investissant 707 millions de dinars algériens dans le club, Haddad en devient l'actionnaire majoritaire, détenant 83 % des parts de la société.

La première saison du football professionnel en Algérie fut une saison difficile pour l'USM Alger. En effet, le club termine à la 9e place du championnat et n'obtient son maintien qu'à la dernière journée à la faveur de sa victoire 3-0 face à l'USM Annaba[5]. Il s'agit là, du pire classement du club depuis la saison 1999-2000. En coupe d'Algérie, les Usmistes sont éliminés dès le premier tour[6].
Cette saison 2010-2011 a aussi vu Noureddine Saâdi, entraîneur en chef depuis le mois d'août 2009, être démis de ses fonctions le 11 décembre 2010[7]. Le technicien français Hervé Renard, le remplacera à la tête de la barre technique en janvier 2011[8].

Dépossédé un temps de son record en Coupe d’Algérie, L'USM ALGER reprend le trône le 1er mai 2013, l'USM Alger remporte sa 8e coupe d'Algérie sur le score de 1-0 face au Mouloudia.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales et internationales[modifier | modifier le code]

Avec six titres de champion d'Algérie, l'USM Alger est le troisième club le plus titré du pays après la JS Kabylie, le MC Alger.

En coupe d'Algérie, l'USMA est le club le plus titré avec huit trophées gagnés, Le club détient aussi le record de finales perdues en échouant à neuf reprises sur la dernière marche (dont cinq consécutivement, de 1969 à 1973). L'USM Alger a ainsi participé à 17 finales soit plus d'un tiers du total (ce qui constitue un record également).

En 2003, les Usmistes réalisent leur premier doublé coupe-championnat.

Palmarès de l'USM Alger dans les compétitions nationales et internationales

Compétitions nationales Compétitions internationales
Compétitions actuelles
Compétitions actuelles
Anciennes compétitions

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Meilleurs joueurs Meilleurs buteurs Meilleurs gardiens de but

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des joueurs de l'USM Alger.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de l'USM Alger de la saison 2014-2015
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau de l'Algérie Zemamouche, Mohamed LamineMohamed Lamine Zemamouche 19/3/1985 (29 ans) Algérie MC Alger (Formé au club)
27 G Drapeau de l'Algérie Berrefane, MouradMourad Berrefane 18/3/1986 (28 ans)
MC El Eulma
16 G Drapeau de l'Algérie Merzougui, AbdenourAbdenour Merzougui 15/2/1992 (22 ans) - MC Mekhadma
Défenseurs
4 D Drapeau de l'Algérie Laïfaoui, AbdelkaderAbdelkader Laïfaoui 9/7/1981 (33 ans) Algérie ES Sétif
6 D Drapeau de l'Algérie Chafaï, FaroukFarouk Chafaï 23/6/1990 (24 ans) Algérie espoirs MC Alger
20 D Drapeau de l'Algérie Khoualed, NacereddineNacereddine Khoualed Capitaine 16/4/1986 (28 ans) Algérie US Biskra
25 A Drapeau de l'Algérie Benmoussa, MokhtarMokhtar Benmoussa 1/8/1986 (27 ans) Algérie ES Sétif
26 D Drapeau de l'Algérie Boudebouda, BrahimBrahim Boudebouda 28/8/1990 (23 ans) Algérie espoirs Le Mans FC
30 D Drapeau de l'Algérie Meftah, Mohamed RabieMohamed Rabie Meftah 5/5/1985 (29 ans) Algérie JSM Béjaïa
29 M Drapeau de l'Algérie Laassami, SalimSalim Laassami 9/7/1990 (24 ans) - GS Consolat
Milieux de terrain
10 M Drapeau de l'Algérie Belaïli, YoucefYoucef Belaïli 14/3/1992 (22 ans) Algérie olympique ES Tunis
11 M Drapeau de l'Algérie El Orfi, HocineHocine El Orfi 27/1/1987 (27 ans) Algérie JS Kabylie
13 M Drapeau de l'Algérie Bouchema, NassimNassim Bouchema 5/5/1988 (26 ans)
MC Alger (Formé au club)
15 M Drapeau de l'Algérie Feham, BouazzaBouazza Feham 11/4/1986 (28 ans) Algérie A' ES Sétif
23 M Drapeau de l'Algérie Koudri, HamzaHamza Koudri 15/12/1987 (26 ans) Algérie MC Alger
28 M Drapeau de l'Algérie Baïteche, KarimKarim Baïteche 10/7/1991 (23 ans) - 0 Formé au club
47 M Drapeau de l'Algérie Ferhat, ZinedineZinedine Ferhat 1/3/1993 (21 ans) Algérie Académie FAF
8 M Drapeau de l'Algérie Orinel, AkimAkim Orinel 27/7/1986 (27 ans) - ÉFC Fréjus Saint-Raphaël
Attaquants
2 A Drapeau de Madagascar Andriamanitsinoro, CharlesCharles Andriamanitsinoro 6/9/1989 (24 ans) Madagascar WA Tlemcen
7 A Drapeau du Cameroun Nsombo, ErnestErnest Nsombo 6/3/1991 (23 ans)
Les Astres FC
9 A Drapeau de l'Algérie Ziaya, AbdelmalekAbdelmalek Ziaya 23/1/1984 (30 ans) Algérie CA Bizerte
18 A Drapeau de l'Algérie Seguer, MohamedMohamed Seguer 19/1/1985 (29 ans) Algérie ASO Chlef
14 A Drapeau de l'Algérie Nadji, RachidRachid Nadji 15/4/1989 (25 ans) - ES Sétif
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
Entraîneur(s) des gardiens
Médecin(s)
  • Drapeau : Algérie Rachid Abdeldjebar



Légende

Consultez la documentation du modèle

Officiels du club[modifier | modifier le code]

Conseil d'administration de l'USM Alger
Nom Fonction
Ali Haddad Propriétaire
Ali Haddad Président
Rebbouh Haddad Directeur général
Salah Allache Coordinateur général
Morad Belouchrani Porte-parole
Hubert Velud Entraîneur
Billel Dziri Entraîneur adjoint
Mounir Zeghdoud Entraîneur adjoint
Mustapha Aksouh DTS catégories jeunes
Mahieddine Meftah Entraîneur U21

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Liste des entraîneurs de l'USM Alger
Nom Période
Drapeau : Algérie Mustapha El Kamal 1942-194?
Drapeau : Algérie Abdelaziz Ben Tifour 1962-1965
Drapeau : Algérie Mokrane Oualikane 1965-1966
Drapeau : Algérie Mohamed Maouche 1966
Drapeau : Algérie Salah Achour 1967
Drapeau : Algérie Abdelaziz Ben Tifour (2) 1967-1968
Drapeau : Algérie Hamid Belamine 1968-1970
Drapeau : Algérie Ahmed Zitoun 1970-1972
Drapeau : Algérie Abdelghani Zitouni 1972-1973
Drapeau : Algérie Hamid Belamine (2)
Drapeau : Algérie Chaib Lamine
1973-1974
Drapeau : Algérie Hamid Belamine (2) 1974
Drapeau : Algérie Ahmed Aarab 1975
Drapeau : Algérie Abdelghani Zitouni (2) 1975-1976
Drapeau : Algérie Ahmed Zitoun (2) 1976-1977
Drapeau : Algérie Belkacem Mekddadi 1977-1979
Drapeau : Algérie Hamid Madani
Drapeau : URSS Balacov
Drapeau : Algérie Ahmed Aarab (2)
1979-1980
Drapeau : Algérie Ali Benfadah 1980-1981
Drapeau : Algérie Djilali 1982
Drapeau : Algérie Djilali
Drapeau : Algérie Abdelkader Zerar
1982-1983
Drapeau : Algérie Djilali 1983-1984
Drapeau : Algérie Lakhder Guitoun 1983-1984
Drapeau : Algérie Mokhtar Kalem 1983-1984
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh 1984-1986
Drapeau : Algérie Djamel Keddou
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh
1986-1989
Nom Période
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh
Drapeau : Algérie Djamel Keddou
Drapeau : Algérie Tewfik Korichi
1990
Drapeau : Algérie Ali Benfadah (2) 1990
Drapeau : Algérie Hocine Boumaraf
Drapeau : URSS Acramov
1990-1991
Drapeau : Algérie Ahmed Zitoun (2)
Drapeau : Algérie Hocine Boumaraf
1991-1992
Drapeau : Algérie Ali Benfadah (3) 1992
Drapeau : Algérie Saïd Allik
Drapeau : Algérie Mouldi Aïssaoui
Drapeau : Algérie Hamoui
Drapeau : Algérie Hamid Bernaoui
1992-1993
Drapeau : Algérie Abdelkader Bahmane
Drapeau : Algérie Younes Ifticène
1993-1994
Drapeau : Algérie Younes Ifticène 1994-1995
Drapeau : Algérie Nour Benzekri
Drapeau : Algérie Ahmed Aït El Hocine
1995-1996
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh (2)
Drapeau : Algérie Ahmed Aït El Hocine
1996
Drapeau : Algérie Noureddine Saâdi 1996-1997
Drapeau : Algérie Mustapha Heddene 1997
Drapeau : Algérie Younes Ifticène 1997-1998
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh (3)
Drapeau : Palestine Saïd Hadj Mansour
1998-1999
Drapeau : Algérie Nour Benzekri (2)
Drapeau : Algérie Ahmed Aït El Hocine (2)
1999
Drapeau : Algérie Rabah Saâdane 1999-2000
Drapeau : Algérie Mustapha Heddene (2)
Drapeau : Algérie Hamid Bacha
2000
Drapeau : Algérie Noureddine Saâdi (2) 2001
Nom Période
Drapeau : Algérie Noureddine Saâdi (2)
Drapeau : Algérie Ali Fergani
2001-2002
Drapeau : Algérie Ali Fergani
Drapeau : Algérie Azzedine Aït Djoudi
2002
Drapeau : Algérie Azzedine Aït Djoudi
Drapeau : Algérie Boualem Charef
2003
Drapeau : Algérie Mourad Abdelouahab 2003-2004
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh (4)
Drapeau : Algérie Noureddine Saâdi (3)
2004-2005
Drapeau : Algérie Djamel Menad 2005
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh (5) 2005
Drapeau : Algérie Mustapha Biskri 2005-2006
Drapeau : France René Lobello 2006-2007
Drapeau : Algérie Rachid Belhout 2007
Drapeau : Algérie Abdelkader Amrani août-nov. 2007
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh (6) 2007
Drapeau : Algérie Ali Fergani (2) jan.-mars 2008
Drapeau : Algérie Mustapha Aksouh (7) 2008
Drapeau : Argentine Oscar Fulloné 2008-jan. 2009
Drapeau : Algérie Kamel Mouassa jan.-août 2009
Drapeau : Algérie Noureddine Saâdi (4) 2009-2010
Drapeau : France Hervé Renard jan.-oct. 2011
Drapeau : Algérie Billel Dziri (intérim) oct.-nov. 2011
Drapeau : France Didier Ollé-Nicolle 2011-2012
Drapeau : Algérie Meziane Ighil fév.-mai 2012
Drapeau : Argentine Miguel Angel Gamondi 2012-oct. 2012
Drapeau : France Rolland Courbis 2012-2013
Drapeau : France Hubert Velud nov. 2013

Présidents[modifier | modifier le code]

Membre fondateur du club, Arezki Meddad est désigné par ses pairs pour être le premier président de l'histoire de l'USMA[9]. Arezki Meddad fut le premier président, mais il n'a pas été inscrit à la préfecture. C'est dans son café, rue du Divan à la Casbah – qui abritait aussi le siège de l'Étoile nord-africaine – que fut créé l'USMA.

Le premier président officiellement inscrit fut le chahid Ali Hammar dit "Ali Zaied", mort sous la torture en mars 1957. Le club avait en ce temps pour adresse officielle le café de Benkanoun situé rue Randon à la Casbah.

Avec neuf trophées majeurs (4 championnats et 5 coupes) en seize saisons passées à la tête du club, Saïd Allik est le président le plus titré de l'USM Alger.

Liste des présidents de l'USM Alger
No  Nom Période
1 Drapeau : Algérie Arezki Meddad 1937-1938
2 Drapeau : Algérie Ali Hammar dit Ali Zaied 1938-1939
3 Drapeau : Algérie ? 1940-1942
4 Drapeau : Algérie Mohamed Zenagui 1943-194?
5 Drapeau : Algérie Ali Hammar dit Ali Zaied 194?-1952
6 Drapeau : Algérie Saïd Meddad 1962-19??
7 Drapeau : Algérie Abdelkader Amrani 19??-1971
8 Drapeau : Algérie Ali Kezal 1971-1972
9 Drapeau : Algérie Yacef Saâdi 1972-1975
10 Drapeau : Algérie Abdelaziz Tazairt 1975-1976
11 Drapeau : Algérie Rachid Khelouati 1976-1977
12 Drapeau : Algérie Saïd Hammo 1977-19??
13 Drapeau : Algérie Hadji 19??-1984
14 Drapeau : Algérie Abdesslem Bensahli 1985-1989
15 Drapeau : Algérie Saïd Hammo 1989-1991
16 Drapeau : Algérie Rachid Khelouati 1992-1993
17 Drapeau : Algérie Mouldi Aïssaoui 1993-1994
18 Drapeau : Algérie Saïd Allik 1994-2010
19 Drapeau : Algérie Ali Haddad 2010-

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Omar Hamadi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade Omar-Hamadi.
Omar Hamadi

L'USM Alger reçoit ses adversaires depuis l'indépendance de l'Algérie (1962) au stade Omar-Hamadi, situé à Bologhine.

5 juillet 1962[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade du 5-Juillet-1962.

En ce qui concerne l'USMA, ce stade abrite les derbies algérois[10], mais aussi les rencontres internationales jugées trop importantes pour avoir lieu au stade Omar-Hamadi, dont la capacité n'est que de 20 000 places. Les Usmistes ont remporté six de leurs huit coupes d'Algérie au 5 juillet.

Centre d'entraînement et de formation[modifier | modifier le code]

Centre de Aïn Benian[modifier | modifier le code]

En juillet 2011, le club entreprend la construction d'un centre d'entraînement et de formation situé à Aïn Benian, dans la banlieue Ouest d'Alger. Ce centre s'étendra sur 4 hectares et comprendra notamment un terrain en gazon naturel et un autre en synthétique[11]. Afin de mener à bien la réalisation de la structure, l'architecte chargé du projet se basera sur les plans de la cité sportive Joan Gamper, célèbre centre de formation du FC Barcelone[12]. Un centre qui ne fut jamais bâti.

Finances[modifier | modifier le code]

Sponsors[modifier | modifier le code]

Période Équipementier
2002-2005 Drapeau : Allemagne Uhlsport
2005-2008 Drapeau : Italie Lotto
2008-2011 Drapeau : Allemagne Uhlsport
2011-2012 Drapeau : États-Unis Nike
2012-0000 Drapeau : Allemagne Adidas
Logo de Sonelgaz

Sonelgaz est le principal sponsor de l'USM Alger depuis la réforme sportive de 1977, le logo de la société est affiché sur le devant du maillot du club dans le cadre du parrainage. Et jusqu'en 2011, ce logo figurait même sur l'emblème de l'USMA.

La compagnie de télécommunications Djezzy sponsorise le club depuis 2005[13]. Propriété de l'actionnaire majoritaire du club, Ali Haddad, l'entreprise de travaux publics ETRHB, est également sponsor et ce depuis 2010.

La firme allemande Adidas, est l'équipementier du club depuis juillet 2012[14].

D'autres sponsors ont parrainé le club par le passé, tels que : Canon, Dekorex, Armedic, CIAR Assurances, Sonatrach et Renault Trucks.

Les sponsors actuels sont :

Identité du club[modifier | modifier le code]

Historique des noms officiels du club[modifier | modifier le code]

À sa création en 1937, le club portait le nom d’Union Sportive Musulmane Algéroise. En 1977, une réforme sportive adoptée par le gouvernement obligea tous les clubs algériens à modifier leurs noms dans le cadre de leur parrainage par les sociétés nationales. L'USMA, qui avait hérité de la société de l'électricité et du gaz (Sonelgaz), fut rebaptisée Union Sportive Kahraba d'Alger (arabe : كهرباء, kahraba voulant dire électricité).

En proie à une grande crise financière et économique, le gouvernement algérien en place en 1989 décide d'abandonner la réforme de 1977. La plupart des clubs renouent ainsi avec leurs noms d'origine, l'USMA reprenant quant à elle ses initiales, mais avec la modification de la lettre M.

Le nom du club devient alors : Union Sportive de la Médina d'Alger (arabe : مدينة, médina voulant dire ville).

Union Sportive Musulmane Algéroise
1937-1977
U+21E9.gif
Union Sportive Kahraba d'Alger
1977-1989
U+21E9.gif
Union Sportive de la Médina d'Alger
depuis 1989

Couleurs[modifier | modifier le code]

Les couleurs initiales de l'USMA étaient le rouge et le grenat, couleurs que le club arbora de 1937, année de sa création, à 1945[15]. L'origine de ces couleurs est inconnue.

En mai 1945, suite aux massacres de Sétif, Guelma et Kherrata, le club décide de remplacer le grenat par le noir en hommage aux 45 000 manifestants algériens tués par la répression sanglante de l'armée française[15]. Le noir représente le deuil et le rouge le sang des victimes.

Blason[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

L'USM Alger est connu pour avoir les meilleurs supporters d'Algérie, ils sont notamment réputés pour leurs chants[16], leur fair-play, ainsi que pour leurs animations dans les tribunes[17].
Le 26 novembre 2011 au stade du 5 juillet 1962, à l'occasion d'un derby face au Mouloudia d'Alger, les supporters Usmistes sont devenus les premiers supporters en Algérie à réaliser un tifo de grande envergure[18]. Ce tifo arborait l'inscription UNITED aux couleurs du club[19].

Le chanteur de chaâbi, El Hachemi Guerouabi, était un célèbre supporter du club[20]. Il a d'ailleurs dédié l'une de ses chansons à l'USMA[21].

Rivalités et jumelages[modifier | modifier le code]

Clubs rivaux[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Derby algérois et Derby kabylo-algérois.

La rivalité la plus importante est celle entretenue avec le Mouloudia d'Alger, et qui voit les deux clubs se disputer la suprématie locale pendant le derby algérois. Cette rivalité très ancienne remonte aux années 1950 et résulte d'un contentieux extra-sportif durant la guerre d'Algérie. En 1956, le Front de libération nationale (FLN) ordonna la cessation de toute activité sportive et le boycott des compétitions par les clubs dits "musulmans". Le Mouloudia, contrairement à l'USM Alger et aux autres clubs musulmans, avait refusé de suivre les instructions du FLN et continua ses activités sportives dont la pratique du football. Ce refus engendra plusieurs incidents visant à perturber les rencontres du MC Alger, et c'est ainsi que, durant la mi-temps du match entre le Mouloudia et l'AS Saint-Eugénoise au stade communal de Saint-Eugène, de violents affrontements eurent lieu et obligèrent l'arbitre à arrêter la rencontre. Au lendemain de ces incidents, Mohamed Tiar, alors président du MCA, se résigna à cesser toutes les activités sportives de son club et, par conséquent, à se ranger du côté du FLN et des autres clubs musulmans algériens[15].

La rivalité avec la JS Kabylie est relativement récente comparée à celle qu'il y a avec le Mouloudia. Cette rivalité sportive date de la saison 1996/97, saison ou l'USMA alors toute fraîchement promue en D1 remportait son 2ème titre de champion. Ce fait marquait la passation de pouvoir du leadership du football algérien de la JSK à l'USMA pour les dix années qui suivirent, ce qui suscitera moult désaccord entre les deux présidents de l'époque Saïd Allik et Mohand Chérif Hannachi.

La rivalité avec l'Entente de Sétif est purement sportive, il s'agit la des deux clubs les plus titrés en Coupe d'Algérie. Depuis la saison 2011/2012, l'ESS et l'USMA se sont à chaque fois disputés le titre de champion, ce qui raviva un peu plus cette rivalité.

Clubs amis[modifier | modifier le code]

Parcours international du club[modifier | modifier le code]

Bilan des compétitions africaines[modifier | modifier le code]

Compétition Saisons J G N P Bp Bc Diff 1er tour 2e tour Quarts Demies Finale Victoire
Ligue des champions 6 42 20 8 14 74 44 +30 1 2 1 2 0 0
Coupe des coupes (Compétition disparue) 5 28 15 4 9 46 28 +18 1 0 3 1 0 0
Coupe de la CAF (Compétition disparue) 1 6 4 0 2 13 6 +7 0 1 0 0 0 0
Coupe de la confédération 2 6 2 3 1 6 7 -1 0 1 1 0 0 0
Total compétitions CAF 14 82 41 15 26 139 85 +54 2 4 5 3 0 0
Bilan domicile / extérieur
Lieu Matchs G N P Bp Bc Diff
Domicile 39 30 5 4 97 27 +70
Extérieur 39 9 9 21 38 53 -15
Total 78 39 14 25 135 80 +55

Bilan des compétitions régionales[modifier | modifier le code]

Compétition Saisons J G N P Bp Bc Diff 1er tour 2e tour Quarts Demies Finale Victoire
Ligue des champions arabes 2 13 5 2 6 17 18 -1 0 1 1 0 0 0
Coupe de l'UAFA 1 8 5 3 0 16 6 +10 0 0 0 0 0 1
Coupe des coupes du Maghreb (Disparue) 2 4 1 0 3 3 6 -3 0 0 0 1 1 0
Tournoi Faysal bin Fahad (Disparue) 1 4 1 3 0 7 4 +3 0 0 1 0 0 0
Total compétitions 6 29 12 8 9 43 34 +9 0 1 2 1 1 1
Bilan domicile / extérieur / neutre
Lieu Matchs G N P Bp Bc Diff
Domicile 10 6 1 3 16 12 +4
Extérieur 11 4 4 3 17 12 +5
Neutre 8 2 3 3 10 10 0
Total 29 12 8 9 43 34 +9

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les meilleurs clubs d'Afrique de la 1ère décennie du 21e siècle (2001-2010) », sur iffhs.de (consulté le 14 décembre 2011)
  2. « FIFA : Pro. en 2011, sinon pas de compétition internationale », sur dzfoot.com (consulté le 15 septembre 2011)
  3. « Championnat Professionnel : Dès la saison prochaine ! », sur dzfoot.com (consulté le 15 septembre 2011)
  4. « Professionnalisme : Le passage forcé en sociétés commerciales », sur dzfoot.com (consulté le 15 septembre 2011)
  5. « USMA 3-0 USMAn. : El Itihad, sauvé par ses enfants ! », sur usm-alger.com (consulté le 17 février 2012)
  6. « Coupe d'Algérie : Le MO Béjaïa réalise l'exploit, la L1 résiste », sur dzfoot.com (consulté le 17 février 2012)
  7. « Saâdi n’est plus l’entraîneur de l’USMA », sur letempsdz.com (consulté le 17 février 2012)
  8. « Renard entraîneur de l'USM Alger », sur lequipe.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  9. « Il y a 74 ans, naissait l'USM Alger ! », sur usm-alger.com (consulté le 22 décembre 2011)
  10. « L1 : Les derbies algérois programmés au 5 Juillet », sur dzfoot.com (consulté le 25 octobre 2011)
  11. « USMA : Bientôt un centre de formation », sur djazairsport.com (consulté le 25 octobre 2011)
  12. « Le centre de formation de Aïn Benian : une réplique du centre de formation du FC Barcelone », sur usm-alger.com (consulté le 25 octobre 2011)
  13. « Sponsoring du MCA, JSK et l'USMA, section football », sur djezzy.com (consulté le 25 octobre 2011)
  14. « L'USMA en Adidas », sur usm-alger.com (consulté le 6 juillet 2012)
  15. a, b et c « Témoignage de Rédha Amrani, vice-président de la Fondation Casbah, chargé de la recherche documentaire et historique », sur usm-alger.com (consulté le 24 novembre 2011)
  16. « Alger en musiques », sur tv5.org (consulté le 17 février 2012)
  17. « Le grand public de l'USMA est de retour », sur competition.dz (consulté le 8 décembre 2011)
  18. (ar) « Organisation sans égal dans les gradins de l'USMA », sur elheddaf.com (consulté le 8 décembre 2011)
  19. « Vidéo du tifo (26/11/2011) », sur youtube.com (consulté le 8 décembre 2011)
  20. « Chanson sportive : Une invention algérienne détournée de sa vocation », sur lesoirdalgerie.com (consulté le 17 février 2012)
  21. « El Hachemi Guerouabi : Le chaâbi et le foot, passionnément... », sur djazairess.com (consulté le 17 février 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]