Sortavala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sortavala
Сортавала
Blason de Sortavala
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Karelia.svg République de Carélie
Code OKATO 86 410
Indicatif (+7) 81430
Démographie
Population 19 034 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 61° 42′ N 30° 40′ E / 61.7, 30.67 ()61° 42′ Nord 30° 40′ Est / 61.7, 30.67 ()  
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation XIIe siècle
Statut Ville depuis 1783
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Sortavala

Géolocalisation sur la carte : République de Carélie

Voir sur la carte administrative de République de Carélie
City locator 14.svg
Sortavala

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Sortavala

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Sortavala
Liens
Site web sortavala-mr.telesort.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Sortavala (en russe : Сортавала ; en finnois : Sortavala ; en suédois : Sordavala ; en carélien : Sordavala), appelée jusqu'en 1919 Serdopol, est une ville de la république de Carélie, en Russie, et le centre administratif du raïon de Sortavala. Sa population s'élevait à 19 034 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sortavala est située sur la rive septentrionale du lac Ladoga, à 191 km à l'est de Petrozavodsk et à 31 km de la frontière finlandaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sortavala apparaît pour la première fois dans des documents suédois en 1468 mais en 1500, des documents russes la nomment pour la première fois « Serdovol » ou « Serdobol ». Une controverse existe quant à l'antériorité de ces noms. Dès 1582 des documents attestent des habitations. Sortvala devient suédoise à la suite du traité de Stolbovo, signé le , et par lequel le tsar russe cède à la Suède la province d'Ingrie et la province de Kexholm. L'année 1632 est retenue comme l'année de la fondation officielle de la ville de Sortavala.

Pendant la Grande guerre du Nord, entre 1700 et 1721, la ville est presque complètement détruite. Elle est ensuite cédée à la Russie par le traité de Nystad (1721). Elle est renommée Serdobol. Elle est incorporée en 1811 avec l'Ancienne Finlande au grand-duché de Finlande, attaché par une union personnelle à l'empereur de Russie.

Entre 1917 et 1944 elle appartient à la Finlande indépendante. Elle subit beaucoup de destructions par les bombardements soviétiques pendant la Guerre d'Hiver[1]. En 1944, après la Guerre de Continuation, elle est annexée par l'Union soviétique et la plupart des habitants finnois quittent la ville, qui est ensuite repeuplée par des Russes.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1815 1850 1870 1890 1910
172 665 631 1 336 3 085
1920 1930 1939* 1959* 1970*
3 877 4 732 4 710 17 611 22 188
1979* 1989* 2002* 2010* 2013
21 618 22 579 21 131 19 235 19 034


Granite[modifier | modifier le code]

Le granite de Serdopol, exploité dans les environs et au nord du lac Ladoga, était célèbre à l'époque de la Russie impériale. Il servit notamment à sculpter les atlantes du Nouvel Ermitage de Saint-Pétersbourg, au milieu du XIXe siècle.

Transports[modifier | modifier le code]

Carte des environs de Sortavala (1954).

Sortavala possède une importante gare ferroviaire sur la ligne VyborgJoensuu.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sites touristiques[modifier | modifier le code]

Port de Sortavala du pont de Vakkosalmi.
Le marché de Sortavala.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :