Soliera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soliera
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Modène 
Code postal 41019
Code ISTAT 036044
Code cadastral I802
Préfixe tel. 059
Démographie
Gentilé solieresi
Population 15 289 hab. (31-12-2010[1])
Densité 300 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 44′ 00″ N 10° 56′ 00″ E / 44.73333, 10.93333 ()44° 44′ 00″ Nord 10° 56′ 00″ Est / 44.73333, 10.93333 ()  
Altitude Min. 28 m – Max. 28 m
Superficie 5 100 ha = 51 km2
Divers
Saint patron San Giovanni Battista
Fête patronale 24 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Soliera

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Soliera

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Soliera
Liens
Site web http://www.comune.soliera.mo.it
Map of comune of Soliera (province of Modena, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Soliera (Sulêra en dialecte modenese) est une commune italienne de la province de Modène dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à 28 mètres d'altitude, la ville de Soliera s’étend dans la Plaine du Pô à environ 10 km au nord de Modène et 8 km au sud de Carpi. Au milieu d’une zone agricole, la cité industrielle de Soliera est desservie par la ligne de chemin de fer Modène-Vérone-Le Brenner et d’un réseau routiers composé principalement de la SS413 Modène-Carpi-Mantoue et de l’autoroute A22 Modène-Vérone-Le Brenner. La commune fait partie de l’ Unione Terre d'Argine, avec les autres communes de Carpi (Italie), Novi di Modena (17 km) et Campogalliano (8 km), Les grandes villes voisines :

Histoire[modifier | modifier le code]

Le toponyme de Soliera vient du latin solarium et plus précisément de solaio, qui était le lieu où l’on étendait le blé au soleil pour qu’il sèche.
la zone a vu ses premiers établissements dés l’âge du bronze avec les successives populations des Ligures, Étrusques et Romains, lesquels entreprirent les premiers travaux de bonification des terres.
Après l’époque du haut Moyen Âge, marqué par les invasions barbares, les famines, les épidémies et les inondations, en 1029, l’historien modenese Ludovico Antonio Muratori note dans son œuvre Antichità Estensi, un acte d’achat à la famille Boiardi par le marquis Ugo d'Este de quelques territoires de Soliera, dont sa position voisine de Modène et de Carpi, était un objectif désirable pour la Maison d'Este qui y construire un château en 1370.
Le territoire fut également occupé par les Pio de Savoie jusqu’en 1635, puis passa comme marquisat et concédé à Pietro Campori, dont ses descendants furent feudataires de Soliera jusqu’à l’arrivée de Napoléon Bonaparte en 1796.
Avec la Restauration et le retour des ducs d'Austria-Este, Soliera devint une villa de la commune de Modène jusqu’à l’Unité italienne, pour devenir commune autonome.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Soliera fait partie du département du textile de Carmi, et la fertilité de sa campagne la rend apte à l’activité agricole : vin, Parmigiano-Reggiano, fruits, céréales et élevage porcin.
Le secteur industriel est bien développé avec la mécanique de précision et la fabrication de machines pour le travail du bois.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Soliera, de 1370, avec une forteresse bâtie à l’intérieur même du château. En 1990, la commune achète le domaine pour en faire le siège communal.
  • l’église de saint Jean le Baptiste, fondée par les Bénédictins au XI siècle,
  • l’église de saint Michèl du XI siècle, à 1 km du Château,
  • l’église de saint Pierre du XII siècle.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Giuseppe Schena Centre gauche  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Sozzigalli, Castello di Sozzigalli, Secchia, Limidi, Appalto

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bastiglia (6 km), Bomporto (9 km), Carpi (Italie) (8 km), Modène (10 km), San Prospero (10 km)

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
4 865 6 332 9 656 10 601 9 650 9 329 10 770 11 395 13 222
2012 - - - - - - - -
15 334 - - - - - - - -

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2012la population étrangère résidente et déclarée était de 1310 personnes, soit 8,6 % de la population résidente.
Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Cittadinanza Popolazione
1 Drapeau de l'Inde Inde 220
2 Drapeau du Maroc Maroc 180
3 Roumanie Roumanie 177
4 Drapeau de la Tunisie Tunisie 117
5 Drapeau de l'Albanie Albanie 89
6 Drapeau du Ghana Ghana 61
7 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 60
8 Drapeau de la Moldavie Moldavie 58
9 Drapeau du Pakistan Pakistan 54
10 Drapeau de la Pologne Pologne 51

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Espagne Paiporta (Espagne)

Note[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]